Transparence fiscale : le Maroc répond aux exigences américaines

Temps de lecture : 2 minutes


Transparence fiscale : le Maroc répond aux exigences américaines

Temps de lecture : 2 minutes

Catégorie Économie , En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

Ce lundi 15 juin, les États-Unis ont publié leur rapport annuel sur la transparence fiscale. Ce document révèle «les examens annuels de la transparence fiscale des gouvernements qui reçoivent l’aide des États-Unis». Ces examens «aident à garantir que les fonds des contribuables américains sont utilisés de manière appropriée et offrent des opportunités de dialogue avec les gouvernements sur l’importance de la transparence fiscale», indique le rapport.



Le Maroc est classé parmi les pays qui répondent aux exigences minimales jugées cruciales pour la stabilité économique et la gestion des finances publiques. Outre le Maroc, cette catégorie inclut 76 autres pays, dont la Tunisie, la Turquie, le Mexique ou encore l’Afrique du Sud. La deuxième catégorie, qui regroupe 65 nations, comprend les pays qui ne sont pas parvenus à satisfaire les critères requis, notamment la Mauritanie, le Nigéria ou encore l’Ukraine.



Notons qu’au cours de la dernière décennie, afin de s’aligner sur les principes comptables reconnus internationalement, le Maroc a fait des progrès pour renforcer la transparence fiscale et moderniser la gestion de ses finances publiques. Le gouvernement a pris des initiatives pour améliorer la qualité des informations accessibles aux citoyens et aux parlementaires. Il a également cherché à réorganiser son approche afin de vulgariser les budgets et d’augmenter la lisibilité. Depuis 2012, le Budget du citoyen est un excellent exemple des efforts déployés pour offrir au public plus de transparence budgétaire.



Recommandé pour vous

La BERD prévoit 1,1% de croissance pour le Maroc en 2022

Temps de lecture : 1 minute

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a émis un signal favorab…

Investissement : la 4ᵉ phase de la banque de projets est lancée

Temps de lecture : 1 minute

Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a donné, ce mardi, le coup d’envoi de …

Conjoncture : les patrons plutôt confiants

Temps de lecture : 2 minutes

La dernière note de conjoncture réalisée par le Haut-Commissariat au plan (HCP) s’appuie…

Rabat : signature d’une convention sur l’inclusion financière des artisans

Temps de lecture : 2 minutes

Une convention de partenariat portant sur l’inclusion financière des artisans a été signée, ma…

Maroc Telecom paiera bel et bien l’astreinte de 2,45 MMDH

Temps de lecture : 1 minute

L’astreinte de 2,45 milliards de DH (MMDH) imposée à Maroc Telecom par l’Agence nat…

Conseil de Bank Al-Maghrib : le taux directeur relevé à 2%

Temps de lecture : 2 minutes

Réuni à Rabat ce mardi 27 septembre, le Conseil de Bank Al-Maghrib (BAM) a décidé de relever l…

L’OCP organise un webinaire sur la formation agricole

Temps de lecture : 2 minutes

Le grand enjeu de l’Afrique aujourd’hui est de gérer, à la fois, les défis de la crise c…

Nucléaire : le Maroc soutient le rôle de l’Agence internationale de l’énergie atomique

Temps de lecture : 1 minute

La ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Leïla Benali, a affirmé, …

Symposium de la finance participative du 19 au 21 janvier 2023

Temps de lecture : 1 minute

L’Académie de la finance participative (APAF) et la société de communication et évènementiel UR…

Parlement Jeunesse du Maroc : une rencontre entre l’AMJP et le CESE

Temps de lecture : 1 minute

L’Association marocaine des jeunes parlementaires (AMJP) et le Conseil économique, social et en…

La BAD effectuera une visite de travail au Maroc du 26 au 30 septembre courant

Temps de lecture : 1 minute

Une importante délégation du groupe de la Banque africaine de développement (BAD) effectuera un…

OCP : le chiffre d’affaires en hausse de 72% au S1-2022

Temps de lecture : 3 minutes

Le chiffre d’affaires du groupe OCP s’est établi à près de 56,02 milliards de DH (MMDH) au pre…