bam

Politique monétaire : le Conseil de BAM opte pour le statu quo

Alors que certains économistes prônaient à l’international une augmentation des taux directeurs par les banques centrales pour assécher les liquidités entrainant une réduction de la demande et par conséquent une baisse généralisée des prix, Bank Al-Maghrib (BAM) vient de faire tout le contraire. Le Conseil de la banque centrale a décidé mardi, lors de sa première réunion trimestrielle…