Temps de lecture : 2 minutes


Liban : le ministre français des Affaires étrangères tire la sonnette d’alarme

Temps de lecture : 2 minutes

Catégorie Monde , En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

Lors d’une conférence de presse tenue ce jeudi 23 juillet avec son homologue libanais Nassif Hitti, Jean-Yves Le Drian, ministre français des Affaires étrangères, a souligné l’urgence de la mise en œuvre de réformes structurelles dans ce pays qui s’enfonce dans la pire crise économique de son histoire. Le Drian a estimé que ces réformes étaient attendues «depuis trop longtemps». «Des actes concrets sont attendus depuis trop longtemps. Il est aujourd’hui urgent et nécessaire de s’engager de manière concrète dans la voie des réformes, c’est le message que je suis venu transmettre à toutes les autorités libanaises», a lancé Le Drian.



En visite au Liban pour 48 heures, Jean-Yves Le Drian a été reçu par le président Michel Aoun au palais présidentiel de Baabda, à l’est de Beyrouth et s’est ensuite entretenu avec le Premier ministre Hassan Diab et le chef du Parlement Nabih Berri. La visite du chef de la diplomatie française au Liban vise à renouveler les mises en garde à l’encontre de la classe politique libanaise qui n’a encore adopté aucun dispositif structurel. Le 8 juillet dernier, il avait déclaré au Sénat : «Aujourd’hui, il y a un risque d’effondrement. Il faut que les autorités libanaises se ressaisissent (…) Vraiment nous sommes prêts à vous aider, mais aidez-nous à vous aider, bon sang !». Notons que le Liban fait face à une crise économique sans précédent. En quelques mois seulement, la monnaie locale a perdu six fois sa valeur, entrainant une hausse de l’inflation et une chute du pouvoir d’achat.


Espagne : attaque meurtrière contre deux églises

Espagne : attaque meurtrière contre deux églises à Algésiras

L'Espagne est en deuil après une attaque meurtrière contre deux églises à Algésiras qui s'est produite le 25 janvier. Le bilan est lourd, avec un mort et de nombreux blessés. La po…
Coran brulé à Stockholm : le Maroc condamne cet acte extrémiste

Coran brulé à Stockholm : le Maroc condamne cet acte extrémiste

Le Maroc a vivement condamné l'acte extrémiste des Suédois qui ont brûlé le Coran, le 21 janvier à Stockholm. Le ministère marocain des Affaires étrangères a exprimé «son rejet cat…
Émirats : le PDG de la compagnie pétrolière nationale nommé président de la COP28

Émirats : le PDG de la compagnie pétrolière nationale nommé président de la COP28

C'est une première. La prochaine conférence de l'ONU sur le climat (COP28), qui aura lieu à Dubaï, aux Émirats arabes unis, en novembre et décembre prochains, sera présidée par un …
Covid-19 : la Chine lève la quarantaine pour les voyageurs étrangers

Covid-19 : la Chine lève la quarantaine pour les voyageurs étrangers

Après trois ans du début de la pandémie de la Covid-19, la Chine a mis fin à la quarantaine obligatoire pour les voyageurs internationaux. Cette décision intervient alors que le pa…
Le Maroc condamne la visite du ministre israélien à Al Aqsa

Le Maroc condamne la visite du ministre israélien à Al Aqsa

Le ministre israélien de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, s'est rendu à l’esplanade des mosquées à Jérusalem. Cela a suscité l'indignation de la communauté internationale. P…
Covid-19 : la Chine s'engage à partager les informations avec le monde

Covid-19 : la Chine s’engage à partager les informations avec le monde

La Commission nationale de la santé en Chine (équivalent du ministère de la Santé), a exprimé, le 3 janvier, son engagement à partager les informations liées à la Covid-19 avec le …
FMI : alerte sur une "année difficile" pour l'économie mondiale

FMI : 2023, une « année difficile » pour l’économie mondiale

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, a averti que l'économie mondiale est confrontée à «une année difficile, plus difficile que l'an…
Conseil de sécurité : entrée de cinq nouveaux membres non-permanents

Conseil de sécurité : entrée de cinq nouveaux membres non-permanents

L’Équateur, le Japon, Malte, le Mozambique et la Suisse ont pris leurs fonctions, ce mardi 3 janvier, en tant que membres non permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies. L…