Librairie-1

Temps de lecture : 4 minutes


Tout ce qu’il faut savoir sur les courses de la rentrée scolaire

Temps de lecture : 4 minutes

Catégorie Société , Gros plan

Temps de lecture : 4 minutes

Au Maroc, la rentrée 2022-2023 aura lieu le 5 septembre prochain. Des millions d’élèves et leurs parents sont concernés. À l’approche de l’année scolaire, les débats se sont déjà lancés sur les prix des manuels et fournitures scolaires, alors qu’une polémique a éclaté autour des cartables. Si l’objectif est de maintenir les mêmes prix que l’an passé, la hausse s’applique inévitablement pour certains articles. Détails.

Temps de lecture : 4 minutes

Aïd el-Fitr, Aïd al-Adha, et enfin les vacances d’été. Ces derniers mois ont déjà été bien chargés au niveau du portefeuille alors que les familles marocaines se retrouvent face aux préparatifs de la nouvelle rentrée scolaire, et s’inquiètent du budget que cela va leur coûter. Un vrai casse-tête annuel. Mais une chose est sûre : pour les enseignes, cette période est l’une des plus florissantes de l’année alors que des difficultés semblent apparaitre sur le marché des fournitures scolaires.

 

Pénurie des cartables au Maroc ? Le ministère dément

Depuis quelques jours, des questions se posent sur les cartables scolaires. Les commerçants se disent confrontés à une pénurie de cartables. En cause, une circulaire de l’Administration générale des douanes et impôts directs (ADII) qui a engendré des difficultés pour les importateurs.

Un démenti officiel vient mettre fin à ces spéculations. Hier, jeudi 18 août, le Ministère de l’Industrie et du Commerce a indiqué que les cartables sont disponibles dans toutes les grandes surfaces du Royaume. Le ministère a également précisé que des contrôles sont faits régulièrement pour s’assurer qu’il n’y ait pas de manque, ajoutant que les usines locales produisent jusqu’à 50.000 pièces par jour. Une production qui répond largement aux besoins du marché en cas de nécessité.

L’Administration des Douanes et Impôts Indirects (ADII) avait effectivement rendu public une circulaire, en date du 30 mai 2022, qui fixe la liste actualisée des produits dont l’enlèvement est soumis à la présentation de l’autorisation d’accès au marché délivrée par les services de surveillance du marché relevant de la Direction Générale du Commerce (DGC). Mais les importateurs avaient déjà passé leurs commandes aux fournisseurs, essentiellement chinois, et ce depuis le mois de janvier, soit bien avant la note de l’ADII qui détermine les nouveaux critères pour l’importation de ces cartables.

Lire aussi : Comment réussir sa rentrée scolaire ? 

 

Les prix des manuels scolaires restent inchangés

De son côté, le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports a affirmé que les prix des manuels scolaires restent inchangés pour la rentrée scolaire 2022-2023. Une décision stipulant la mise en place d’un mécanisme de soutien aux éditeurs de manuels scolaires a été prise, suite à une série de consultations avec la Commission interministérielle des prix. Objectif : assurer la disponibilité en quantité suffisante des manuels scolaires en temps opportun et éviter toute augmentation de leurs prix, dans le but de préserver le pouvoir d’achat des familles. Cette décision vise aussi à encourager la scolarisation et à lutter contre la déperdition scolaire.

Dans le détail, un soutien financier direct, fixé à 25% des prix de vente, sera accordé aux éditeurs de manuels scolaires destinés aux cycles d’enseignement primaire et collégial qui sont produits au cours de l’année 2022. Le déboursement de cette aide sera d’ailleurs à la charge de la caisse de compensation.

Il a été également souligné que toute augmentation illégale des prix constituera une infraction passible de sanctions prévues par la loi.

Lire aussi : Éducation : les mesures adoptées pour réhabiliter les établissements scolaires

 

L’inflation frappe les fournitures scolaires

L’inflation ne touche pas seulement les tarifs de l’énergie ou des denrées alimentaires. Elle concerne désormais les prix des fournitures de rentrée scolaire. Ce sont surtout les articles de papeterie qui vont alourdir le budget des parents cette année. Une augmentation expliquée par la hausse du coût des matières premières, dont la pâte à papier.

L’envolée des prix des fournitures composées de papier se vérifie dans les enseignes de grande distribution avec une augmentation de près de 30%, a confirmé un libraire à Casablanca pour LeBrief .

«Un cahier de 100 pages coûtait 7 DH l’an passé. Pour cette rentrée scolaire, on le vend à 10 DH», explique-t-il. Toutefois, les prix des gommes à effacer, des crayons, des stylos, des compas et des feutres demeurent semblables à ceux de l’année dernière.

Enfin, pour faire face au budget de la rentrée, certaines familles préfèrent réutiliser, autant que possible, les anciennes fournitures plutôt que de passer à la caisse en achetant systématiquement du neuf. L’heure du recyclage est bien arrivée.


Recommandé pour vous

CESE : présentation d’un avis sur l’aménagement durable du littoral

Temps de lecture : 4 minutes

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a organisé, jeudi 29 septembre à Tanger…

Stress hydrique : une problématique qui guette toujours le Maroc

Temps de lecture : 5 minutes

Le Maroc a connu cette année l’une des pires sécheresses de ces trois dernières décennies. Le s…

La santé mentale au travail : un sujet oublié !

Temps de lecture : 4 minutes

Nul ne peut nier que la santé mentale au travail n’est pas sérieusement prise en considération …

Quelle gestion pour les chiens errants au Maroc ?

Temps de lecture : 4 minutes

La situation est alarmante. La rage tue environ 60.000 personnes chaque année, selon les derniè…

Covid-19 au Maroc : le calme avant la tempête ?

Temps de lecture : 5 minutes

Depuis son apparition en 2019, le coronavirus s’est propagé à une vitesse vertigineuse dans le …

Taxis Vs VTC : une guerre sans fin ?

Temps de lecture : 4 minutes

Le conflit entre les taxis et les VTC s’est intensifié depuis que les applications de transport…

Décès de Aïcha Ech-Chenna : le Maroc perd une grande militante

Temps de lecture : 6 minutes

Aïcha Ech-Chenna, icône de l’action sociale, est décédée ce dimanche. La présidente fondatrice …

Pollution de l’air : risque accru d’arythmies cardiaques et de cancer du poumon

Temps de lecture : 3 minutes

Une nouvelle étude américaine révèle que le fait de respirer de minuscules particules d’air pol…

« Les Impériales 2022 » : une première journée riche en débats

Temps de lecture : 4 minutes

Deux ministres ont répondu présents à l’invitation des organisateurs de l’édition 2022 de l’évé…

Symptômes, vaccin, prévention…tout savoir sur la grippe saisonnière

Temps de lecture : 4 minutes

À l’instar des autres pays, le virus le plus répandu en cette période est le virus grippal A(H1…

Visas Schengen : une indignation sans fin !

Temps de lecture : 5 minutes

Pour des raisons migratoires, la France avait décidé, fin 2021, de réduire le nombre de visas o…

Faut-il maintenir le changement d’heure ?

Temps de lecture : 5 minutes

Instauré principalement dans le but de réaliser des économies d’énergie, le changement d’heure …