Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Politique / Chambre des représentants: la Commission de justice adopte un projet de loi organique

Chambre des représentants: la Commission de justice adopte un projet de loi organique

Temps de lecture : 2 minutes

En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

La Commission de justice, de législation et des droits de l’Homme à la Chambre des représentants a adopté, mercredi à la majorité, le projet de loi organique n°30.24 modifiant et complétant la loi organique n° 02.12 relative à la nomination aux fonctions supérieures, conformément aux articles 49 et 92 de la Constitution.

Lors d’une réunion tenue en présence de la ministre déléguée chargée de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration, Ghita Mezzour, le projet de loi a été approuvé par 10 voix tandis que trois parlementaires se sont abstenus. Ce texte vise à modifier et à compléter la liste des établissements et des entreprises publics stratégiques, ainsi que celle des postes de responsabilité prévues dans les annexes n°1 et 2 de la loi organique n° 02.12.

Lire aussi : Abdellatif Ouahbi annonce l’intégration de l’IA dans le système judiciaire

Dans ce sens, ledit projet de loi prévoit l’inclusion de certaines institutions dans la liste des établissements publics stratégiques dont la nomination des responsables de leur gestion est délibérée en Conseil des ministres, prévus dans le paragraphe (A) de l’annexe n°1 joint à la loi organique n° 02.12.

Les institutions

Il s’agit de l’Agence de développement du Grand Atlas, de l’Agence nationale d’aide sociale, de la Haute autorité de santé, des groupements sanitaires territoriaux, de l’Agence marocaine des médicaments et des produits de santé et de l’Agence marocaine du sang et de ses dérivés.

Parmi les changements introduits dans ce projet de loi, l’ajout du poste de président du Conseil général du développement agricole à la liste des fonctions supérieures dans les administrations publiques, mentionnée au paragraphe (C) de l’annexe n° 2 du projet de loi organique n° 02.12, et qui fait l’objet de délibération en Conseil de gouvernement.

Ce projet de loi prévoit également la suppression de l’Institut supérieur de la magistrature, dont le cadre légal a été révisé par la loi n° 37.22 du 10 août 2023, de la liste des établissements publics stratégiques susmentionnée.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 2 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité

Et sur nos réseaux sociaux :

justice

Projet de loi sur le droit de grève : le gouvernement engage les discussions

Dans un mouvement vers la régulation formelle du droit de grève, le gouvernement a entamé ce jeudi les discussions autour du projet de loi o…
justice

Conseil de gouvernement : droits de l’Homme et stabilité financière à l’ordre du jour

Lors de la séance tenue le 18 juillet 2024, le Conseil de gouvernement, sous la présidence de Aziz Akhannouch, a traité une série de dossier…
justice

Le Roi félicite Paul Kagame pour sa réélection

Le roi Mohammed VI a adressé ses félicitations à Paul Kagame pour sa réélection à la présidence de la République du Rwanda. Dans son message…
justice

Le Maroc condamne la fusillade à proximité d’une mosquée à Oman

Le Royaume a exprimé, ce mercredi, sa condamnation de la fusillade survenue à proximité d'une mosquée dans la région d'Al-Wadi Al-Kabir, au …
justice

Le Maroc acquiert deux satellites d’espionnage israéliennes

Le Maroc a conclu un accord avec l’Industrie aérospatiale israélienne (IAI) pour l’acquisition de satellites d’espionnage. Ils seront aux no…
justice

Le Maroc répond à 70% de ses besoins en médicaments (Ait Taleb)

Mardi, Khalid Ait Taleb, ministre de la Santé et de la Protection sociale, a souligné la capacité du Maroc à répondre à 70% de ses besoins e…
justice

Sécurité sociale : la Chambre des conseillers adopte à la majorité un projet de loi

La Chambre des conseillers a adopté le projet de loi n°02.24 modifiant et complétant le dahir portant loi n°1.72.184 du 15 Joumada II 1392 (…
justice

Crise des étudiants en médecine : Miraoui appelle à la médiation parlementaire

Sa prise de parole était attendue. Hier, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Abdellati…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire