Une situation « extrêmement alarmante » dans l’Est de l’Ukraine, pour qui Bruxelles recommande le statut officiel de candidature européenne

Temps de lecture : 4 minutes


Une situation « extrêmement alarmante » dans l’Est de l’Ukraine, pour qui Bruxelles recommande le statut officiel de candidature européenne

Temps de lecture : 4 minutes

Catégorie Monde , En Bref

Temps de lecture : 4 minutes

Alors que les combats entre armées ukrainienne et russe continuent à faire rage dans l’est du pays, «la situation humanitaire, en particulier dans l’est du Donbass, est extrêmement alarmante et continue de se détériorer rapidement». C’est ce qu’a fait savoir le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), l’agence humanitaire des Nations Unies (ONU).

Selon l’OCHA, la situation est «particulièrement préoccupante» à Sievierodonetsk et dans ses environs, dernière poche de résistance ukrainienne dans la région de Louhansk, presque entièrement sous contrôle russe. «L’accès à l’eau potable, à la nourriture (…) et à l’électricité» y est «réduit», souligne l’organisation. Ceci est le résultat «de combats qui continuent de s’intensifier (…) faisant payer un lourd tribut à la population civile».

De plus, l’agence onusienne déplore que «les deux belligérants, à ce stade, n’[aient] toujours pas trouvé d’accord pour faciliter l’évacuation de civils ou encore permettre l’accès de l’aide humanitaire». La grande usine chimique Azot de Sievierodonetsk est impossible à évacuer sans «cessez-le-feu complet», a déclaré vendredi le gouverneur de la région de Louhansk, Serhi Haïdaï. Cette dernière est désormais le refuge d’environ cinq cents civils.

Par ailleurs, la présidente de l’exécutif européen, Ursula Von der Leyen, a annoncé vendredi, lors d’une conférence de presse, que la Commission européenne recommande d’accorder à l’Ukraine le statut de candidat à l’Union européenne (UE).

«La Commission recommande au Conseil [européen], premièrement, de donner à l’Ukraine une perspective européenne et, deuxièmement, de lui accorder le statut de candidat. Ceci, bien entendu, à condition que le pays procède à un certain nombre de réformes importantes. Nous savons tous que les Ukrainiens sont prêts à mourir pour défendre leurs aspirations européennes. Nous voulons qu’ils vivent avec nous, pour le rêve européen», a-t-elle indiqué.

Cet avis sera discuté les 23 et 24 juin, lors du sommet européen, où les Vingt-Sept devront donner leur accord à cette intégration. Jamais un avis n’aura été rendu en si peu de temps sur une demande de candidature. Une urgence due à la guerre menée par la Russie depuis plus de trois mois et qui s’inscrit dans le soutien apporté par les Européens à l’Ukraine face à Moscou.

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a de son côté salué, sur Twitter, cette «décision historique». «Je salue la décision de la Commission de l’UE concernant la candidature de l’Ukraine. C’est le premier pas sur le chemin de l’adhésion à l’UE, qui va certainement rapprocher notre victoire. Merci à Ursula Von der Leyen et à chaque membre de la [Commission européenne] pour cette décision historique», a écrit Zelensky.

L’Ukraine se dit «prête» à travailler pour devenir «membre de plein droit» de l’Union, assurait, hier, le président ukrainien, lors de la visite de ses homologues français, italien, allemand et roumain.

Pour Moscou, l’UE «manipule[rait]» l’Ukraine avec la perspective d’une adhésion. «Depuis des années, la communauté occidentale manipule cette histoire d’engagement de l’Ukraine dans leurs structures d’intégration, et, depuis, l’Ukraine va de plus en plus mal», a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova. Elle estime que Kiev n’aura «pas de futur radieux».

De son côté, le président russe Vladimir Poutine a indiqué que l’UE pourrait perdre plus de 400 milliards de dollars à cause des sanctions contre Moscou en représailles à l’invasion déclenchée le 24 février dernier. Selon lui, ces sanctions, qu’il juge «stupides», se retourneraient contre ceux qui les ont prises. Il accuse ainsi l’Occident d’arrogance coloniale voulant écraser la Russie.

«Nous sommes un peuple fort et pouvons faire face à n’importe quel défi. Comme nos ancêtres, nous résoudrons tous les problèmes, toute l’histoire millénaire de notre pays en témoigne», a martelé Poutine.

Enfin, s’exprimant, ce vendredi, au Forum économique international de Saint-Pétersbourg, le chef de la Fédération russe a réaffirmé sa détermination à poursuivre son «opération spéciale» en Ukraine.

Russie, guerre en Ukraine

Recommandé pour vous

Melilia : plus de 2.000 migrants tentent d’entrer dans la ville occupée

Temps de lecture : 1 minute

Près de 2.000 migrants ont essayé d’entrer, vendredi 24 juin, à Melilia en franchissant de force la barrière des postes-frontière.

Kiev «attend le feu vert» pour sa candidature à l’UE

Temps de lecture : 2 minutes

Le chef de l’administration présidentielle ukrainienne Andriy Yermak a souligné que «l’objectif clair est l’adhésion à part entière à l’Union e…

Mort de Maradona : des professionnels de la santé jugés pour homicide involontaire

Temps de lecture : 2 minutes

Un procès s’ouvrira prochainement en Argentine contre huit professionnels de la santé pour homicide involontaire dans le cadre de l’affaire de …

Médecins sans frontières dénonce un «niveau choquant» de souffrance causée aux civils ukrainiens

Temps de lecture : 2 minutes

Alors que les combats continuent de faire rage en Ukraine, Médecins sans frontières (MSF) a dénoncé mercredi un «niveau choquant» de souffrance…

Des centaines de victimes après un séisme en Afghanistan

Temps de lecture : 1 minute

Près de 300 personnes sont mortes lors d’un séisme de magnitude 5,9 qui a frappé la province de Paktita, dans le sud-est de l’Afghan…

«Une guerre coloniale» , Zelensky veut rallier l’Afrique à la cause ukrainienne

Temps de lecture : 3 minutes

Volodymyr Zelensky s’est exprimé lundi 20 juin à huis clos devant le bureau élargi de l’Union africaine (UA), lors d’une réunion virtuelle à la…

Guerre en Ukraine : Moscou intensifie ses offensives

Temps de lecture : 2 minutes

Dans un message vidéo diffusé dimanche soir, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a déclaré qu’il s’attendait à une «activité hostile pl…

Affaire Brahim Saadoun : la Cour européenne des droits de l’Homme demande à la Russie de ne pas exécuter le jeune marocain

Temps de lecture : 2 minutes

La Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) a demandé jeudi à Moscou de ne pas exécuter Brahim Saadoun, l’étudiant marocain condamné à la p…

Funérailles de Shireen Abu Akleh : la police israélienne conclut son enquête, sans révéler les conclusions

Temps de lecture : 2 minutes

Jeudi, la police israélienne a annoncé avoir bouclé son enquête interne sur son intervention lors des obsèques de la journaliste palestino-amér…

Paris, Berlin, Rome et Bucarest soutiennent les ambitions européennes de Kiev

Temps de lecture : 5 minutes

Le président français, Emmanuel Macron, le chancelier allemand, Olaf Scholz, le président du conseil italien, Mario Draghi, et le président rou…

Paris : le Maroc participe à VivaTech, le plus grand salon européen de l’innovation

Temps de lecture : 2 minutes

La sixième édition du salon « VivaTech », un des principaux rendez-vous de la Tech en Europe, s’est ouverte, mercredi 15 juin, à Paris. L’événe…

Les combattants ukrainiens, en attente d’armes, résistent encore

Temps de lecture : 4 minutes

Les ministres de la Défense des pays membres de l’Organisation du Traité Nord atlantique (OTAN) se sont engagés, ce mercredi, à fournir davanta…