Lancement de la campagne agricole 2022-2023 : quel dispositif mis en place ?

Temps de lecture : 5 minutes


Campagne agricole 2022-2023 : quel dispositif mis en place ?

Temps de lecture : 5 minutes

Catégorie Économie , Gros plan

Temps de lecture : 5 minutes

Le coup d’envoi de la campagne agricole 2022-2023 a été officiellement donné ce mercredi dans la commune Aghbalou Akourar (province de Sefrou). Une série de mesures et d’incitations ont été annoncées par le ministère de l’Agriculture pour réussir cette campagne agricole et faire face à la situation actuelle marquée par une forte baisse des ressources en eau due au manque de précipitations et à la succession d’années de sécheresse. Détails.

Temps de lecture : 5 minutes

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, Mohammed Sadiki, a présidé, mercredi 19 octobre, à la commune d’Aghbalou Akourar (province de Sefrou), le lancement officiel de la campagne agricole 2022-2023.

À cette occasion, le ministre a souligné que son département a pris une série de mesures et dispositions, en matière notamment, d’approvisionnement en facteurs de production (semences et engrais), de gestion de l’eau d’irrigation, de l’investissement dans le secteur agricole et d’assurance agricole. L’objectif est d’assurer le bon déroulement de la campagne agricole 2022-2023, marquée par la poursuite de la mise en œuvre de la stratégie Génération Green 2020-2030.

Lire aussi : Maroc-Israël : perspectives de coopération agricole

 

Des incitations importantes en matière de semences et d’engrais

Concernant les semences, le ministre a affirmé que son département a mobilisé près de 1,1 millions de quintaux de semences sélectionnées à des prix incitatifs, à travers la commercialisation de semences à des prix de vente subventionnés à hauteur de 210 DH/quintal pour le blé tendre et l’orge, et 290 DH/quintal pour le blé dur. La politique de proximité est renforcée à travers la rationalisation du réseau de distribution (350 à 400 points de vente) et le suivi quotidien des ventes.

Concernant les engrais, le marché sera approvisionné à hauteur de 650.000 tonnes d’engrais phosphatés, au même prix de la campagne précédente, a indiqué le ministre.  Pour les engrais azotés importés, poursuit-il, la situation d’approvisionnement sera suivie de près au cours de la campagne, sachant que ces fertilisants sont utilisés particulièrement après la levée des cultures vers janvier février.

Lire aussi : OCP : plus de 4 millions de tonnes d’engrais au profit des agriculteurs africains en 2023

 

Une rationalisation des ressources hydriques

En ce qui concerne les barrages à usage agricole, le responsable gouvernemental a précisé que le taux de remplissage se situe à 23% contre 34% à la même période au titre de la campagne précédente.

Compte tenu du déficit actuel en eau, a-t-il expliqué, le ministère a mis en place un suivi rapproché pour rationaliser les disponibilités en eau dans les périmètres irrigués en donnant la priorité à l’arboriculture et aux cultures pérennes, en plus de la limitation des superficies des cultures consommatrices d’eau.

Il a ensuite cité les mesures prises en matière d’irrigation, dont l’achèvement de la modernisation des réseaux d’irrigation et de reconversion collective en irrigation localisée sur une superficie de 117.000 hectares (ha) et sa poursuite sur une superficie de 38.000 ha, l’équipement de 35.000 ha supplémentaires d’exploitations agricoles en système d’irrigation localisée, et la poursuite des travaux d’aménagement hydroagricole pour l’extension des superficies irriguées sur 37.000 ha dans l’aval des barrages réalisés ou programmés. S’y ajoute la poursuite des travaux d’aménagement et de protection des périmètres de petite et moyenne hydraulique sur une superficie de 15.000 ha.

Lire aussi : Culture du pommier : une production estimée entre 800.000 et 1 million de tonnes

 

3,7 milliards de DH de subventions prévisionnels

Le chef du département a relevé par ailleurs la poursuite de l’encouragement de l’investissement dans le secteur agricole à travers l’octroi des incitations dans le cadre du Fonds de développement agricole (FDA), ainsi que le lancement de nouvelles incitations dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie Génération Green.

Le montant des subventions prévisionnel pour 2023 est de près de 3,7 milliards de DH (MMDH), pour mobiliser un investissement global de 7,4 (MMDH), a-t-il précisé.

À cet égard, une plateforme électronique « Guichet unique électronique » a été mise en place offrant la possibilité de dépôt en ligne des dossiers de demande des subventions par les agriculteurs.

S’agissant de l’assurance agricole multirisque climatique pour les céréales, les légumineuses et les cultures oléagineuses, elle devrait couvrir une superficie d’environ 1,2 millions/ha. La poursuite du programme d’assurance multirisque pour les arbres fruitiers devrait, quant à elle, permettre d’assurer près de 50.000 ha.

Enfin, en vue de consolider les filières agricoles de la stratégie Génération Green, des contrats-programmes de nouvelle génération pour 15 filières végétales et quatre filières animales ont été élaborés. Ils seront signés entre le gouvernement et les fédérations interprofessionnelles des filières de production au cours de la campagne actuelle.


Recommandé pour vous

Adoption de l’intégralité du PLF : ce qui va changer en 2023

Temps de lecture : 5 minutes Réunie le 5 décembre en plénière, la Chambre des conseillers a donné son feu vert au projet de loi de Finances 2023 (PLF 2023). Il a reçu l’aval …

Marrakech : coup d’envoi de la 7e Semaine nationale de l’artisanat

Temps de lecture : 6 minutes Le coup d’envoi de la septième édition de la Semaine nationale de l’artisanat (SNA), un événement emblématique de l’artisanat marocai…

Le salarié marocain, est-il heureux ?

Temps de lecture : 4 minutes Le bonheur des employés au Maroc sous la loupe de ReKrute. La plateforme en ligne spécialisée dans le recrutement et l’emploi a rendu publique son enqu…

Pleins feux sur les atouts logistiques du Maroc

Temps de lecture : 7 minutes Le Maroc a fait des infrastructures routières, maritimes, aériennes et ferroviaires un levier de développement, en y consacrant de lourds investissemen…

PLF 2023 : la réforme fiscale dans le collimateur

Temps de lecture : 5 minutes La réforme fiscale inscrite dans le projet de loi de Finances 2023 (PLF 2023) continue de susciter la colère des professionnels libéraux. Du côté des a…

Un Black Friday en temps de crise économique et d’inflation

Temps de lecture : 6 minutes Le Black Friday (vendredi noir) marque le grand jour des soldes à l’échelle internationale, lançant la saison des achats de fin d’année. Célébré …

Énergies renouvelables : le Maroc rayonne

Temps de lecture : 5 minutes Une réunion de travail présidée par le Roi et consacrée au développement des énergies renouvelables s’est tenue le 22 novembre. Le Royaume s’est fixé d…

Avocats vs gouvernement : les tensions se poursuivent

Temps de lecture : 4 minutes Le gouvernement et les représentants de l’Association des barreaux d’avocats du Maroc (ABAM) sont parvenus, le 15 novembre, à un nouvel accord. Après q…

PLF-2023 : Nadia Fettah présente les principales mesures fiscales

Temps de lecture : 5 minutes La ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah Alaoui, a présenté, lundi 14 novembre, les principales mesures fiscales prévues dans le cadre d…

Les limites du PLF 2023 : analyse du Pr Nabil Adel

Temps de lecture : 9 minutes La trajectoire de ce projet de loi de Finances (PLF) n’annonce rien de bon. Ce dernier s’inscrit dans la continuité des précédents PLF, et ne prend pas…

Transparence fiscale : quels progrès réalisés par le Maroc ?

Temps de lecture : 5 minutes Un rapport de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), rendu public, ce mercredi 9 novembre, met en avant les progrè…

AFEM : la croissance durable au cœur de l’entrepreneuriat féminin

Temps de lecture : 5 minutes Le monde des entreprises et des affaires a connu plusieurs mutations ces dernières années. Prouver que ce secteur n’est pas l’apanage des hommes seulem…