Abdelilah Benkirane

PJD : Benkirane s’oppose au report du congrès ordinaire

À quelques jours du congrès extraordinaire du Parti de la justice et du développement (PJD), prévu le samedi 30 octobre, Abdelilah Benkirane, ex-chef du gouvernement, intensifie la pression sur les membres de son parti. Il a déclaré qu’il était contre la décision du Conseil national, présidé par Driss Azami Idrissi, proposant le report de la…

Saad Dine El Otmani a enfin décidé d'alléger les restrictions © DR

Covid-19 : un allégement des restrictions… enfin !

Les Marocains peuvent enfin retrouver un semblant de vie normale. Le couvre-feu nocturne va être instauré de 23h à 5h du matin. Les commerces, restaurants et cafés peuvent donc rester ouverts jusqu’à 23h à condition de ne pas dépasser 50% de leur capacité d’accueil. Les hammams et salles de sport sont également autorisés à reprendre leurs…

Gouvernement sortant : 14 millions de DH de prime d’adieu

Gouvernement sortant : 14 millions de DH de prime d’adieu

Le gouvernement sortant continue de faire couler beaucoup d’encre. Cette fois, c’est la prime de départ de Saad Dine El Otmani et de son exécutif, estimée à 14 millions de DH (MDH), qui a suscité l’indignation générale des citoyens. Pour cause : c’est une rétribution financée par nul autre que le contribuable marocain. De plus, la retraite mensuelle…

Saad Dine El Otmani, SG du PJD entouré d'El Mostapha Ramid et de Idriss El Azami El Idrissi

PJD : El Otmani jette l’éponge

Ce jeudi 9 septembre, suite à la spectaculaire déroute qu’a subie le Parti de la justice et du développement (PJD) au profit de partis libéraux lors des élections législatives tenues ce mercredi, le secrétariat général du parti de la lampe a tenu une réunion exceptionnelle.  À l’issue de cette rencontre, le parti a publié un…

Saad Dine El Otmani, secrétaire général du PJD © DR

PJD : El Otmani appelé à démissionner

Le Parti de la justice et du développement (PJD), à la tête du gouvernement marocain depuis une décennie, a subi une spectaculaire déroute, au profit de partis libéraux lors des élections législatives tenues ce mercredi dans le Royaume. Le PJD au pouvoir depuis 2011, est arrivé en huitième position, n’obtenant que 12 sièges, selon des…