Tramway/Busway/pont Mohammed VI : où en sont les travaux ?

Temps de lecture : 5 minutes


Tramway/Busway/pont Mohammed VI : où en sont les travaux ?

Temps de lecture : 5 minutes

Catégorie Société , Gros plan

Temps de lecture : 5 minutes

Les très nombreux chantiers en cours dans plusieurs quartiers de Casablanca occasionnent des ralentissements importants de la circulation et sont surtout responsables de bouchons monstres en heure de pointe. Entre tramway, busway et pont de dénivellation du boulevard Mohammed VI, les automobilistes s’y adaptent, mais ils devront s’armer de patience pour quelques mois supplémentaires. On fait le point.

Temps de lecture : 5 minutes

Les embouteillages sont maintenant le quotidien des automobilistes casablancais. En effet, la métropole connaît, depuis plus de deux ans, des travaux qui concernent plusieurs projets d’envergure de transport en commun en site propre.

D’énormes chantiers sont lancés par Casa Transport, Société de développement local (SDL), en charge du secteur de la mobilité et du transport collectif. Le but étant de développer le secteur de la mobilité de la métropole et d’améliorer les conditions de circulation.

 

Casabusway : encore quelques mois d’attente

Entamés en décembre 2020, les travaux de Casabusway, devaient être achevés à la mi-mai 2022. À l’heure actuelle, le taux d’avancement global est de 90% et il faudrait donc attendre la fin de l’année pour voir les nouveaux bus sillonner les grands boulevards de Casablanca.

En termes d’infrastructures, sur les 24,5 km de linéaire des deux lignes, 22,1 km sont déjà équipés de plate-forme, achevés ou en cours de finition par la couche finale de revêtement sur certains tronçons. Pour ce qui est des travaux d’aménagement de façade à façade, ils sont décomposés en deux parties.

Selon Casa Transport, le reprofilage de la voirie englobe 20,6 km achevés sur 24,5 km, avec quelques tronçons en cours de finition par la couche finale de revêtement. Pour le réaménagement des trottoirs, il compte 21,1km/24,5km qui sont achevés avec quelques tronçons en finition. Parallèlement, 30 stations sur 42 sont aménagées en phase 1 de mobiliers de stations. Les autres sont déjà finalisées.

S’agissant du centre de maintenance des busways situé à Oulad Azouz, sa construction enregistre un taux d’avancement de 82%. «Les phases suivantes de travaux concerneront la signalisation lumineuse de trafic dans les carrefours, l’énergie des stations CFA, l’équipement des systèmes d’aide à l’exploitation et les équipements billettiques ainsi que les tests et marche à blanc avant la mise en service programmée durant le premier trimestre 2023», indique la même source dans les dernières données communiquées.

Pour transporter les voyageurs, 40 busway, supportant 168 passagers par bus, seront mis en service. La facture totale s’élève à 230 millions de DH (MDH).

Lire aussi : Le nouveau Busway de Casablanca dévoilé

 

Tramway : un chantier qui prend du retard

 Les travaux de la troisième et quatrième ligne du tramway affichent un retard. Le taux de réalisation global est actuellement de 65%. Les travaux devront donc se poursuivre jusqu’à décembre 2023 pour un démarrage effectif en 2024.

En détail, les travaux de plate-forme voie ferrée, entamés en février 2021, connaissent à mi-septembre un taux d’avancement de 74%. Ainsi, 22 km sur 26 km de rails sont posés dont 13 km achevés avec l’application du revêtement final.

La SDL indique que parmi les nouveaux fronts de travaux figurent le pont «Bow-String», les ouvrages adjacents, le croisement de boulevards Idriss El Harti et Idriss El Allam, au boulevard Mohammed VI vers Garage Allal et au boulevard Mohammed VI vers le boulevard Al Qods sous le pont bd Mohammed VI.

Ils concernent le long de la ligne Casatramway T3 (boulevard Mohammed Smiha, boulevard Mohammed VI vers l’intersection avec boulevard El Fida, boulevard Idriss El Harti entre boulevards 6 Novembre et Al Joulane et une partie du boulevard Abdelkader Essahraoui). Ils couvrent aussi le long de la ligne T4 (Boulevard Rahal Meskini, Place la Victoire, Boulevard Oulad Ziane vers l’intersection avec la ligne T2, Boulevard Anoual, Boulevard Idriss El Harti entre bds Idriss et Oqba et une partie du boulevard Oqba). S’ajoutent à cela deux ouvrages ferroviaires sur l’intersection de la voie ferrée ONCF et les boulevards Mohammed VI et Oulad Ziane en cours de construction dans le cadre du projet des deux nouvelles lignes.

Lire aussi : Tramway : lancement des travaux d’infrastructures des lignes T3 et T4 

 

Le pont Mohammed VI : prêt fin 2022

C’est un autre projet majeur qui a été lancé en novembre 2021. La durée de sa construction était fixée à 12 mois, soit fin octobre courant, mais son ouverture officielle est prévue pour la fin d’année.

Situé aux croisements des boulevards Al Qods, Driss El Harti, Dakhla et Amgala, le pont a atteint un taux de réalisation de 73%. Cet ouvrage structurant en 2×2 voies de circulation, d’une longueur totale de 1.100 m, fluidifiera considérablement la circulation sur un axe majeur, représentant l’un des principaux accès de la ville de Casablanca, drainant un trafic très dense avec des flux importants de poids lourds.


Recommandé pour vous

Le salarié marocain, est-il heureux ?

Temps de lecture : 4 minutes Le bonheur des employés au Maroc sous la loupe de ReKrute. La plateforme en ligne spécialisée dans le recrutement et l’emploi a rendu publique son enqu…

Un Black Friday en temps de crise économique et d’inflation

Temps de lecture : 6 minutes Le Black Friday (vendredi noir) marque le grand jour des soldes à l’échelle internationale, lançant la saison des achats de fin d’année. Célébré …

Fléau des féminicides : les chiffres demeurent alarmants

Temps de lecture : 6 minutes Ce vendredi 25 novembre, les pays du monde entier commémorent la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. « Tous …

OMM : le Maroc a connu cette année une sécheresse sans précédent

Temps de lecture : 6 minutes La pénurie d’eau fait partie des problèmes principaux auxquels de nombreuses sociétés et le monde dans son ensemble sont confrontés au XXIe siècl…

Sécurité et puissance militaire : l’IRES dévoile le positionnement du Maroc

Temps de lecture : 4 minutes Le Maroc est un pays sûr. L’Institut royal des études stratégiques (IRES) a révélé que le Royaume est positionné dans le top 10 des pays du monde qui o…

Avocats vs gouvernement : les tensions se poursuivent

Temps de lecture : 4 minutes Le gouvernement et les représentants de l’Association des barreaux d’avocats du Maroc (ABAM) sont parvenus, le 15 novembre, à un nouvel accord. Après q…

Feuille de route 2022-2026 : pour une école publique de qualité

Temps de lecture : 6 minutes Le ministre de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa, a souligné, mardi 15 novembre à Rabat, que sa feuille de route 20…

8 milliards sur terre : sommes-nous arrivés à la surpopulation ?

Temps de lecture : 4 minutes L’humanité a franchi un cap historique le 15 novembre. La population mondiale a atteint un nouveau record en franchissant le seuil des 8 milliards d’ha…

Éducation : ce qui attend Habib El Malki

Temps de lecture : 6 minutes Le Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et la recherche scientifique (CSEFRS) a un nouveau président en la personne du socialiste Ha…

La raréfaction de l’eau au Maroc s’accélère !

Temps de lecture : 5 minutes Le Royaume traverse sa période de sécheresse la plus intense depuis plus de trois décennies. Le dérèglement climatique a impacté l’économie nationale e…

Réforme de la Moudawana : à quoi faut-il s’attendre ?

Temps de lecture : 4 minutes Le dernier discours de la fête u Trône, prononcé par le roi Mohammed VI le 30 juillet dernier, a ouvert la voie à une nouvelle révision à la question d…

Transport routier : les professionnels se révoltent

Temps de lecture : 4 minutes Après les menaces des transporteurs routiers d’une grève générale à cause de la hausse des prix des carburants, le gouvernement a annoncé une septième …





Pavé parallax 1