Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Économie / Baisse de l’indice des prix à la consommation

Baisse de l’indice des prix à la consommation

Temps de lecture : 2 minutes

En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

En mai 2024, l’indice des prix à la consommation a diminué de 0,2% par rapport au mois précédent. Cette fluctuation résulte d’une baisse de 0,7% de l’indice des produits alimentaires et d’une augmentation de 0,4% de l’indice des produits non alimentaires.

Les réductions des prix alimentaires entre avril et mai 2024 concernent principalement les poissons et fruits de mer avec une chute de 5,7%. Les prix du lait, du fromage et des œufs ont eux baissé de 2,1%, les huiles et graisses de 2,0%, les fruits de 0,3%, le pain et céréales de 0,2%, et le café, thé et cacao de 0,1%. En revanche, les prix des viandes ont augmenté de 0,8% et ceux des légumes de 0,2%. Du côté des produits non alimentaires, l’augmentation la plus significative a été celle du gaz avec 12,3%.

Des baisses différentes

Les baisses les plus marquées de l’IPC ont été observées à Al-Hoceima (-1,0%), Kénitra (-0,8%), Fès (-0,7%), Oujda (-0,5%), et à Tétouan, Tanger, et Settat (-0,2%), ainsi qu’à Casablanca, Meknès, et Errachidia (-0,1%). À l’inverse, des augmentations ont été relevées à Guelmim (+1,0%), Laâyoune (+0,7%), Marrakech et Dakhla (+0,3%), et à Agadir et Beni-Mellal (+0,2%).

Lire aussi : Inflation : analyse de l’évolution de l’IPC

Par rapport à mai de l’année précédente, l’indice des prix à la consommation a enregistré une augmentation de 0,4% en mai 2024. Celle-ci est due à une hausse de 1,7% de l’indice des produits non alimentaires et à une baisse de 1,2% de celui des produits alimentaires. Pour les produits non alimentaires, les variations vont d’une diminution de 1,2% pour la santé à une augmentation de 3,2% pour les restaurants et hôtels.

Dans ce contexte, l’indicateur d’inflation sous-jacente, qui exclut les produits à prix volatiles et ceux à tarifs publics, aurait connu en mai 2024 une augmentation de 0,1% par rapport à avril 2024 et de 2,2% par rapport à mai 2023.

Indice des prix à la consommation, mai 2024

Indice des prix à la consommation, mai 2024

Indice des prix à la consommation, mai 2024

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 2 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité

Et sur nos réseaux sociaux :

indice

Le Maroc a accueilli la 2ème cohorte du programme « African Women in Tech & AI Program »

La deuxième cohorte du programme « African Women in Tech & AI Program » (AWITAI) a été clôturée ce week-end à Rabat. Cet événement a réu…
indice

Office des changes : une stratégie personnalisée pour les MRE

Driss Bencheikh, directeur général par intérim de l’Office des changes, a récemment souligné l'adoption d'une approche personnalisée pour …
indice

Gasoil et essence : bilan du 1er trimestre 2024

Suite à un premier rapport sur le marché du gasoil et de l’essence en 2023, le Conseil de la concurrence publie son deuxième rapport sur le …
indice

SOMAS : inauguration d’une quatrième cavité de stockage de gaz butane

La Société marocaine de stockage (SOMAS) a récemment franchi une étape importante dans le domaine de la sécurité énergétique avec l'inaugura…
indice

La Tuta Absoluta cause des dégâts importants sur les tomates

La Tuta Absoluta ravage les cultures de tomates au Maroc, affectant gravement les producteurs. Selon Oussama Machi, producteur de légumes pr…
indice

Réforme de la finance internationale : Lekjaa pour une plus grande implication des pays en développement

Fouzi Lekjaa, ministre délégué chargé du Budget, a souligné vendredi à Rabat l'importance de réviser le modèle opérationnel et organisationn…
indice

Dacia lance la fabrication du premier véhicule hybride «Made in Morocco»

L’usine Renault Group de Tanger vient de lancer la production du Dacia Jogger, le premier véhicule hybride fabriqué au Maroc. Destiné au mar…
indice

Les retombées économiques des JO sur la France en question

Une étude réalisée par le Centre de droit et d’économie du sport (CDES) de Limoges au moment du dépôt de la candidature de Paris 2024, avait…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire