Conférence arabe du travail : le Maroc préside la 48ᵉ session

Temps de lecture : 2 minutes


Conférence arabe du travail : le Maroc préside la 48ᵉ session

Temps de lecture : 2 minutes

Catégorie Économie , eBook

Temps de lecture : 2 minutes

Une importante délégation marocaine participe aux travaux de la 48ᵉ session de la Conférence arabe du travail. Cet événement a commencé le 18 septembre au Caire et se poursuivra jusqu’au 25 du même mois.

Présidé par Younes Sekkouri, ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, la délégation est composée de représentants du gouvernement, d’organisations professionnelles, d’employeurs et des centrales syndicales les plus représentatives.

Cette 48ᵉ édition, qui accueillera plus de 500 représentants de 20 pays membres de l’Organisation, est, rappelons-le, présidée par le Maroc. Plusieurs questions sont au menu de cette conférence, dont les défis post-Covid 19 sur le marché du travail dans la région arabe. Au programme aussi, des discussions sur le soutien de l’Organisation arabe du travail aux efforts des pays arabes pour renforcer la relance économique après la crise sanitaire.

L’entrepreneuriat et l’employabilité, l’intelligence artificielle, les nouveaux modèles de travail, la digitalisation et la gouvernance des systèmes de la protection sociale font aussi partie des sujets de débat prévus lors de cette session.

Une cérémonie d’hommage et de reconnaissance, à l’initiative de l’Organisation arabe du Travail, sera par ailleurs rendue aux pionniers arabes dans les domaines du travail et de l’emploi pour leurs contributions significatives au développement national et international.


Recommandé pour vous

L’économie des inégalités

Temps de lecture : 2 minutes

L’inégalité est-elle pour l’essentiel la conséquence de la concentration du capital dans quelqu…