ONU : les avancées du Maroc lors de sa participation à la 77e AG

Temps de lecture : 6 minutes


ONU : les avancées du Maroc lors de sa participation à la 77e AG

Temps de lecture : 6 minutes

Catégorie Politique , Gros plan

Temps de lecture : 6 minutes

Représenté par Aziz Akhannouch, chef du gouvernement, le Maroc participe à la 77ᵉ session de l’Assemblée générale des Nations unies (AGNU), qui a débuté le 13 septembre. Entre rencontres avec les représentants des autres pays et les discours officiels, le Royaume ne manque aucune occasion pour réitérer sa position sur le Sahara et d’appeler à la paix. Le point.

Temps de lecture : 6 minutes

Étalé sur 14 jours, du 13 au 26 septembre courant, la 77ᵉ session de l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (AGNU) se tient à New York, sous le thème : « Un tournant décisif : les solutions transformatrices à des défis interconnectés ».

Plusieurs dirigeants et ministres y ont pris part, dont une délégation marocaine, présidée par Aziz Akhannouch, chef du gouvernement. Ce dernier était accompagné par Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, et d’autres directeurs de différents départements du ministère des Affaires étrangères.

Le chef de la diplomatie marocaine s’est entretenu, en marge des réunions de l’AGNU, avec plusieurs ministres et représentants d’autres pays, dont José Manuel Albares et Sergueï Lavrov, respectivement ses homologues espagnol et russe. Les ministres marocain et russe ont échangé autour de différents points, notamment les préparatifs de la session ordinaire de la Commission mixte intergouvernementale russo-marocaine de coopération économique, scientifique et technique. Avec les autres représentants, il était question aussi de renforcer les partenariats de leurs pays avec le Maroc dans les domaines de l’économie, l’énergie, le commerce ainsi que d’autres secteurs.

 

Lire aussi : Assemblée générale de l’ONU : des questions cruciales au menu

 

Les échanges maroco-espagnols

Le ministre espagnol des Affaires étrangères a annoncé, lors de ces échanges avec Nasser Bourita, que le «passage ordonné et progressif des marchandises aux postes de douane commence en janvier». 

Pour la circulation «régulière et ordonnée» des marchandises, il a indiqué que les exportations espagnoles vers le Maroc ont augmenté de 30% en un an seulement, pour atteindre 6.000 millions d’euros. Ainsi, l’Espagne est considérée comme premier partenaire commercial du Royaume, affirme-t-il.

Concernant la question migratoire, les chiffres des arrivées irrégulières ont été réduits de 20% au cours des quatre derniers mois par rapport à la même période en 2021. Le ministre espagnol a précisé que «c’est le résultat, entre autres, du travail conjoint contre les réseaux criminels de trafic d’êtres humains. Nous avons convenu de continuer à renforcer cette coopération, notamment sur la côte atlantique». 

Par ailleurs, Nasser Bourita a annoncé que le Maroc et l’Espagne visent à coordonner leurs efforts à travers une réunion prévue en décembre. L’objectif est de collaborer avec d’autres pays afin de renforcer la gestion de la question migratoire et de lutte contre les réseaux de traite des êtres humains. Le ministre espagnol s’est également attardé sur la question de la reprise des liaisons aériennes, maritimes et terrestres, en notant que cela «a également permis à des milliers de familles d’être réunies cet été grâce à cette opération après ces années de pandémies».

José Manuel Albares, s’est aussi félicité du partenariat stratégique «intense» liant le pays ibérique et le Royaume qui reflète «une nouvelle étape» fondée sur «la transparence, la communication permanente et le respect mutuel».

Lire aussi : Discours à la Nation : un exercice royal

 

Quid du dossier du Sahara

Le sujet du Sahara a été plusieurs fois évoqué par la délégation marocaine lors de ce grand conclave onusien. Aziz Akhannouch a profité de son intervention devant l’AGNU pour réaffirmer l’engagement du Royaume pour une solution politique définitive au différend régional concernant le Sahara. «Le Royaume du Maroc réitère son engagement à parvenir à un règlement politique définitif au conflit régional artificiel autour du Sahara marocain, basé sur l’initiative marocaine d’autonomie, seule et unique solution à ce différend, et ce, dans le cadre de l’intégrité territoriale et la souveraineté nationale du Royaume», a-t-il souligné.

Afin de trouver une solution, la collaboration de l’Algérie est sine qua non. «La participation de l’Algérie, avec sérieux et bonne foi, au processus des tables rondes, au même titre que sa responsabilité avérée dans la création et le maintien de ce différend artificiel, est une condition sine qua non pour parvenir à un règlement définitif de cette question», a affirmé le chef du gouvernement.

Il convient de rappeler que le roi Mohammed VI, s’est adressé, lors de son discours à la nation à l’occasion du 23ᵉ anniversaire de son accession au Trône, à la présidence algérienne et aux frères algériens. «Nous aspirons à œuvrer avec la présidence algérienne pour que le Maroc et l’Algérie puissent travailler, main dans la main, à l’établissement de relations normales entre deux peuples frères, unis par l’Histoire, les attaches humaines et la communauté de destin», souligne le Roi.

Enfin, plusieurs pays ont soutenu l’initiative marocaine d’autonomie. Pendant son discours à l’AGNU, le président de la Gambie, Adama Barrow, a réaffirmé le fort soutien de son pays à un règlement définitif au différend régional autour du Sahara, sur la base de la proposition d’autonomie du Maroc. En outre, Antonio Guterres, le secrétaire général de l’ONU, a exprimé sa haute appréciation du rôle important joué par le Maroc sur les différents dossiers de l’agenda des Nations Unies, réitérant sa gratitude au Royaume pour son soutien aux initiatives du secrétariat général en vue de redynamiser l’Organisation et faire face aux défis mondiaux.

Pour cette 77ᵉ session, les sujets phares au programme portent sur les crises alimentaire et énergétique, l’urgence climatique et les efforts à fournir pour impulser une nouvelle dynamique à la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) d’ici 2030.


Recommandé pour vous

Hassan Iquouissem : quel sort lui est réservé ?

Temps de lecture : 4 minutes

Visé par un mandat d’arrêt européen délivré par la justice française depuis le 1ᵉʳ septembre de…

Baisse de l’IR : les négociations sont en cours

Temps de lecture : 4 minutes

Les réunions entre les centrales syndicales et le ministre délégué chargé du Budget, Fouzi Lekj…

Le CPS de l’UA sous présidence marocaine

Temps de lecture : 4 minutes

La présidence tournante du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) tombe…

Consulats à Laâyoune et Dakhla : la stratégie payante de Bourita

Temps de lecture : 5 minutes

«Une trentaine de pays ont ouvert des consulats dans les provinces du Sud, marquant ainsi leur …

Le gouvernement face au nouveau défi de la couverture sociale des agriculteurs

Temps de lecture : 5 minutes

L’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’Offic…

Libération de Brahim Saadoun : une médiation saoudienne et un suivi personnel du Roi

Temps de lecture : 4 minutes

La bonne nouvelle a été annoncée par le ministère saoudien des Affaires étrangères. Un communiq…

Visas Schengen : une indignation sans fin !

Temps de lecture : 5 minutes

Pour des raisons migratoires, la France avait décidé, fin 2021, de réduire le nombre de visas o…

ONU : Akhannouch présente le projet de réforme du système éducatif

Temps de lecture : 4 minutes

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a présenté, ce lundi, le grand projet de réforme du s…

Dialogue social : ce qu’il faut retenir de la réunion du lancement du 2ᵉ round

Temps de lecture : 4 minutes

Le dialogue social, lancé ce 14 septembre, a porté sur la révision du régime de l’impôt sur le …

Sahara : Staffan de Mistura boucle sa deuxième tournée régionale

Temps de lecture : 4 minutes

Avec une feuille de route bien précise conforme à la résolution 2602, Staffan De Mistura, envoy…

Université d’été du RNI : Akhannouch expose le bilan des réalisations de son parti

Temps de lecture : 5 minutes

« Le renforcement des piliers de l’État social : contraintes d’activation et engagement ferme d…

Maroc-Royaume-Uni : décès d’Elizabeth II, sa visite au Royaume et les relations bilatérales

Temps de lecture : 6 minutes

Le décès d’Elizabeth II, reine d’Angleterre dans sa résidence d’été de Balmoral en Écosse, a ét…