Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Économie / Signature d’un accord-cadre entre les CESE du Maroc et de la France

Signature d’un accord-cadre entre les CESE du Maroc et de la France

Temps de lecture : 2 minutes

En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

Dans un élan de renforcement des liens bilatéraux, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) du Maroc et son homologue français ont formalisé leur collaboration par la signature d’un accord-cadre. Jeudi dernier, les présidents des deux institutions, Ahmed Reda Chami pour le Maroc et Thierry Beaudet pour la France, ont marqué la cérémonie de leur présence.

L’annonce de cet accord intervient dans un contexte de revitalisation des échanges bilatéraux et vise à lancer des initiatives sur des sujets de haute priorité tels que la participation citoyenne et l’analyse approfondie des débats publics. Ces projets ambitionnent d’améliorer l’intégration des citoyens dans l’élaboration des politiques publiques et de promouvoir une démocratie participative plus inclusive.

Lire aussi : Le CESE trace une voie d’inclusion pour les jeunes NEET Marocains

Ahmed Reda Chami, cité dans le communiqué du CESE, a souligné l’importance des conseils économiques et sociaux dans le soutien de cette dynamique de coopération. Il a également évoqué la nécessité d’allier propositions innovantes et contributions constructives pour co-construire des solutions durables.

De son côté, Thierry Beaudet a valorisé le rôle unique des conseils en tant que forums de dialogue sur des enjeux complexes et souvent controversés, nécessitant des accords bien négociés. Il a aussi affirmé que ce nouvel accord-cadre injecterait un dynamisme renouvelé dans la coopération entre les deux entités, en approfondissant leur engagement commun envers des questions de développement durable et de gouvernance participative.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 2 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité

Et sur nos réseaux sociaux :

CESE

SRM Casablanca Settat rachète Lydec SA

La société régionale multiservices Casablanca Settat SA, vient d’acquérir 99,67 % du capital social et des droits de votes afférents à la so…
CESE

Ryad Mezzour à la découverte de Riva Industries

Le ministre de l'Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a effectué ce vendredi, une visite officielle à l'unité industrielle de Riva Indust…
CESE

Tomates : Azura se défend face aux critiques des producteurs français

Le leader des tomates cerise marocaines, Azura se trouve sous le feu des critiques des producteurs français, accusés de mener une campagne d…
CESE

Affaire La Samir : indignation et préoccupations après la décision du CIRDI

Quelques jours après la décision du Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (CIRDI) concernant le…
CESE

Lydec : la cession validée par le Conseil de la concurrence

Ahmed Rahou, à la tête du Conseil de la concurrence, doit approuver une transaction importante dans le secteur des services publics. Veolia …
CESE

Nadia Fettah présente la loi sur les établissements bancaires au gouvernement

Lors de sa réunion de jeudi, le Conseil de gouvernement a examiné les propositions clés pour réformer la loi réglementant les établissements…
CESE

Le Maroc résiste aux défis économiques avec une croissance robuste

La Banque mondiale a récemment publié son dernier rapport économique sur le Maroc, révélant une économie en phase de redressement et de rési…
CESE

La BAD investit 1,26 milliard d’euros dans l’économie marocaine en 2024

Depuis le début de l'année 2024, la Banque africaine de développement (BAD) a injecté un nouveau souffle dans l'économie marocaine en initia…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire