Aller au contenu principal

Enseignants contractuels : la circulaire de la discorde

Alors que les enseignants contractuels ont annoncé une nouvelle grève les 3 et 4 décembre 2019, une circulaire envoyée par le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, au ministre de l’Éducation nationale, Said Amzazi, vient raviver le débat sur la situation des « contractuels ». Cette circulaire souligne la limite d’âge des candidats aux concours des enseignants contractuels.

Par Mohamed Laabi, Publié le 15/11/2019 à 11:33, mis à jour le 06/01/2021 à 10:49          Temps de lecture 2 min.
Teaser Media

Crise gouvernementale, Amzazi gèle une circulaire modifiant le seuil d’âge de recrutement des enseignants contractuels.
C’est ainsi que le quotidien arabophone Al Akhbar qualifie ce vendredi 15 novembre le bras de fer opposant le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, au ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Said Amzazi. Le journal affirme qu’El Otmani a accepté de fixer l’âge limite des candidatures des enseignants contractuels à 50 ans au lieu de 45 ans, à condition que ces derniers soient titulaires d’une licence. Il a fait part de sa décision à travers une circulaire envoyée à Amzazi.

 

Notifié le 12 novembre 2019 de la décision d’El Otmani, Said Amzazi ne l’a pas partagé avec les académies. Selon Akhbar Alyaoum, le ministre de l’Éducation n’aurait pas apprécié que le Chef du gouvernement approuve cette démarche, sans le consulter en premier. De plus, Amzazi cherche à baisser le seuil d’âge des candidats des concours d’enseignement et reste sceptique quant à la capacité des enseignants de plus de 50 ans à relever les défis escomptés, rappelle le quotidien.

 

La même source affirme qu’Amzazi aurait donc retardé l’annonce du chef du gouvernement jusqu’au mercredi 13 novembre, veille du dernier délai de dépôt des candidatures. Les diplômés avaient donc à peine une journée pour postuler avant la fin de l’échéance. À souligner que les concours d’embauche des enseignants contractuels auront lieu ce samedi 16 novembre dans les différentes académies du royaume.

 

Une nouvelle grève prévue les 3 et 4 décembre

Cette nouvelle péripétie gouvernementale intervient quelques jours après que la coordination nationale des enseignants contractuels ait annoncé son intention d’observer une nouvelle grève les 3 et 4 décembre prochains. Dans un communiqué, la coordination nationale a réitéré son refus catégorique du recrutement par contrat, car il « ne procure pas réellement à cette catégorie d’enseignants les mêmes droits que les autres relevant de la fonction publique ». Les enseignants veulent bénéficier du mouvement de mutation à l’instar de leurs collègues de la fonction publique, ce qui leur permettra de changer de cycle d’enseignement et passer des concours d’accès à des postes plus importants.

L’Algérie met fin à l’accréditation de France 24

Ce dimanche 13 juin, le ministre de Communication et porte-parole du gouvernement algérien, Ammar Belhimer, a annoncé que l’Algérie retire l’accréditation de France 24 en raison de «l’hostilité manife...

Espagne-Maroc : quid de la concession du gazoduc Maghreb-Europe ?

Après avoir exclu l’Espagne de l’opération Marhaba 2021, le Maroc aurait interrompu les négociation...

Le Roi demande des prix raisonnables pour le transport des MRE

Le roi Mohammed VI a demandé à l’ensemble des intervenants dans le domaine du transport aérien, en particulier la RAM et aux différents acteurs du transport maritime, de veiller à pratiquer des prix r...

Mesures sanitaires : une actualisation chaque 2 semaines

La situation épidémiologique au Maroc est maîtrisée, a affirmé ce jeudi le chef de l'exécutif, Saad Dine El Otmani, lors de l'ouverture de la réunion hebdomadaire du Conseil de gouvernement. El Otm...

Le Maroc réagit à la résolution du Parlement européen

Le Maroc a réagi à la résolution adoptée ce jeudi à Strasbourg. Dans un communiqué, la diplomatie m...

Parlement européen : la résolution contre le Maroc votée

Le Parlement européen a rendu ce jeudi son verdict concernant le projet de résolution contre le Mar...