Aller au contenu principal

Élections 2021 : une commission de suivi créée

Sur instructions royales, la commission centrale chargée du suivi des élections a été créée ce mardi 15 juin 2021. Cette commission sera composée du ministre de l’Intérieur et du président du ministère public. Ces derniers veilleront au bon déroulement des scrutins.

Par Mohamed Laabi, Publié le 17/06/2021 à 17:01, mis à jour le 17/06/2021 à 18:23          Temps de lecture 3 min.
Teaser Media
L'échéance des élections approche à grand pas © DR

À l’approche de l’échéance législative, les préparatifs sont lancés. L’année 2021 est une année 100% électorale. Le Maroc va procéder au renouvellement de toutes les instances élues d’ici l’automne prochain. Les élections professionnelles auront lieu le 6 août 2021, alors que les législatives, les communales et les régionales sont prévues le 8 septembre. De leur côté, les élections des conseils préfectoraux et provinciaux vont se dérouler le 21 septembre, tandis que l’élection de la Chambre des conseillers est fixée au 5 octobre.

À ce titre et afin de mieux préparer toutes ces échéances importantes, une commission centrale de suivi des prochaines élections a été installée ce mardi 15 juin. Créée sur hautes instructions royales, cette dernière aura pour rôle de veiller au bon déroulement des scrutins et faire face à toutes les pratiques qui pourraient nuire à ces échéances.

Lire aussi : les instructions du roi Mohammed VI à l’approche des élections

La commission sera composée du ministre de l’Intérieur et du président du ministère public. Ce mardi, il a été procédé au niveau territorial à la création de commissions provinciales de suivi des élections qui se composent, dans chaque préfecture, province et préfecture d’arrondissements, du wali (ou du gouverneur), du procureur général du Roi (ou du procureur du Roi), ainsi que de commissions régionales qui ont été chargées d’accompagner les travaux des commissions provinciales au niveau de chaque région du Royaume.

Un communiqué du ministère de l’Intérieur souligne que la mission principale de la commission centrale et des commissions provinciales et régionales sera d’assurer la préservation et le respect de l’honnêteté des opérations électorales. Le ministère souligne «que cette mission consiste à faire le suivi du déroulement des différentes étapes des opérations précitées, en vue de garantir leur sécurité et de faire face, sur-le-champ, à tout ce qui est de nature à y porter atteinte».

Lire aussi : Élections 2021 : les préparatifs démarrent sérieusement

L’Intérieur assure que les commissions veilleront à la mise en œuvre des mesures susceptibles de détecter immédiatement les infractions liées aux opérations électorales à chaque fois qu’elles disposent des données nécessaires. Les commissions pourront également déclencher la procédure d’enquête ou de poursuite judiciaire le cas échéant.

 

Des réunions régulières avec les partis politiques

Le ministère de l’Intérieur affirme que la commission centrale tiendra, de manière régulière, des réunions avec les dirigeants des partis politiques afin de les tenir informés du déroulement des préparatifs relatifs aux différentes étapes des opérations électorales et de recueillir leurs avis et opinions ainsi que leurs propositions au sujet des mesures à prendre avant leur adoption de manière officielle.

Par ailleurs, la commission d’accréditation des observateurs des élections, chapeautée par la présidente du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), a donné début juin, le feu vert pour le démarrage de dépôt des candidatures pour l’observation indépendante et neutre des élections communales et régionales, des élections des membres de la Chambre des représentants et de la Chambre des conseillers et des élections des Conseils préfectoraux et provinciaux.

Lire aussi : Ce qu’il faut savoir sur les élections des chambres professionnelles

Rappelons enfin que l’association Tafra a mis à disposition des Marocains souhaitant s’inscrire aux listes électorales un assistant qui leur facilite la démarche. En effet, cet assistant permet de manière pratique au citoyen de s’assurer de son inscription aux listes électorales, s’inscrire pour la première fois aux listes ou changer de bureau de vote en cas besoin.

L’assistant disponible en deux langues (Arabe et français) a été conçu pour un usage rapide, permettant aux utilisateurs de prendre connaissance des démarches précitées en moins de cinq minutes. Toutes les étapes y sont listées, expliquées et accompagnées de captures d’écrans et de liens de renvoi vers les sites web des services dédiés.

Hamid Chabat quitte l'Istiqlal

Le torchon brûle entre Hamid Chabat et la direction du parti de l'Istiqlal. L'ex-secrétaire général du parti de la balance a pris la parole dimanche soir dans un live pour annoncer sa décision de quit...

Maroc-Algérie : analyse du discours du roi Mohammed VI

Le roi Mohammed VI a consacré la majorité de son discours de la fête du Trône au conflit entre le M...

Maroc : visite du Chef d’État-Major de l’Armée de Terre US

Nouvelle visite d’un haut responsable militaire américain dans le Royaume. Le général James C. McConville, chef d’État-Major de l’armée de terre des États-Unis d’Amérique, a entamé ce lundi une visite...

La justice espagnole classe la plainte pour génocide visant Brahim Ghali

Dans un communiqué publié jeudi 29 juillet, le haut tribunal de l’Audience nationale en Espagne a annoncé que la plainte pour "génocide" visant Brahim Ghali, chef du Polisario, dans le pays ibérique, ...

Le "chef des renseignements" du Polisario n’est plus

Ce dimanche 1er août, Abdellah Lahbib Belal, le "chef des renseignements" du Polisario, est décédé à l’hôpital Aïn Naaja d’Alger. Il a péri suite à son infection par la Covid-19. Notons que ce soi-...

Discours royal : main tendue et sensibilisation patriotique

Le roi Mohammed VI a adressé samedi dernier un discours à la nation à l'occasion du 22e anniversair...