Temps de lecture : 5 minutes


Relance du tourisme : un vendredi décisif

Temps de lecture : 5 minutes

Catégorie Économie , Gros plan

Temps de lecture : 5 minutes

Le dispositif d’accompagnement du secteur touristique pour la reprise. C’est le thème qui sera discuté ce vendredi par les professionnels du tourisme, représentés par la Confédération nationale du tourisme (CNT) et le Chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani. Par ailleurs, la Royal Air Maroc, la CNT et plusieurs entreprises étrangères de voyage font le forcing auprès du gouvernement pour la réouverture du trafic aérien.

Temps de lecture : 5 minutes

Le dispositif de relance de l’industrie du tourisme post-Covid19 est un sujet omniprésent chez les professionnels du tourisme au Maroc. Ces derniers, représentés par la Confédération nationale du tourisme (CNT) rencontrent ce vendredi le chef de l’Exécutif, Saad Dine El Otmani, et les équipes du ministère du Tourisme afin d’étudier les pistes relatives au bon déroulement de cette reprise.



Même si aucune date officielle de réouverture des frontières n’a encore été annoncée, le gouvernement prépare le terrain à travers des actions portées auprès des 12 centres régionaux de tourisme. Ces derniers ont été appelés à présenter des offres et promotions destinées aux touristes marocains. L’opération est en cours de finalisation. Les CRT présenteront leur plan de relance à partir du 22 juin prochain, rapporte le journal l’Économiste dans son édition du vendredi 19 juin 2020.



La fermeture des frontières a eu un lourd impact sur le secteur touristique. Abdellatif Kabbaj, président de la CNT, avait estimé la perte du secteur à plus de 34 milliards de dirhams. La Confédération a également souligné que les pertes atteindraient 138 milliards de dirhams en l’espace de 3 ans, si aucune assistance étatique n’est déclenchée pour limiter les dégâts.



Dans une lettre adressée à la ministre du Tourisme, Nadia Fettah Alaoui, les entreprises de voyage et les tour-opérateurs ont par ailleurs appelé à la réouverture des frontières aériennes, terrestres et maritimes à l’instar des pays voisins (Tunisie et Égypte) qui ont annoncé des dates pour le redémarrage du tourisme.



«Nous voulons redonner l’opportunité aux familles de se réunir, aux touristes de voyager et redonner de l’oxygène à nos acteurs économiques et des revenus à nos collaborateurs tout en garantissant la sécurité sanitaire», demande le Syndicat des entreprises de voyage (SETO), avant d’ajouter que : «le temps est compté pour profiter de l’été avant la rentrée de septembre».



 



La RAM et des opérateurs étrangers font le forcing



La reprise du trafic aérien avec les marchés internationaux qui ne présentent pas de risques sanitaires est imminente, rapporte Medias24 ce vendredi. Une source proche du ministère du Transport aérien a affirmé que les opérateurs publics et privés (CNT, RAM …), qui perdent de l’argent chaque jour, et les entreprises de voyage étrangères, qui demandent incessamment une date de réouverture des liaisons aériennes, font pression sur le gouvernement marocain pour la reprise des vols.



La même source souligne qu’«à moins que la situation sanitaire ne se détériore brusquement, la reprise devrait être annoncée par El Otmani dans les jours à venir, pour entrer en vigueur au plus tard à la fin de l’état d’urgence sanitaire (le 10 juillet), mais peut-être même avant». Cependant et selon la même source, les vols domestiques ne pourront reprendre qu’au moment où il n’y aura plus deux zones, une confinée et l’autre déconfinée, et que les 75 provinces du royaume passeront au vert.



 



Une libre circulation entre les villes à partir du 21 juin ?



C’est en tout cas ce que signale le360 ce vendredi matin, le gouvernement compterait annoncer un déconfinement progressif sur l’ensemble des villes et régions du pays, à partir de ce dimanche 21 juin 2020.



La même source indique que les principales mesures dont bénéficie la zone 1 seraient appliquées à la zone 2 (une circulation libre, sans une autorisation exceptionnelle, la réouverture des salons de coiffure et d’esthétique, le droit de se promener dans les parcs et sur les plages, la libre-circulation entre les villes…). Ces mesures seraient élargies, dans un deuxième temps, aux cafés et aux restaurants disposant de terrasses et concerneraient aussi la relance du tourisme domestique.



Cependant, ce déconfinement serait accompagné, selon la même source, par le maintien de certaines mesures exceptionnelles, dont l’état d’urgence sanitaire (jusqu’au 10 juillet 2020) et la fermeture des frontières.


CRI

Charte de l’investissement : le soutien étatique fixé

Encourager l'acte d'investir. C'est le but ultime de la nouvelle Charte de l'investissement dont l'exécutif a amorcé la mise en œuvre à travers un premier décret d'application adop…
Viandes rouges : des mesures pour contrer la flambée des prix

Viandes rouges : des mesures pour contrer la flambée des prix

Ces deux dernières semaines, les prix de la viande rouge sont montés en flèche au Maroc. Dans les abattoirs, le prix de la viande ovine varie entre 90 et 100 DH le kilogramme (kg) …
Crise économique : le FMI évalue la performance du Maroc

Crise économique : le FMI évalue la performance du Maroc

La sécheresse et les conséquences économiques de l'invasion russe en Ukraine ont affecté l'économie marocaine en 2022. Malgré les efforts déployés par le gouvernement pour remédier…
SCRT : amélioration des recettes fiscales et non fiscales à fin décembre

SCRT : amélioration des recettes fiscales et non fiscales à fin décembre

Le ministère de l'Economie et des Finances vient de publier un document sur la situation des charges et ressources du Trésor (SCRT) au titre du mois de décembre 2022. Le document f…
Maroc-Espagne : un forum économique aux attentes majeures

Maroc-Espagne : un forum économique aux attentes majeures

Ayant presque le statut d’un sommet, la réunion de haut niveau (RHN) entre le Maroc et l’Espagne se tiendra les 1ᵉʳ et 2 février 2023 à Rabat, avec une représentation importante de…
Économie nationale en 2023 : quelles perspectives de reprise ?

Économie nationale en 2023 : quelles perspectives de reprise ?

Les perspectives économiques nationales pour 2023 tiennent compte d'un environnement international fortement contraignant. Cet environnement est notamment marqué par la poursuite d…
Tourisme : le Maroc rayonne !

Tourisme : le Maroc rayonne !

Les objectifs du Maroc en matière de tourisme durable se concrétisent. Le prestigieux magazine espagnol, Viajar, a désigné le Royaume comme "meilleure destination durable émergente…
Entreprises au Maroc : quels enjeux économiques ?

Entreprises au Maroc : quels enjeux économiques ?

La loi de Finances pour l’année 2023 (LF 2023) prévoit plusieurs changements fiscaux. La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a tenu, le 18 janvier, son Conseil n…