Aller au contenu principal

Ouverture parlementaire : des mesures exceptionnelles pour cette rentrée

La session printanière du Parlement démarre ce vendredi 10 avril. Des mesures exceptionnelles ont été mises en place par les deux Chambres du Parlement pour le bon déroulement des travaux. La priorité sera accordée aux textes juridiques et aux questions concernant la lutte contre la pandémie du Covid-19. Les interventions des ministres et du chef du gouvernement seront particulièrement suivis.

Par Mohamed Laabi, Publié le 08/04/2020 à 17:04, mis à jour le 08/04/2020 à 17:58
Teaser Media
mm

Ce vendredi 10 avril, le Parlement ouvre ses portes pour la deuxième session de l’année, celle du printemps 2020. Cette dernière sera caractérisée par les mesures exceptionnelles mises en place pour se prémunir contre la pandémie du Coronavirus. Des mesures arrêtées après consultations avec les présidents des groupes et des groupements parlementaires, rapporte le quotidien Aujourd’hui le Maroc, mercredi 8 avril 2020. Durant cette session, la priorité sera accordée aux textes juridiques et aux questions liées à la lutte contre cette pandémie. Par ailleurs, la présence aux séances plénières sera limitée aux présidents des groupes et aux groupements parlementaires ou vice-présidents, ainsi qu’à deux membres au maximum de chaque groupe ou groupement parlementaire.

Les questions orales seront dédiées aux secteurs en lien direct avec la gestion de la pandémie. Chaque semaine, un département sera convié pour examiner un thème central, à raison d’une question par groupe ou groupement parlementaire. Les départements qui seront conviés à répondre aux questions orales sont les départements de la Santé, de l’Intérieur, du Travail et de l’Insertion professionnelle, de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts et de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie verte et numérique.

 

La discussion du rapport de la Cour des comptes reportée

L’Économiste rapporte, dans son édition du mercredi 8 avril, qu’il a été décidé de reporter les activités non urgentes. C’est le cas de la séance plénière consacrée à la discussion du rapport de la Cour des comptes de 2018. L’ajournement a également été décidé pour les missions d’information, les forums parlementaires, les conférences, les journées d’étude et les sessions de formation.

La même source indique que le passage de Saad Dine El Otmani est prévu le 21 avril à 11 heures. Ce dernier abordera les moyens mis en place pour affronter le Covid-19 et l’impact de la pandémie sur la situation économique et sociale du pays. Rappelons enfin que parmi les mesures adoptées par la Chambre des conseillers pour cette session, le respect de la distance de sécurité, la désinfection des locaux destinés aux séances plénières, la mise à disposition d’antiseptiques, de mouchoirs et d’un capteur de température.

Opération Marhaba : une subvention de 4,5 milliards de DH de l'État

Le Chef du gouvernement Saad Dine El Otmani s’est rendu ce mardi après-midi au Parlement pour prend...

Sahara : quelles perspectives 6 mois après la reconnaissance américaine ?

Ce mois de juin marque le sixième mois après la signature de la proclamation américaine reconnaissant la marocanité du Sahara et qui a été élaborée par l’administration Donald Trump. Depuis, le Maroc ...

Maroc-Espagne : des migrants clandestins marocains encore à Sebta

3.000 migrants clandestins marocains, dont 830 mineurs, sont encore sur le "territoire espagnol", et ce un mois après la crise migratoire de Sebta. C’est ce qu’a affirmé Juan Vivas, chef du gouverneme...

Un dîner en l'honneur de la délégation du Hamas

Dans son journal télévisé arabophone de 21h, la première chaine de télévision marocaine a révélé que le roi Mohammed VI a offert un dîner en l’honneur d’Ismail Haniyeh, le chef du Hamas. Ce dernier, a...

Élections 2021 : une commission de suivi créée

Sur instructions royales, la commission centrale chargée du suivi des élections a été créée ce mard...

Résolution du conflit israélo-palestinien : le rôle significatif du Maroc

Convié par le Parti de la justice et du développement (PJD), Ismail Haniyeh, chef du mouvement pale...