Temps de lecture : 6 minutes


Maroc-Allemagne : vers une nouvelle ère diplomatique

Temps de lecture : 6 minutes

Catégorie Politique , Gros plan

Temps de lecture : 6 minutes

Depuis l’arrivée au pouvoir du nouveau gouvernement allemand, les relations diplomatiques entre le Maroc et l’Allemagne se sont améliorées. La ministre des Affaires étrangères de la République fédérale d’Allemagne, Annalena Baerbock, a effectué, ce jeudi, une visite de travail à Rabat. Les deux pays ont souligné leur volonté de renforcer leurs relations dans tous les domaines.

Temps de lecture : 6 minutes

Les relations diplomatiques entre la République fédérale d’Allemagne et le Maroc sont plus fortes que jamais. Le président allemand, Frank-Walter Steinmeier, n’a pas l’intention de suivre les pas de l’ancien gouvernement. Quelques jours après son arrivée au pouvoir, il a adressé une lettre au roi Mohammed VI où il l’a félicité pour les nouvelles réformes politiques, sociales et économiques du Royaume.

Il a même décrit le Maroc comme un «site d’investissement» important pour les entreprises allemandes en Afrique.

Concernant la question du Sahara, le président allemand a affirmé le soutien de son pays au plan d’autonomie proposé par le Maroc. Il a souligné qu’il s’agit d’un «effort sérieux et crédible» et qu’il représente «une bonne base pour parvenir à un accord sur le différend régional». 

De son côté, le Royaume a bien accueilli la position positive de l’Allemagne sur le dossier du Sahara, notant, en janvier dernier, que les deux pays doivent relancer et renforcer leur coopération bilatérale.

Ce jeudi, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, a accueilli à Rabat, la ministre allemande des Affaires étrangères, Annalena Baerbock. Il s’agit de la première visite au Royaume de cette responsable depuis qu’elle a été nommée pour gérer la diplomatie de son pays. Les deux ministres ont souligné l’intérêt considérable des deux pays pour leurs relations étroites et amicales.

Lire aussi : Maroc-Allemagne : vers un rétablissement des liens diplomatiques ?

Coup d’accélérateur de la coopération bilatérale

Le ministre et son homologue allemande ont réitéré leur volonté mutuelle d’approfondir les relations diplomatiques bilatérales. L’objectif est d’assurer un partenariat et un dialogue renforcés, ainsi que de consolider les relations économiques, politiques et culturelles. Aussi, les deux parties souhaitent développer le commerce et les investissements, en sus de la coopération dans les domaines de l’environnement et l’énergie. La ministre allemande a, en plus, reconnu l’importance du Maroc en tant que pôle de paix et de stabilité régionales. Les deux responsables ont souligné leur engagement particulier dans la lutte contre la criminalité transnationale organisée et le terrorisme international.

En outre, ils ont convenu d’examiner la possibilité de la conclusion d’un accord pour la suppression des visas pour les passeports de service.

Lire aussi : Décryptage : l’évolution prometteuse des relations Maroc-Allemagne

Les domaines de la coopération entre le Maroc et l’Allemagne

  • Politique

Le Maroc et l’Allemagne ont déclaré leur volonté d’entamer un dialogue stratégique sur les questions bilatérales ainsi qu’internationales d’intérêt commun. Sur la base d’objectifs déterminés par les deux pays, l’organisation de réunions d’échanges stratégiques multidimensionnelle est prévue une fois chaque deux ans, alternativement, entre le Royaume et la République fédérale d’Allemagne. Ces travaux vont se tenir conformément à des valeurs communes et à un respect mutuel afin d’identifier les principes et les fondements des relations entre les deux pays. Ils serviront aussi à préserver les intérêts prioritaires des deux parties.

La ministre allemande a également réaffirmé le soutien de l’Allemagne au processus mené par les Nations Unies pour une résolution politique réaliste, pragmatique, durable et mutuellement acceptable pour la question du Sahara.

  • Sécurité

Nasser Bourita et Annalena Baerbock ont souligné l’ambition commune des deux États d’approfondir leur dialogue et leur collaboration dans le domaine de la cybersécurité. Sur le volet de la lutte contre le terrorisme, les deux parties ont appelé à une action internationale pour contrer ce fléau croissant. Aussi, elles ont confirmé leur soutien aux efforts des pays du Sahel pour l’éradication du terrorisme. L’Allemagne a, de ce fait, félicité le Maroc de sa contribution aux efforts régionaux et internationaux de lutte contre l’extrémisme, et ce, à travers sa coprésidence du Forum mondial de lutte contre le terrorisme ainsi que sa coprésidence de la Task Force Afrique de la Coalition mondiale anti-Daesh.

Bourita et son homologue allemande se sont aussi revenu sur la question de la migration. Ils ont évoqué la nécessité de considérer la situation migratoire actuelle comme un défi commun et une responsabilité partagée. En effet, ils assument leurs responsabilités et obligations humaines inscrites dans la Convention de Genève sur les réfugiés. Les deux responsables ont assuré l’engagement de Berlin et Rabat à renforcer la coopération entre leurs autorités de sécurité afin de faire face à la criminalité transnationale.

  • Économie

Le Maroc et l’Allemagne ont confirmé leur volonté mutuelle d’élargir et d’affermir les relations économiques et commerciales bilatérales. L’objectif est de permettre un véritable transfert de savoir-faire et de technologie. De plus, les deux parties vont convoquer la Commission économique mixte et encourageront les entreprises et associations économiques à investir dans les deux pays.

Les deux ministres se sont ainsi félicités des résultats du partenariat énergétique maroco- allemand (PAREMA) des dix dernières années. Ce dernier a permis une coopération fructueuse dans les domaines de l’efficacité énergétique, des énergies renouvelables et de l’hydrogène vert. Les responsables ont exprimé leur satisfaction par rapport à la finalisation des négociations relatives à la feuille de route sur le commerce de l’électricité durable (SET) et aspirent à une signature rapide d’un accord avec les autres États européens.

  • Culture, éducation et recherche

Le Maroc et l’Allemagne ont convenu de mettre en place des actions conjointes pour rapprocher les jeunes des deux pays, en contribuant à leur connaissance mutuelle. Ils examinent les moyens d’introduire et de promouvoir la langue allemande dans le système scolaire marocain. En contrepartie, la langue arabe et la culture marocaine seront promues en Allemagne.

En outre, le Maroc s’est attardé sur le voyage et le séjour des étudiants marocains durant leurs études en Allemagne. Il a exprimé son souhait d’assouplir les procédures et d’augmenter le nombre de bourses accordées aux étudiants marocains.

 

Enfin, l’objectif de cette visite allemande est de renforcer le partenariat global entre les deux pays. L’Allemagne sera un allié de taille pour le Maroc, puisqu’elle est la quatrième puissance économique au Monde après les États-Unis, la Chine et le Japon.


Recommandé pour vous

Consulats à Laâyoune et Dakhla : la stratégie payante de Bourita

Temps de lecture : 5 minutes

«Une trentaine de pays ont ouvert des consulats dans les provinces du Sud, marquant ainsi leur …

ONU : les avancées du Maroc lors de sa participation à la 77e AG

Temps de lecture : 6 minutes

Étalé sur 14 jours, du 13 au 26 septembre courant, la 77ᵉ session de l’Assemblée générale de l’…

Le gouvernement face au nouveau défi de la couverture sociale des agriculteurs

Temps de lecture : 5 minutes

L’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’Offic…

Libération de Brahim Saadoun : une médiation saoudienne et un suivi personnel du Roi

Temps de lecture : 4 minutes

La bonne nouvelle a été annoncée par le ministère saoudien des Affaires étrangères. Un communiq…

Visas Schengen : une indignation sans fin !

Temps de lecture : 5 minutes

Pour des raisons migratoires, la France avait décidé, fin 2021, de réduire le nombre de visas o…

ONU : Akhannouch présente le projet de réforme du système éducatif

Temps de lecture : 4 minutes

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a présenté, ce lundi, le grand projet de réforme du s…

Dialogue social : ce qu’il faut retenir de la réunion du lancement du 2ᵉ round

Temps de lecture : 4 minutes

Le dialogue social, lancé ce 14 septembre, a porté sur la révision du régime de l’impôt sur le …

Sahara : Staffan de Mistura boucle sa deuxième tournée régionale

Temps de lecture : 4 minutes

Avec une feuille de route bien précise conforme à la résolution 2602, Staffan De Mistura, envoy…

Université d’été du RNI : Akhannouch expose le bilan des réalisations de son parti

Temps de lecture : 5 minutes

« Le renforcement des piliers de l’État social : contraintes d’activation et engagement ferme d…

Maroc-Royaume-Uni : décès d’Elizabeth II, sa visite au Royaume et les relations bilatérales

Temps de lecture : 6 minutes

Le décès d’Elizabeth II, reine d’Angleterre dans sa résidence d’été de Balmoral en Écosse, a ét…

Tournée de Staffan de Mistura : Alger noie le poisson

Temps de lecture : 4 minutes

 »Circulez, il n’y a rien à voir ». C’est ainsi qu’on pourrait résumer l’étape algérienne de la…

Sahara : Staffan de Mistura poursuit sa 2e tournée régionale

Temps de lecture : 5 minutes

Le diplomate italo-suédois, Staffan de Mistura, est arrivé samedi à Tindouf pour rencontrer les…