Temps de lecture : 4 minutes


États-Unis : Mike Pence, objet de l’enquête sur les documents confidentiels

Temps de lecture : 4 minutes

Catégorie Monde , La sélection vidéos

Temps de lecture : 4 minutes

Après Donald Trump et Joe Biden, Mike Pence se retrouve à son tour emporté dans l’affaire des archives de la Maison Blanche. L’ex-vice-président américain (2017-2021) a informé mardi le Congrès de la découverte de documents sensibles à son domicile dans l’Indiana.

Des documents classés confidentiels ont été retrouvés au domicile de l’ancien vice-président républicain, a annoncé, mardi 24 janvier, l’élu républicain qui supervise l’enquête parlementaire ouverte après la découverte de dossiers de cette nature chez le président, Joe Biden.

«L’ancien vice-président Mike Pence nous a informés aujourd’hui de la découverte de documents classés confidentiels dans sa maison de l’Indiana. Il est d’accord pour coopérer pleinement avec notre enquête», a déclaré dans un communiqué l’influent élu républicain de la Chambre des représentants James Comer.

L’avocat de Mike Pence a informé les Archives nationales de la découverte, la semaine dernière, «d’un petit nombre de documents portant la mention “confidentiel” mis en boîte et transportés par inadvertance au domicile de l’ancien vice-président à la fin de la précédente administration».

Mike Pence «n’était pas au courant de leur existence» mais avait ordonné par précaution une fouille dans ses affaires après la découverte de tels documents chez Joe Biden, a ajouté Me Greg Jacob dans un courrier reproduit dans les médias américains.

L’ultraconservateur, qui caresse l’idée de se présenter à la présidentielle de 2024, «comprend l’importance de la protection des informations sensibles» et a «immédiatement mis ces documents à l’abri dans un coffre-fort» en attendant leur transfert aux Archives nationales, d’après son avocat.

L’ancien vice-président de Donald Trump «est d’accord pour coopérer pleinement avec les investigations du Congrès», a ajouté l’élu, qui préside la commission de supervision de l’exécutif à la Chambre des représentants.

“Innocent”

Malgré ces précautions, les républicains ne cessent de critiquer la communication au compte-gouttes de la Maison Blanche. La «transparence de Mike Pence contraste avec l’attitude des collaborateurs de Joe Biden (…), qui continuent de faire de la rétention d’information», a assené James Comer dans son communiqué.

Lors d’une conférence de presse mardi, le sénateur républicain Lindsey Graham a appelé à «faire toute la lumière» sur cette affaire. «Ce qui était un problème politique» est désormais, selon lui, «un problème de sécurité nationale pour le pays». «Je ne pense pas qu’il y ait eu d’intention de nuire’ derrière la gestion d’une information classée par le président Biden, le président Trump ou le vice-président Pence», a-t-il ajouté dans un tweet, à l’issue de sa conférence de presse.

Quant à Donald Trump, il s’est fendu d’un message de soutien à son ancien vice-président, avec qui il est pourtant en froid depuis l’attaque sur le Capitole, il y a deux ans.

«Mike Pence est innocent, il n’a jamais rien fait de malhonnête dans sa vie. Laissez-le tranquille», a écrit le milliardaire.

Six nouveaux documents confidentiels retrouvés chez Joe Biden

La justice américaine a trouvé cette semaine six documents confidentiels supplémentaires dans la résidence familiale de Joe Biden, un rebondissement de plus dans une affaire déjà très embarrassante pour le président américain.

«Le ministère de la Justice a pris possession de documents (…) entrant dans le cadre de son enquête, y compris six éléments constitués de documents» classifiés, lors d’une fouille vendredi dans la maison que possède le président à Wilmington, dans l’État du Delaware, a fait savoir dans un communiqué publié samedi Bob Bauer, son avocat personnel.

Lire aussi : Documents confidentiels retrouvés, l’administration Biden dans l’embarras

Le conseil de Joe Biden précise que les dossiers en question correspondent à deux phases de la vie politique du démocrate de 80 ans: d’une part sa longue carrière de plus de 30 ans comme sénateur du Delaware, et d’autre part sa fonction de vice-président de Barack Obama, entre 2009 et 2017.

Cette nouvelle découverte s’ajoute à une série de révélations au compte-gouttes ces derniers jours, qui mettent la Maison Blanche dans une position très délicate.

République tchèque : Petr Pavel, ancien général de l'OTAN, élu président

République tchèque : Petr Pavel, ancien général de l’OTAN, élu président

Petr Pavel a remporté samedi 28 janvier l’élection présidentielle en République tchèque, battant le milliardaire populiste Andrej Babiš. Avec 58,32% des voix, l'ancien général a su…
Moscou veut transformer un mall en usine d'armes, les habitants furieux

Moscou veut transformer un mall en usine d’armes, les habitants furieux

La Russie cherche à mobiliser pleinement ses industries et ses citoyens pour mener son invasion en Ukraine. Alors que l’économie russe est sous la pression des sanctions occidental…
«Un missile, ça prendrait une minute» : le jour où Poutine a menacé Boris Johnson

«Un missile, ça prendrait une minute» : le jour où Poutine a menacé Boris Johnson

Dans un documentaire en trois parties, dont le premier épisode est diffusé lundi soir sur BBC Two, l’ex-Premier ministre britannique, Boris Johnson, raconte son «très long» et «ext…
Conflit israélo-palestinien : «les punitions collectives ne viendront pas à bout de la terreur»

Conflit israélo-palestinien : «les punitions collectives ne viendront pas à bout de la terreur»

À la une de la presse de lundi 30 janvier, l’escalade de la violence entre Israéliens et Palestiniens, après la mort, jeudi, de neuf Palestiniens, dans un raid de l’armée israélien…
Shoah : journée à la mémoire des victimes

Shoah : journée à la mémoire des victimes

La Journée internationale à la mémoire des victimes de la Shoah se tient chaque année le 27 janvier, date anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz-Birkenau. À cette occasi…
Ottawa nomme sa première conseillère chargée de la lutte contre l'islamophobie

Ottawa nomme la première conseillère de lutte contre l’islamophobie

À quelques jours du sixième anniversaire de la tuerie à la Grande Mosquée du Québec, le gouvernement de Justin Trudeau a annoncé la nomination de la toute première représentante sp…
Maroc-France : vers un nouveau départ ?

Maroc-France : vers un nouveau départ ?

Réduction du nombre de visas accordés à Rabat en septembre 2021, diversification des partenariats par le Maroc et bien entendu position française sur le Sahara occidental critiquée…
Guerre en Ukraine : avec la livraison de chars lourds, le début de l'escalade ?

Guerre en Ukraine : avec la livraison de chars lourds, le début de l’escalade ?

Kiev a dû attendre, mais recevra bien plusieurs livraisons de chars lourds de la part des Occidentaux après les annonces, ce mercredi 25 janvier, de l’Allemagne et des États-Unis. …