guichet-automatique

Temps de lecture : 5 minutes


CMI : bonne tenue de l’activité monétique au premier semestre 2022

Temps de lecture : 5 minutes

Catégorie Économie , Gros plan

Temps de lecture : 5 minutes

La crise est visiblement passée. Au premier semestre 2022, l’activité monétique au Maroc se porte bien et a connu des mutations majeures. Selon le dernier rapport du Centre monétique interbancaire (CMI), c’est toujours la carte bancaire qui mène la danse. Le paiement en ligne est également en forte hausse. En revanche, on note une faible progression du réseau des guichets automatiques bancaires (GAB). Les points-clés du rapport.

Temps de lecture : 5 minutes

Le Centre monétique interbancaire (CMI) a dévoilé, vendredi 12 août, les chiffres de l’activité monétique marocaine au premier semestre de 2022. Le volume global de l’activité est en progression significative par rapport à la même période de l’année 2021.

Le rapport du CMI souligne que les réalisations globales de l’activité monétique, qui comprend les opérations de retrait d’espèces sur le réseau des guichets automatiques, les opérations de paiement auprès des commerçants et e-Marchands, les opérations de paiement sur les guichets automatiques bancaires (GAB) et les opérations de Cash Advance, par cartes bancaires, marocaines et étrangères, se sont établies à 245,5 millions d’opérations pour un total de 200,6 milliards de DH (MMDH). Cela affiche une progression de 16% du nombre d’opérations et de 13,2% du montant global, par rapport au premier semestre 2021.

Lire aussi : Monétique : reprise remarquable durant le 1er trimestre 2022

 

La carte bancaire mène la danse

Les cartes marocaines ont enregistré durant le premier semestre 2022, en paiements et en retraits, 236,9 millions d’opérations pour un montant de 190,1 MMDH, en progression de 14,2% en nombre d’opérations et 10,4% en montant global des opérations.

Selon le CMI, les opérations effectuées par ces cartes se répartissent en retrait (73,8% en part du nombre d’opérations et 88,4% en part du montant), en paiement chez les commerçants et e-Marchands (25,9% en part du nombre d’opérations et 11,5% en part du montant) et en paiement sur GAB (0,3% en part du nombre d’opérations et 0,1%, en part du montant).

Ledit rapport ajoute que les opérations de retraits par cartes marocaines sur les guichets automatiques au Maroc ont totalisé quelque 174,9 millions d’opérations pour un montant de 168 MMDH, en progression de 10,5% en nombre d’opérations et en hausse de 9,4% en montant par rapport à la même période de l’année 2021.

Pour ce qui est des opérations de paiements auprès des commerçants et e-Marchands affiliés au CMI, elles ont atteint, au S1-2022, 61,3 millions d’opérations pour un montant de 21,9 MMDH, en progression de 27% en nombre d’opérations et de 18,7% en montant, par rapport à la même période de l’année dernière.

Par ailleurs, les cartes marocaines à validité internationale ont réalisé, pour leur part, 8,1 millions d’opérations en devises à l’étranger ou sur des sites marchands étrangers, retraits et paiements, pour un montant global de 3,8 MMDH, en progression de 38,5% en nombre d’opérations et de 75,2% en montant par rapport à la même période de 2021. S’agissant des cartes étrangères, elles ont enregistré au Maroc, en paiements et en retraits, 8,6 millions d’opérations (+106,2%) pour un montant de 10,5 MMDH avec une progression de 112,4%.

 

Paiement en ligne : un chiffre d’affaires de plus de 4 MMDH

Le paiement en ligne reste fortement sollicité. Il ne s’agit plus d’un phénomène de mode, mais d’un réel changement dans les habitudes du consommateur marocain, développé lors du confinement.

Dans son rapport, le CMI fait d’ailleurs remarquer que l’activité des paiements en ligne a connu une hausse de 36% en nombre et de 21,3 % en montant. En effet, les sites marchands et sites des facturiers affiliés au CMI ont réalisé 12,8 millions d’opérations de paiement en ligne via cartes bancaires, marocaines et étrangères, pour un montant global de 4,6 MMDH durant les six premiers mois de cette année.

Dans le détail, l’activité des paiements en ligne des cartes marocaines a progressé de 35,3% en nombre d’opérations, en passant de 9,1 millions de transactions durant le premier semestre 2021 à 12,3 millions de transactions durant le premier semestre 2022, et de 17,6% en montant, en passant de 3,6 MMDH au S1-2021 à 4,2 MMDH au S1-2022.

Par secteur, les paiements par cartes bancaires marocaines sont utilisés en premier lieu dans la grande distribution (24,2%), suivie des stations (10,9%), l’habillement (10,3%), les restaurants (7,3%), la santé (5,8%), les meubles et articles électriques (4,8%), puis les autres secteurs (36,8%).

Quant à l’activité de paiements en ligne par cartes étrangères, elle a progressé de 55,7 % en nombre d’opérations, en passant de 308.000 transactions au S1-2021 à 480.000 transactions au S1-2022, et a progressé de 102,2 % en montant, en passant de 166,8 MDH à fin juin 2021 à 337,2 MDH à fin juin 2022.

Lire aussi : E-commerce : 20,7 millions actions d’une valeur de 7,7 milliards de DH

 

5 nouveaux GAB installés au S1-2022

Le rapport précise que l’extension du réseau des guichets automatiques bancaires (GAB) s’est fortement ralentie, avec l’installation de seulement cinq nouveaux GAB durant le premier semestre 2022. Actuellement, le réseau compte désormais 8.017 GAB, soit une extension du réseau des GAB de 1% par rapport au 31 décembre 2021.

Casablanca reste la ville la mieux équipée avec 1.542 GAB. Marrakech vient en deuxième position (680 GAB) suivie de Rabat avec 649 GAB. On trouve ensuite Tanger (485 GAB) puis Agadir (422 GAB) et Fès (410 GAB).

Au S1-2022, le réseau GAB a réalisé quelque 178 millions de retraits par les cartes bancaires marocaines et étrangères, pour un montant global de 172,5 MMDH, conclut le CMI.


Recommandé pour vous

Politique commerciale : les recommendations du Policy Center for the New South

Temps de lecture : 4 minutes

C’est un policy paper qui met en exergue les voies d’amélioration de la politique commerciale m…

Baisse de l’IR : les négociations sont en cours

Temps de lecture : 4 minutes

Les réunions entre les centrales syndicales et le ministre délégué chargé du Budget, Fouzi Lekj…

11 ans d’exercice : le CESE dresse son bilan

Temps de lecture : 4 minutes

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a organisé, mardi 27 septembre à Rabat,…

Réunion trimestrielle de BAM : ce qu’il faut retenir

Temps de lecture : 3 minutes

Le Conseil de Bank Al-Maghrib (BAM) a décidé d’élever le taux directeur (TR), le passant de 1,5…

Journée mondiale du tourisme : repenser le secteur pour un avenir meilleur

Temps de lecture : 5 minutes

L’ensemble du secteur du tourisme célèbre, ce mardi 27 septembre, la journée mondiale du secteu…

Hydrocarbures : ce que préconise le Conseil de la concurrence dans son nouvel avis

Temps de lecture : 6 minutes

Le Conseil de la concurrence a publié, lundi 26 septembre, son avis n°A/3/22 sur « la flambée d…

Conseil de BAM : faut-il s’attendre à une hausse du taux directeur ?

Temps de lecture : 5 minutes

Bank Al-Maghrib (BAM) tiendra, mardi 27 septembre, sa troisième réunion de politique monétaire …

Politique monétaire : Bank Al-Maghrib à un tournant

Temps de lecture : 3 minutes

Garantes de la stabilité des prix à moyen terme, les banques centrales sont engagées dans un co…

Impériales : les médias, une force et une influence

Temps de lecture : 4 minutes

“Les Impériales” est de retour cette année, avec une nouvelle vision, de nouvelles perspectives…

Les Impériales 2022 : le nation branding s’invite au débat

Temps de lecture : 4 minutes

Le lancement officiel de la cinquième édition « Les Impériales 2022 », rendez-vous annuel des p…

Programme de développement des zones de montagne : quel bilan ?

Temps de lecture : 4 minutes

Mis en œuvre depuis 2015, le Programme de développement des zones de montagne (PDRZM) a été clô…

Gazoduc Nigeria-Maroc : le projet prend forme

Temps de lecture : 4 minutes

Le projet de gazoduc reliant le Nigeria au Maroc, et qui doit aussi approvisionner l’Afrique de…