Pollution de l'air : risque accru d’arythmies cardiaques et de cancer du poumon

Temps de lecture : 3 minutes


Pollution de l’air : risque accru d’arythmies cardiaques et de cancer du poumon

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Société , Gros plan

Temps de lecture : 3 minutes

Des études scientifiques récentes ont établi un lien entre santé cardiaque et pulmonaire d’une part, et pollution atmosphérique d’autre part. Une mauvaise qualité de l’air augmenterait les arythmies cardiaques surtout chez les adolescents et serait responsable du cancer de poumon. Une raison de plus pour s’attaquer au problème de la pollution, qui constitue à la fois une urgence climatique et un enjeu de santé publique. Explications.

Temps de lecture : 3 minutes

Une nouvelle étude américaine révèle que le fait de respirer de minuscules particules d’air pollué peut déclencher des rythmes cardiaques irréguliers chez des adolescents en bonne santé et augmenter leur risque de mort cardiaque subite.

Aussi, d’après des scientifiques de l’institut Francis-Crick et de l’University College de Londres, des polluants de l’air peuvent provoquer des cancers du poumon.

Lire aussi : Pollution de l’air et santé : il est temps d’agir !

 

Une mauvaise qualité de l’air augmenterait les arythmies cardiaques

Publiée dans la revue scientifique « Journal of the American Heart Association« , la première étude a enquêté sur l’impact de l’inhalation de particules fines – également connues sous le nom de PM 2,5 – sur les rythmes cardiaques des adolescents.

Ces particules, qui mesurent moins de 2,5 microns de diamètre, sont des polluants clés dans la fumée des incendies de forêt et dans les gaz d’échappement des véhicules. Elles peuvent irriter les poumons et les vaisseaux sanguins du cœur.

«Bien que relativement rares, des rythmes cardiaques irréguliers peuvent entraîner une mort cardiaque subite chez des adolescents et de jeunes adultes même s’ils sont en bonne santé», a souligné l’auteur principal Fan He, instructeur en sciences de la santé publique à l’école de médecine de la Pennsylvanie dans un communiqué.

«Nos découvertes reliant la pollution de l’air à des rythmes cardiaques irréguliers suggèrent que les particules peuvent contribuer au risque de mort cardiaque subite chez les jeunes», a-t-il ajouté.

Alors que les impacts négatifs de la pollution de l’air sur la santé cardiovasculaire des adultes ont déjà été prouvés par de précédentes recherches scientifiques, cette nouvelle étude est la première à explorer les effets de la pollution de l’air sur les adolescents, selon les auteurs.

Lire aussi : La poussière noire envahit la ville de Kénitra

 

Pollution de l’air : le lien avec certains cancers du poumon établi

De même, la deuxième étude britannique s’est penchée sur l’examen de l’impact desdites particules fines. Les scientifiques ont constaté qu’elles seraient responsables de modifications cancéreuses dans des cellules des voies respiratoires.

Ces particules fines sont «un tueur caché», a déclaré à l’AFP, Charles Swanton de l’institut Francis-Crick, chargé d’exposer cette recherche.

Si la pollution de l’air est depuis longtemps soupçonnée, «nous ne savions pas vraiment si cette pollution causait directement le cancer du poumon, ni comment», a expliqué le Pr Swanton. Les chercheurs ont d’abord exploré les données de plus de 460.000 habitants de l’Angleterre, la Corée du Sud et Taiwan, et montré que l’exposition à des concentrations croissantes de particules fines était liée à un risque accru de cancer du poumon.

Finalement, côté prévention, le plus crucial paraît de faire chuter la pollution atmosphérique, dont une grande partie est provoquée par l’activité humaine. En 2019, la pollution de l’air a entraîné la mort de 1,1 million d’Africains, d’après des chercheurs du Boston College et du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE).


Recommandé pour vous

Éducation nationale : le grand pas de la tutelle

Temps de lecture : 5 minutes

Il avait promis, au mois de février, que la revendication majeure des enseignants cadres des Ac…

Journée mondiale de l’enseignant : quid des défis et des besoins de ce métier

Temps de lecture : 5 minutes

Nul ne peut nier le rôle fondamental des enseignants dans le développement des pays et la forma…

Tramway/Busway/pont Mohammed VI : où en sont les travaux ?

Temps de lecture : 5 minutes

Les embouteillages sont maintenant le quotidien des automobilistes casablancais. En effet, la m…

Sepsis : une maladie mortelle, mais peu connue !

Temps de lecture : 4 minutes

Le sepsis est une maladie mortelle. Considérée comme une menace sanitaire à l’échelle internati…

Cancer du sein : une étude prouve un risque lié à certains polluants de l’air

Temps de lecture : 5 minutes

Le cancer du sein est une des pathologies qui affaiblit non seulement la santé des personnes qu…

Qualité de vie numérique : le Maroc classé 71e au monde et 3e en Afrique

Temps de lecture : 3 minutes

La quatrième édition annuelle de l’indice de qualité numérique « Digital Quality of Life Index …

L’Boulevard : des festivités qui tournent au drame

Temps de lecture : 4 minutes

Après deux années d’absence, la première soirée de la 2ᵉ partie du festival L’Boulevard a viré …

CESE : présentation d’un avis sur l’aménagement durable du littoral

Temps de lecture : 4 minutes

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a organisé, jeudi 29 septembre à Tanger…

Stress hydrique : une problématique qui guette toujours le Maroc

Temps de lecture : 5 minutes

Le Maroc a connu cette année l’une des pires sécheresses de ces trois dernières décennies. Le s…

La santé mentale au travail : un sujet oublié !

Temps de lecture : 4 minutes

Nul ne peut nier que la santé mentale au travail n’est pas sérieusement prise en considération …

Quelle gestion pour les chiens errants au Maroc ?

Temps de lecture : 4 minutes

La situation est alarmante. La rage tue environ 60.000 personnes chaque année, selon les derniè…

Covid-19 au Maroc : le calme avant la tempête ?

Temps de lecture : 5 minutes

Depuis son apparition en 2019, le coronavirus s’est propagé à une vitesse vertigineuse dans le …