Céréales : Moscou « prête », avec Istanbul, à garantir la sécurité des navires ukrainiens

Temps de lecture : 3 minutes


Céréales : Moscou « prête », avec Istanbul, à garantir la sécurité des navires ukrainiens

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Monde , En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

La Russie est « prête » à garantir la sécurité des navires céréaliers quittant les ports ukrainiens, avec la coopération de la Turquie. C’est ce qu’a assuré ce mercredi le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, à Ankara. Le diplomate russe est arrivé mardi soir en Turquie pour discuter de l’instauration de corridors sécurisés afin de faciliter les exportations de céréales en mer Noire. À la demande des Nations Unies, le gouvernement turc a proposé son aide pour escorter ces convois depuis les ports ukrainiens, malgré la présence de mines. Certaines de ces dernières ont été détectées à proximité des côtes turques.

Quelque 30 millions de tonnes de céréales sont stockées dans les territoires tenus par l’Ukraine, sur une capacité totale d’environ 55 millions de tonnes, a précisé Lavrov. Des propos qu’il a tenus lors d’une conférence du Conseil international des céréales (CIC) à Londres. Le chef de la diplomatie russe a ajouté qu’il y a une réserve de 13 à 15 millions de tonnes dans les zones occupées par la Russie. Sans accès à ses ports de la mer Noire, l’Ukraine pourra au mieux exporter 20 millions de tonnes de céréales l’année prochaine. Les itinéraires alternatifs routiers, fluviaux et ferroviaires limitent les exportations à un maximum de deux millions de tonnes par mois.

L’Ukraine refuse toutefois de déminer le port d’Odessa pour permettre la reprise de ses exportations de céréales. Elle craint que les forces russes n’en profitent pour attaquer la ville, indique le porte-parole de l’administration de la région d’Odessa, Sergey Bratchuk. Si l’Ukraine démine le principal port du pays, «la flotte russe de la mer Noire fera semblant de se retirer vers la Crimée annexée. Mais dès qu’on déminera les accès au port d’Odessa, la flotte russe sera là», a-t-il affirmé sur une vidéo diffusée sur Telegram.

Le ministre turc, Mevlüt Çavusoglu, a par ailleurs estimé que la levée des sanctions visant les exportations agricoles russes est «légitime». Il a spécifiquement mentionné les exportations «de céréales et d’engrais» qui ne sont pas concernées par les sanctions occidentales à l’encontre de Moscou, mais sont, de fait, empêchées par la suspension des échanges bancaires et financiers.

La flambée des prix des céréales en raison du blocage des exportations fait peser un risque de crises alimentaires dans le monde. Cette hausse est provoquée par «l’agression russe, pas les sanctions» occidentales, a déclaré Dmytro Kuleba, le chef de la diplomatie ukrainienne. Il s’est en outre félicité d’avoir «ruiné» le récit russe selon lequel «la cause de la crise alimentaire mondiale serait les sanctions» occidentales.

Cereales, Russie, Ukraine

Recommandé pour vous

Melilia : plus de 2.000 migrants tentent d’entrer dans la ville occupée

Temps de lecture : 1 minute

Près de 2.000 migrants ont essayé d’entrer, vendredi 24 juin, à Melilia en franchissant de force la barrière des postes-frontière.

Kiev «attend le feu vert» pour sa candidature à l’UE

Temps de lecture : 2 minutes

Le chef de l’administration présidentielle ukrainienne Andriy Yermak a souligné que «l’objectif clair est l’adhésion à part entière à l’Union e…

Mort de Maradona : des professionnels de la santé jugés pour homicide involontaire

Temps de lecture : 2 minutes

Un procès s’ouvrira prochainement en Argentine contre huit professionnels de la santé pour homicide involontaire dans le cadre de l’affaire de …

Médecins sans frontières dénonce un «niveau choquant» de souffrance causée aux civils ukrainiens

Temps de lecture : 2 minutes

Alors que les combats continuent de faire rage en Ukraine, Médecins sans frontières (MSF) a dénoncé mercredi un «niveau choquant» de souffrance…

Des centaines de victimes après un séisme en Afghanistan

Temps de lecture : 1 minute

Près de 300 personnes sont mortes lors d’un séisme de magnitude 5,9 qui a frappé la province de Paktita, dans le sud-est de l’Afghan…

«Une guerre coloniale» , Zelensky veut rallier l’Afrique à la cause ukrainienne

Temps de lecture : 3 minutes

Volodymyr Zelensky s’est exprimé lundi 20 juin à huis clos devant le bureau élargi de l’Union africaine (UA), lors d’une réunion virtuelle à la…

Guerre en Ukraine : Moscou intensifie ses offensives

Temps de lecture : 2 minutes

Dans un message vidéo diffusé dimanche soir, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a déclaré qu’il s’attendait à une «activité hostile pl…

Une situation « extrêmement alarmante » dans l’Est de l’Ukraine, pour qui Bruxelles recommande le statut officiel de candidature européenne

Temps de lecture : 4 minutes

Alors que les combats entre armées ukrainienne et russe continuent à faire rage dans l’est du pays, «la situation humanitaire, en particulier d…

Affaire Brahim Saadoun : la Cour européenne des droits de l’Homme demande à la Russie de ne pas exécuter le jeune marocain

Temps de lecture : 2 minutes

La Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) a demandé jeudi à Moscou de ne pas exécuter Brahim Saadoun, l’étudiant marocain condamné à la p…

Funérailles de Shireen Abu Akleh : la police israélienne conclut son enquête, sans révéler les conclusions

Temps de lecture : 2 minutes

Jeudi, la police israélienne a annoncé avoir bouclé son enquête interne sur son intervention lors des obsèques de la journaliste palestino-amér…

Paris, Berlin, Rome et Bucarest soutiennent les ambitions européennes de Kiev

Temps de lecture : 5 minutes

Le président français, Emmanuel Macron, le chancelier allemand, Olaf Scholz, le président du conseil italien, Mario Draghi, et le président rou…

Paris : le Maroc participe à VivaTech, le plus grand salon européen de l’innovation

Temps de lecture : 2 minutes

La sixième édition du salon « VivaTech », un des principaux rendez-vous de la Tech en Europe, s’est ouverte, mercredi 15 juin, à Paris. L’événe…