Temps de lecture : 3 minutes


Agriculture : un retour à la normale des prix constaté

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Société , Gros plan

Temps de lecture : 3 minutes

Ce jeudi, le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts a confirmé dans un communiqué officiel que la production agricole se poursuit normalement en respect total du calendrier préétabli. Le ministère relève également que les prix de certains produits alimentaires, qui ont connu des hausses ponctuelles, retournent à la normale.

Temps de lecture : 3 minutes

Malgré la sécheresse et l’impact de la pandémie du Covid-19 sur la main-d’œuvre agricole, le ministère de l’Agriculture rassure les citoyens sur la production agricole du pays. En effet, le département d’Aziz Akhannouch a annoncé, dans un communiqué officiel daté du jeudi 2 avril, que la production agricole se poursuit normalement en respect total du calendrier préétabli. Cela a permis un approvisionnement durable et en quantités suffisantes du marché, en produits agricoles et alimentaires, rapporte l’agence Maghreb Arab Press (MAP) ce vendredi.



Le ministère précise que les provisions mises en place durant la saison hivernale, en particulier pour les légumes de grande consommation (tomate, oignon et pomme de terre), dont la production est en cours, permettront de couvrir largement les besoins de consommation pendant les mois d’avril et mai.



Le quotidien Les Inspirations Éco estime pour sa part, dans son édition du vendredi 3 avril 2020, qu’«avec les dernières pluies enregistrées dans plusieurs régions du pays, la campagne agricole n’est pas totalement compromise». Le journal souligne que des dispositions ont été prises le 27 mars 2020 pour combler le besoin et approvisionner le marché de manière normale. Il s’agit notamment de la levée des droits d’importation sur le blé dur, les lentilles, les pois chiches, les haricots, les fèves, etc. La même source souligne que l’approvisionnement du pays en céréales et légumineuses se déroule dans de bonnes conditions et que les mesures prises en collaboration avec les opérateurs du secteur ont permis de sécuriser l’approvisionnement du pays et de répondre à ses besoins.



 



Des stocks de 3 à 4 mois de céréales 



Les importations de céréales et légumineuses ont renforcé les stocks et permis de les maintenir à un niveau assurant une couverture de 3 à 4 mois selon le produit, en particulier les blés, maïs, orges et légumineuses. Le ministère affirme également que les prix de certains produits alimentaires, qui ont connu des hausses ponctuelles, retournent aujourd’hui à la normale, tandis que ceux des produits agroalimentaires de grande consommation demeurent stables.



Rappelons qu’au mois de mars 2020, 768 infractions ont été enregistrées sur prix et qualité des produits alimentaires. Ce nombre d’infractions se réparti comme suit : 519 infractions pour défaut d’affichage des prix, 146 pour non-présentation de factures, 41 pour non-respect des normes de qualité et d’hygiène, 49 pour hausses illicites de prix réglementés, 3 relatives au stockage clandestin, en plus de 10 autres infractions.


Vague de froid : les habitants de certaines régions en difficulté

Vague de froid : les habitants de certaines régions en difficulté

Le Maroc fait face à une vague de froid intense qui touche plusieurs régions. La baisse des températures a un impact dévastateur sur les populations des zones reculées, où les rude…
Khalid Aït Taleb

Réforme de la santé : Aït Taleb rassure

Invité dimanche de l’émission "Décryptage" diffusée par la radio MFM, le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Aït Taleb, a répondu en direct, deux heures durant…
Grippe saisonnière : le citoyen inquiet

Grippe saisonnière : le citoyen de plus en plus inquiet

La grippe saisonnière inquiète tout le monde autant que la Covid-19. À l’échelle nationale, plusieurs citoyens ont affirmé présenter des symptômes grippaux plus sévères que d’habit…
Concours du barreau : Ouahbi entre le marteau et l’enclume

Concours d’accès au barreau : Ouahbi entre le marteau et l’enclume

Après sa déclaration provocatrice, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a provoqué un tollé. L’acharnement médiatique contre lui a commencé lorsqu’il a répondu à un journa…
Forum de la MAP : Ouahbi s'explique sur la polémique du concours d’accès aux barreaux

Concours d’accès aux barreaux : les explications de Ouahbi

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, était, mardi 24 janvier, l'invité du Forum de la MAP, qui s’est tenu sous le thème "Code pénal : les enjeux de la réforme". Cette renc…
Grand froid : à la rescousse des zones enclavées

Grand froid : à la rescousse des zones enclavées

Sur instructions royales, la Fondation Mohammed V pour la solidarité a mis en place l’action solidaire "Grand Froid" dans les zones les plus touchées par la vague de froid inhabitu…
Le Maroc séduit toujours les retraités français

Le Maroc séduit toujours les retraités français

Même si la Grèce et le Portugal sont les nouvelles destinations favorites des Français à la recherche d'un supplément de qualité de vie, le Maroc conserve ses adeptes. Le Royaume a…
Stress hydrique : les dernières pluies sauveront elles la donne ?

Stress hydrique : les avantages et les inconvénients de la vague de froid

La sécheresse est l'un des principaux défis auxquels le Maroc est confronté. Ces derniers mois, la hausse des températures et la pénurie des précipitations, provoquées par le chang…