Covid-19 au Maroc : le calme avant la tempête ?

Temps de lecture : 5 minutes


Covid-19 au Maroc : le calme avant la tempête ?

Temps de lecture : 5 minutes

Catégorie Société , Gros plan

Temps de lecture : 5 minutes

Depuis quelques semaines, la situation épidémiologique au Maroc s’est améliorée. L’épidémie de la Covid-19 poursuit son déclin dans les différentes régions du Royaume. Alors, le coronavirus est-il réellement en déclin, ou est-ce seulement le calme avant la tempête ?

 

Temps de lecture : 5 minutes

Depuis son apparition en 2019, le coronavirus s’est propagé à une vitesse vertigineuse dans le monde. Pendant la période estivale, les cas d’infection à la Covid-19 ont augmenté sur l’ensemble du territoire marocain. Cette tendance haussière est expliquée par la reprise du secteur touristique et la levée des restrictions.

En revanche, le ministère de la Santé et de la Protection sociale a annoncé, ce mardi, que la situation épidémiologique au Maroc est maitrisée. Le niveau de propagation de la Covid-19 poursuit son déclin dans les différentes régions.

Mouad Mrabet, coordonnateur du Centre national des opérations d’urgence de santé publique du ministère, a souligné que «la quatrième période intermédiaire dans notre pays se poursuit pour la septième semaine consécutive et se caractérise par une très faible propagation du virus SARS-Covid-2 dans les différentes régions du Royaume, et ce, depuis la deuxième semaine du mois d’août 2022». Cette déclaration a été faite lors de la présentation du bilan bimensuel de la situation épidémiologique, allant du 8 août au 25 septembre.

Au cours de cette période, le taux des nouveaux cas d’infection hebdomadaires enregistré est inférieur à un cas pour chaque 100.000 habitants/semaine. Le nombre de cas graves admis aux services de réanimation et de soins intensifs durant le mois de septembre est de 14 personnes. Il s’agit du taux le plus faible depuis le début de la propagation du virus. Quant aux décès, cinq cas ont été signalés en septembre.

Lire aussi : Symptômes, vaccin, prévention…tout savoir sur la grippe saisonnière

 

 

La pandémie est loin d’être terminée

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a prévenu que de nouveaux variants pourraient apparaître cet hiver. Bonne nouvelle ! Les vaccins existants peuvent contrer leurs formes les plus dangereuses.

Au Maroc, la pandémie pourrait jouer de mauvais tours cet hiver. Mouad Mrabet, avait informé, en ce début du mois, qu’une nouvelle vague serait «très probable durant la saison hivernale».

Selon Dr. Tayeb Hamdi, médecin et chercheur en politiques et systèmes de santé, «si un nouveau variant plus virulent apparaît au Maroc, les citoyens doivent être préparés en se vaccinant au préalable. Cependant, les vaccins dont on dispose, basés sur la souche classique, diminuent uniquement les cas graves et les décès, et non pas la transmission et l’infection».

En outre, afin d’augmenter le niveau d’immunité, le ministère de la Santé et de la Protection sociale a rappelé aux personnes âgées, immunodéprimées et celles atteintes de maladies chroniques l’importance de recevoir la troisième dose du vaccin anti-Covid-19, puis une dose de rappel.

Lire aussi : Covid-19 : de nouveaux variants pourraient apparaitre

 

La situation épidémiologique ailleurs

Dans certains pays, le pic épidémiologique a atteint des chiffres records, tandis que dans d’autres, la situation a été vite maitrisée. Ce lundi, le gouvernement canadien a annoncé la fin des mesures frontalières liées à la Covid-19, à compter du 1er octobre. Cette décision comprend les tests de dépistage, les vaccinations obligatoires et la mise en quarantaine des voyageurs internationaux.

De plus, la Thaïlande, a déclaré, ce 20 septembre, que la Covid-19 est désormais exclue de la liste des maladies entraînant un refus d’entrée au pays. Par ailleurs, les maladies interdites dans la liste comprennent la lèpre, la tuberculose, l’éléphantiasis, la toxicomanie, l’alcoolisme chronique et la syphilis de 3ᵉ stade.

Du côté de la France, la situation est loin d’être maitrisée. Le pays compte plus de 34.000 nouveaux cas de contaminations en moyenne chaque jour. Les infections liées au virus repartent à la hausse et les scientifiques craignent une 8ᵉ vague d’infections.

Enfin, le coronavirus est toujours parmi nous. Il est indispensable de se protéger en permanence et respecter les gestes barrières. À ne pas confondre avec la grippe saisonnière A(H1N1). Ce virus est le plus répandu en cette période, qui dure généralement pendant l’automne et l’hiver. Dès l’apparition des premiers symptômes, les spécialistes recommandent de faire un dépistage pour avoir un protocole médicamenteux adéquat et éviter toute sorte de complications.


Recommandé pour vous

Tâches ménagères : les inégalités entre les hommes et les femmes

Temps de lecture : 5 minutes Ce n’est pas nouveau. La femme est plus investie que l’homme dans la prise en charge des tâches ménagères au foyer. Faire la vaisselle, nettoyer le sol…

Cherté de vie : le citoyen se révolte

Temps de lecture : 4 minutes Les Marocains n’en peuvent plus de l’explosion des prix. L’inflation mondiale a frappé de plein de fouet le pouvoir d’achat des citoyens. Entre l…

CMRPI : 30% des enfants et des jeunes ont subi une cyberviolence

Temps de lecture : 6 minutes Protéger les enfants et les jeunes sur la Toile est l’objectif principal de la deuxième campagne nationale de prévention contre la cyberviolence et le …

Système de santé : ce qu’il faut savoir sur les projets de loi adoptés

Temps de lecture : 5 minutes Le gouvernement actuel oriente ses projecteurs vers le secteur de la santé national. Parmi ses objectifs, la réforme de ce secteur qui souffre de plusi…

Lutte contre le sida : l’ONU alerte sur une stagnation des progrès

Temps de lecture : 5 minutes Ce jeudi 1er décembre, les pays du monde entier commémorent la Journée mondiale de lutte contre le sida. « Égalité maintenant » est le thème retenu pou…

Stress hydrique : la situation est de plus en plus critique

Temps de lecture : 5 minutes Le déficit pluviométrique pèse lourdement sur les réserves d’eau au Maroc. Ces derniers ont enregistré leurs niveaux le plus bas cette année. L’Organis…

Le conflit se poursuit entre Ouahbi et les robes noires

Temps de lecture : 5 minutes L’ire des avocats empire depuis la publication des mesures fiscales les concernant dans le projet de loi de Finances 2023 (PLF-2023). Ils rejettent en …

Le salarié marocain, est-il heureux ?

Temps de lecture : 4 minutes Le bonheur des employés au Maroc sous la loupe de ReKrute. La plateforme en ligne spécialisée dans le recrutement et l’emploi a rendu publique son enqu…

Un Black Friday en temps de crise économique et d’inflation

Temps de lecture : 6 minutes Le Black Friday (vendredi noir) marque le grand jour des soldes à l’échelle internationale, lançant la saison des achats de fin d’année. Célébré …

Fléau des féminicides : les chiffres demeurent alarmants

Temps de lecture : 6 minutes Ce vendredi 25 novembre, les pays du monde entier commémorent la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. « Tous …

OMM : le Maroc a connu cette année une sécheresse sans précédent

Temps de lecture : 6 minutes La pénurie d’eau fait partie des problèmes principaux auxquels de nombreuses sociétés et le monde dans son ensemble sont confrontés au XXIe siècl…

Sécurité et puissance militaire : l’IRES dévoile le positionnement du Maroc

Temps de lecture : 4 minutes Le Maroc est un pays sûr. L’Institut royal des études stratégiques (IRES) a révélé que le Royaume est positionné dans le top 10 des pays du monde qui o…