Aller au contenu principal

Élections 2021 : les préparatifs démarrent sérieusement

Le budget de financement des campagnes a été débloqué par le gouvernement. 360 millions de dirhams seront octroyés aux différents partis politiques pour les aider au financement des scrutins du 8 septembre et du 5 octobre 2021. Par ailleurs, le RNI a démarré sa tournée nationale ce jeudi dans la ville d’Agadir tandis que le PJD a ouvert cette semaine les concertations avec le Mouvement populaire (MP). Les détails.

Par Mohamed Laabi, Publié le 03/06/2021 à 17:21, mis à jour le 03/06/2021 à 23:48          Temps de lecture 5 min.
Teaser Media
Plus que trois mois avant le grand rendez vous électoral © DR

Plus que trois mois avant le grand rendez-vous électoral. Alors que les élections locales et régionales ainsi que celles de la chambre des représentants auront lieu le 8 septembre 2021, les élections de la Chambre des Conseillers se tiendront le 5 octobre.Le gouvernement a déjà débloqué les montants des aides publiques. Ces derniers se chiffrent à près de 360 millions de dirhams (MDH).

Ainsi, les partis engagés dans les scrutins du 8 septembre se partageront une enveloppe de 160 MDH pour les élections à la chambre des Représentants, et 180 MDH pour les élections locales (100 MDH pour les communales, et 80 MDH pour les régionales). De son côté, la campagne électorale pour l’élection de la chambre des Conseillers (5 octobre) va être financée par l’État à hauteur de 20 MDH (12 MDH pour les partis politiques et 8 MDH pour les centrales syndicales).

À noter que les partis politiques seront tenus de justifier toutes leurs dépenses auprès des juridictions financières compétentes.

 

Les instructions du roi Mohammed VI 

L'annonce a été faite ce jeudi par Saad Dine El Otmani à l'issue du Conseil de gouvernement. Le roi Mohammed VI a donné ses instructions pour que les ministres poursuivent leurs missions jusqu'au dernier jour du mandat gouvernemental, mais sans la couverture des médias publics des activités des membres du gouvernement. 

Saaid Amzazi, porte- parole du gouvernement, a précisé que la participation à ces activités sera limitée aux cadres, responsables et aux parties directement concernés. Il ajoute que cette orientation «vise à permettre au gouvernement de poursuivre son action tout en prenant en considération le principe d’équité à l’égard des autres partis non représentés au gouvernement à l’approche des élections», ajoute-t-il.

 

Le RNI démarre une tournée nationale

C’est dans la ville d’Agadir que le parti du Rassemblement national des indépendants (RNI) a démarré ce jeudi 3 juin la première étape de sa tournée nationale. L’annonce a été faite mardi lors d’une réunion du bureau politique présidée par Aziz Akhannouch, secrétaire général du parti.

Lire aussi : Ce qu’il faut savoir sur les élections des chambres professionnelles

Le chef du parti de la colombe en a profité pour présenter les détails de la feuille de route du RNI pour la période 2021-2026. Le parti avait organisé une série de rencontres lors des cinq dernières années avec plus de 300.000 citoyens et citoyennes dans le but de connaître leurs besoins et en tirer les conclusions nécessaires. Akhannouch a salué la qualité des propositions recueillies après quatre tournées sur le terrain dont la dernière était le Programme 100 jours 100 villes.

Rappelons que lors des élections législatives de 2016, le RNI était arrivé à la 4e position derrière le Parti de la Justice et du Développement (PJD), le Parti de l’Authenticité et de la Modernité (PAM) et le Parti de l’Istiqlal (PI).

 

Le PJD démarre les concertations avec le MP

Saad Dine El Otmani, secrétaire général du parti de la lampe a reçu ce mardi 1er juin au siège du PJD à Rabat le S.G du mouvement populaire Mohamed Laenser. Les dirigeants des deux partis ont discuté de plusieurs sujets d’actualités dont la crise entre le Maroc et l’Espagne, le nouveau modèle de développement, le chantier de la généralisation de la protection sociale et les prochaines élections.

Dans un communiqué rendu public après la rencontre, les deux partis ont souligné leur volonté de «poursuivre les consultations bilatérales, échanger sur un certain nombre de questions nationales et approfondir leurs discussions». Plusieurs internautes ont vu en cette rencontre un signe de rapprochement entre les deux partis avant le rendez-vous électoral. À suivre.

 

Dépôt des candidatures pour l’observation indépendante et neutre des élections

L’opération de dépôt des candidatures pour l’observation indépendante et neutre des élections est lancée. La Commission d'accréditation des observateurs des élections, présidée par la présidente du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a indiqué mardi dans un communiqué que les instances désirant effectuer l’observation des élections sont priées de soumettre leur demande d’accréditation à la Commission d’accréditation des observateurs des élections avant le 22 juin 2021 à 16H00.

Les documents de la demande d’accréditation (formulaire de demande d’accréditation, charte d’observation électorale et liste des observateurs), sont directement téléchargeables du site de la Commission sous l’adresse : observationelections.cndh.ma.

Lire aussi : Élections 2021 : l'opposition appelle au changement

Par ailleurs, la commission informe que les instances concernées par l’observation sont: «les institutions nationales habilitées en vertu de la loi à accomplir les missions de l’observation électorale, les associations actives de la société civile reconnues pour leur sérieux dans leur action en matière des droits de l’Homme et de la diffusion des valeurs de la citoyenneté et de la démocratie, et les organisations non gouvernementales étrangères légalement constituées».

Rappelons qu’une première réunion s’était tenue récemment au siège du CNDH à Rabat, sous la présidence de Amina Bouayach, présidente du CNDH en vue de préparer l’opération d’observation indépendante et neutre des élections de 2021.

Affaire Pegasus : le Maroc contre-attaque

Deux semaines après sa révélation au grand jour, l’affaire Pegasus continue de faire du bruit. Forb...

Diplomatie espagnole : «le calme» et «la discrétion» sont de mise pour résoudre la crise avec le Maroc

Le nouveau ministre espagnol des Affaires étrangères, Jose Manuel Albares, a appelé au calme et à la discrétion pour consolider et rétablir les liens entre son pays et le Maroc. Ce dernier, qui a remp...

Pegasus : Forbidden Stories et d’Amnesty échouent à produire des preuves

Ce mercredi 4 août, Olivier Baratelli, l'avocat du Maroc dans l’affaire Pegasus, a affirmé qu'après le délai fixé de 10 jours, Forbidden Stories et Amnesty International n’ont pas réussi à apporter de...

Observateurs d’élections : 38 associations et réseaux nationaux désormais accrédités

Ce mercredi 4 août à Rabat, la Commission spéciale d’accréditation des observateurs des élections a tenu sa quatrième réunion. Lors de cette rencontre, l'instance a donné son aval à 15 associations et...

Bilan du gouvernement, pandémie, élections… El Otmani dit tout

À un mois des élections législatives 2021, le Chef du gouvernement Saad Dine El Otmani a été invité...

Législatives : Benkirane ne se portera pas candidat

Dans une interview accordée à Le360, Abdelilah Benkirane, l'ex-Chef du gouvernement et ancien secrétaire général du Parti de la justice et du développement (PJD), a annoncé qu'il ne se présentera pas ...