La Trésorerie générale du Royaume (TGR)

Temps de lecture : 3 minutes


Webinaire de la TGR : comment réactiver le consentement à l’impôt

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Économie , En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

Le consentement à l’impôt est le principe selon lequel un impôt prélevé par l’État doit être accepté par les représentants de la nation. Comment dès lors le réactiver ? C’est la thématique du webinaire organisé, ce samedi 20 mars à Rabat, par la Trésorerie générale du royaume (TGR) et l’Association pour la Fondation Internationale de Finances publiques (FONDAFIP) avec le soutien de la Revue française de finances publiques (RFFP).



Noureddine Bensouda, Trésorier général du royaume, est intervenu à l’occasion de cet évènement. Dans son allocution, il a souligné que «la mondialisation et l’ouverture des échanges commerciaux et financiers entre pays exigent la conclusion d’un certain nombre de conventions bilatérales ou multilatérales qui reçoivent, in fine, l’approbation des parlements». Il a ajouté que «dans le cas du Maroc, il est observé que ce sont les secteurs de l’immobilier et de l’agriculture qui bénéficient le plus des incitations fiscales. En termes d’agents économiques, ce sont les entreprises qui obtiennent des avantages fiscaux beaucoup plus que les ménages ou les salariés». Ainsi, le consentement à l’impôt est un consentement qui accroît les privilèges au lieu de les réduire. Bensouda a proposé quatre voies envisageables :




  • La première voie est l’encadrement du pouvoir règlementaire en matière fiscale ;

  • La deuxième voie est l’encadrement du pouvoir d’interprétation de l’administration fiscale ;

  • La troisième voie est la maîtrise de la connaissance fiscale ;

  • La quatrième voie est l’accélération du développement économique pour pouvoir être reconnu mondialement et compter dans les organisations internationales, afin de contribuer à la conception des systèmes et modèles fiscaux.



Par ailleurs, intervenant à l’occasion de cet évènement, Abdelmejid Faiz, président de la Commission juridique et fiscale de l’Ordre des experts-comptables, a souligné qu’en raison de la crise que traverse le monde actuellement, «la question du consentement à l’impôt s’invite encore plus en force aujourd’hui dans le débat public sur le plan international». Il a indiqué «le Maroc, comme la plupart des autres États du monde, va faire face plus que par le passé à un manque de ressources budgétaires, qui sera accentué sans doute par une reprise économique plus lente que prévu, mais aussi par l’ambitieux projet royal de couverture sociale généralisée à l’horizon 2025, que la dette publique ne pourra résoudre». Et d’ajouter qu’il «serait donc hasardeux, voire utopique de dire que la fiscalité n’est pas la seule solution face à cette situation en particulier dans un pays comme le Maroc où la couverture des dépenses publiques se fait essentiellement par les recettes fiscales». Il s’avère ainsi nécessaire que le système fiscal marocain soit en mesure de répondre aux défis du moment, a noté Faiz. Ce dernier a avancé trois recommandations :




  • Réduction du nombre de prélèvements et d’obligations déclaratives en simplifiant au maximum leur accomplissement et le coût qui y est associé ;

  • Si le taux d’imposition semble prématuré : mener sérieusement une réflexion en faveur de deux taux proportionnels d’IS maximum. Un IR progressif pour l’ensemble des revenus avec peu de taux, avec des tranches plus large, mais dont le taux marginal doit rester supportable et cohérent. Un taux d’abattement proportionnel unique pour les revenus salariaux, voire pour les autres revenus professionnels. Une TVA à généraliser à l’ensemble des activités économiques avec le taux 0% uniquement pour les biens et services sensibles socialement en instituant sa neutralité totale et en supprimant toutes les niches et exonérations injustifiées.

  • Refonte totale des régimes dérogatoires et une suppression de toutes les niches source d’évitement d’impôts et de concurrence déloyale créant souvent des sentiments d’injustice.



Recommandé pour vous

Tourisme : l’ONMT organise un « Light Tour » à Paris, Londres et New York

Temps de lecture : 1 minute

L’Office national marocain du tourisme (ONMT) organise, à compter du 17 mai, la tournée « Light Tour ». Celle-ci cible trois métropoles mondial…

Maroc-Japon : vers un renforcement de la coopération agricole et halieutique

Temps de lecture : 2 minutes

Une rencontre s’est tenue, lundi 16 mai à Rabat, entre Mohammed Sadiki, ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rura…

Industrie : Akhannouch s’entretient avec le directeur général de l’ONUDI

Temps de lecture : 1 minute

Le Directeur général de l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI), Gerd Müller, effectue une visite de travail …

Banque mondiale : augmentation de 40% des transferts d’argent vers le Maroc en 2021

Temps de lecture : 2 minutes

Les transferts d’argent vers le Maroc ont bondi de 40% en 2021, indique la Banque mondiale (BM) dans un nouveau rapport. Elle prévoit, en 2022…

Campagne agricole 2021/2022 : ce que l’on peut retenir

Temps de lecture : 2 minutes

Voici les principaux points du communiqué du ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts su…

Kenzi Sidi Maarouf Hôtel : un hôtel adapté aux besoins loisirs

Temps de lecture : 1 minute

Le Rooftop rouvre ses portes avec une piscine à ciel ouvert surplombant la ville de Casablanca. Installée sur le toit du Kenzi Sidi Maarouf Hôt…

Marrakech : signature d’un MoU entre le Maroc et la BOAD

Temps de lecture : 1 minute

La ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah Alaoui, et le président de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD), …

Hydrogène vert : la BERD encense le Maroc

Temps de lecture : 1 minute

Le Maroc se positionne peu à peu comme un véritable pionnier en matière d’énergies renouvelables. Le potentiel du Royaume a été confir…

La protection des données personnelles au cœur d’un débat à Marrakech

Temps de lecture : 1 minute

Dans le cadre de l’Assemblée générale du Réseau africain des autorités de protection des données personnelles (NADPA-RAPDP), une session ouvert…

Ministère du Travail : 6e édition du Trophée de l’Égalité Professionnelle

Temps de lecture : 1 minute

Younes Sekkouri, ministre de l’Inclusion économique, de la petite Entreprise, de l’Emploi et des Compétences, a présidé, jeudi à Rabat…

Industrie : le Maroc devient le premier pays exportateur de véhicules vers l’Europe

Temps de lecture : 1 minute

Le ministre de l’Industrie, Ryad Mezzour, a indiqué que Maroc est devenu le premier exportateur de voitures vers l’Union européenne (UE). Il a …

Maroc-UE : vers une modernisation de l’accord de libre-échange

Temps de lecture : 1 minute

Le Maroc et l’Union européenne (UE) ont discuté, ce jeudi 12 mai, des moyens de moderniser leur accord du partenariat économique. Cet échange s…