Temps de lecture : 4 minutes


Indemnités Covid-19 : des mesures exceptionnelles engagées

Temps de lecture : 4 minutes

Catégorie Société , Gros plan

Temps de lecture : 4 minutes

Dans le cadre de la mise en œuvre des mesures du Comité de veille économique (CVE), l’octroi de l’aide financière aux Ramedistes peut désormais se faire sans la présence du chef de ménage. Ce processus n’est valable que dans certains cas. D’un autre côté, la Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS) a relancé son portail « covid19.cnss.ma » pour la déclaration des salariés en arrêt de travail durant ce mois d’avril.

Temps de lecture : 4 minutes

Le ministère de l’Économie, des Finances et de la réforme de l’administration a dévoilé quelques nouveautés concernant les aides financières destinées aux ménages disposant de la carte Ramed. Ainsi, à partir de ce lundi 13 avril, le retrait des aides financières, accordées aux Ramedistes peut se faire, à titre exceptionnel, par une personne de son entourage si le bénéficiaire est décédé ou est en incapacité de se déplacer.



 



L’aide est accordée dans les deux situations suivantes



Si le chef de ménage est décédé, son conjoint doit présenter sa carte nationale, la carte d’identité du défunt, le certificat de décès et la carte Ramed portant l’identité du défunt et celle du conjoint. Dans le cas où le chef de ménage est malade ou en incapacité de se déplacer, il doit charger une autre personne de son entourage proche pour remplir cette mission. Ce dernier doit présenter sa carte nationale, une carte d’identité du bénéficiaire et un justificatif de l’incapacité de se déplacer, rapporte le site Medias24.



Important : l’adresse de la carte d’identité de la personne mandatée doit être la même que celle sur la carte nationale du bénéficiaire, ou à défaut habitant à proximité. Dans ce cas, l’employé de l’agence bancaire ou de l’établissement de paiement doit identifier l’identité de la personne qui a retiré le montant. Au cas où la carte d’identité nationale du bénéficiaire n’est plus valide, le retrait de l’aide financière se fera sur la base de la carte d’identité expirée.



Le ministère souligne également que si le bénéficiaire ne dispose plus de sa Carte nationale d’identité (CNI). Tout document d’identité officiel valide sera accepté (carte Ramed, Permis de conduire, Passeport…etc). Mohamed Benchaâboun, ministre de l’Économie et des Finances, a affirmé que l’opération d’aide suit son cours normal depuis le 6 avril 2020 et que plus 200000 ménages profitent de ces aides par jour. Soulignons que de nouvelles mesures sont attendues lors de la réunion du Comité de veille économique ce mardi 14 avril.



 



CNSS: les déclarations pour le mois d’avril ouvertes



La CNSS a annoncé la réouverture de son portail « covid19.cnss.ma » dédié à la déclaration des salariés en arrêt temporaire de travail. Après vérification du lien, le portail est toujours en cours de maintenance ce lundi matin. Selon le journal Libération, les employeurs ont jusqu’au 3 mai 2020 pour faire leurs déclarations des salariés en arrêt temporaire de travail. Cependant, ils devront procéder à la déclaration des salaires du mois d’avril avant la fin du mois, rapporte la même source.



La CNSS affirme que les retraits au profit des personnes inscrites à la CNSS ont dépassé les 700.000 opérations, précisant que plus de 86% des bénéficiaires ont reçu leur indemnisation pour le mois de mars par virement bancaire.


Khalid Aït Taleb

Réforme de la santé : Aït Taleb rassure

Invité dimanche de l’émission "Décryptage" diffusée par la radio MFM, le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Aït Taleb, a répondu en direct, deux heures durant…
Grippe saisonnière : le citoyen inquiet

Grippe saisonnière : le citoyen de plus en plus inquiet

La grippe saisonnière inquiète tout le monde autant que la Covid-19. À l’échelle nationale, plusieurs citoyens ont affirmé présenter des symptômes grippaux plus sévères que d’habit…
Concours du barreau : Ouahbi entre le marteau et l’enclume

Concours d’accès au barreau : Ouahbi entre le marteau et l’enclume

Après sa déclaration provocatrice, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a provoqué un tollé. L’acharnement médiatique contre lui a commencé lorsqu’il a répondu à un journa…
Forum de la MAP : Ouahbi s'explique sur la polémique du concours d’accès aux barreaux

Concours d’accès aux barreaux : les explications de Ouahbi

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, était, mardi 24 janvier, l'invité du Forum de la MAP, qui s’est tenu sous le thème "Code pénal : les enjeux de la réforme". Cette renc…
Grand froid : à la rescousse des zones enclavées

Grand froid : à la rescousse des zones enclavées

Sur instructions royales, la Fondation Mohammed V pour la solidarité a mis en place l’action solidaire "Grand Froid" dans les zones les plus touchées par la vague de froid inhabitu…
Le Maroc séduit toujours les retraités français

Le Maroc séduit toujours les retraités français

Même si la Grèce et le Portugal sont les nouvelles destinations favorites des Français à la recherche d'un supplément de qualité de vie, le Maroc conserve ses adeptes. Le Royaume a…
Stress hydrique : les dernières pluies sauveront elles la donne ?

Stress hydrique : les avantages et les inconvénients de la vague de froid

La sécheresse est l'un des principaux défis auxquels le Maroc est confronté. Ces derniers mois, la hausse des températures et la pénurie des précipitations, provoquées par le chang…
CMC : comment consolider l’économie nationale ?

CMC : comment consolider l’économie nationale ?

Le Centre marocain de conjoncture (CMC) vient de publier son Bulletin thématique intitulé "État social et développement humain". Sous le n°55-56, ce dernier rapport annuel du Centr…