La généralisation de l'AMO aux bénéficiaires du "Ramed" © MAP

Temps de lecture : 4 minutes


Protection sociale : la généralisation de l’AMO aux bénéficiaires du « Ramed »

Temps de lecture : 4 minutes

Catégorie Société , Gros plan

Temps de lecture : 4 minutes

Aziz Akhannouch est déterminé à faire avancer le chantier de l’assurance maladie obligatoire, profitant aux ramedistes. Le chef de l’exécutif a livré ses orientations aux membres du gouvernement pour accélérer l’élaboration des décrets et des textes qui permettront cette généralisation, avant la fin de l’année. Selon lui, ce programme vise à renforcer la réforme du système de santé. Détails.

Temps de lecture : 4 minutes

Le chef de l’exécutif, Aziz Akhannouch, a appelé à accélérer la généralisation de l’Assurance maladie obligatoire (AMO) aux bénéficiaires actuels du Régime d’assistance médicale (Ramed). S’adressant, ce mercredi 31 août, aux membres du gouvernement lors d’une réunion ministérielle, il a expliqué que ce chantier s’inscrit dans le cadre de la généralisation de la couverture maladie.

Lire aussi : Protection sociale : le gouvernement s’active pour la généralisation du RSU

 

22 décrets d’application promulgués

Aziz Akhannouch a souligné les étapes franchies par le gouvernement en matière de mise en œuvre du chantier royal de la généralisation de la protection sociale à l’ensemble des citoyens. Il a ensuite précisé que 22 décrets d’application ont été promulgués jusqu’à présent, ce qui a permis l’accès à l’AMO aux travailleurs non-salariés ainsi qu’à leurs ayants droit, indique un communiqué du gouvernement.

De plus, le chef de l’exécutif a transmis ses orientations aux ministres en vue d’accélérer l’élaboration des décrets et des textes, qui permettront la généralisation de l’AMO aux Ramedistes avant la fin de l’année 2022. Selon lui, ces dispositions amélioreraient les services de santé fournis aux bénéficiaires du Ramed, tout en consolidant leurs acquis. Elles permettront également de renforcer le chantier de réforme du système de santé.

Le chef du gouvernement indique aussi qu’une réunion est prévue avant la fin de l’année pour examiner les aspects légaux, procéduraux, pratiques et financiers de la mise en œuvre de ce programme.

Il convient de noter que le gouvernement prendra en charge les frais de souscription des bénéficiaires actuels du Ramed à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), précise le communiqué.

Lire aussi : Santé : Khalid Aït Taleb à Madrid pour consolider la coopération sanitaire

 

Promouvoir la justice sociale et garantir l’équilibre économique

Le 7 juin dernier, Aziz Akhannouch avait noté que la mise en œuvre de ce chantier sociétal améliorerait la vie des Marocains. Il a fait savoir que ce projet préservera leur dignité tout en contribuant à la construction de l’État social.

Pour sa part, la ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah, avait indiqué, le 26 juillet dernier, que ce projet d’importance capitale pour le Maroc se veut un programme ambitieux visant l’intégration du secteur informel. Il favorisera de ce fait la promotion de la justice sociale en assurant un équilibre économique.

De son côté, le ministre délégué auprès de la ministre de l’Économie et des finances, chargé du Budget, Fouzi Lekjaa, avait insisté sur l’importance de la généralisation de l’AMO, en tant que levier de la dynamisation et du développement de la société marocaine.

«Ce chantier s’inscrit dans la continuité des choix stratégiques du Roi en matière de développement et de modernisation de notre pays, qui tiennent compte de l’harmonie et de la complémentarité entre les dimensions économique et sociale», avait-il affirmé.

Pour rappel, le roi Mohammed VI avait présidé, le 14 avril 2021, au Palais royal de Fès, la cérémonie de lancement de la mise en œuvre du projet de généralisation de la protection sociale et de signature des premières conventions y afférentes.

Ce chantier royal bénéficiera dans un premier temps aux agriculteurs, artisans et professionnels de l’artisanat, aux commerçants, professionnels et prestataires indépendants soumis au régime de Contribution professionnelle unique (CPU), au régime de l’auto-entrepreneur ou au régime de la comptabilité. Il devra s’étendre, dans un second temps, à d’autres catégories dans la perspective de la généralisation effective de la protection sociale à tous les citoyens.

Lire aussi : Rentrée gouvernementale : dure, dure la reprise !

 

Plusieurs responsables ont pris part à la réunion de ce mercredi. Il s’agit notamment du ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, de Nadia Fettah Alaoui, du ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Aït Taleb, de Fouzi Lekjaa, ainsi que le directeur général de la CNSS, Hassan Boubrik, et le directeur général de l’Agence nationale de l’assurance maladie, Khalid Lahlou.


Recommandé pour vous

CESE : présentation d’un avis sur l’aménagement durable du littoral

Temps de lecture : 4 minutes

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a organisé, jeudi 29 septembre à Tanger…

Stress hydrique : une problématique qui guette toujours le Maroc

Temps de lecture : 5 minutes

Le Maroc a connu cette année l’une des pires sécheresses de ces trois dernières décennies. Le s…

La santé mentale au travail : un sujet oublié !

Temps de lecture : 4 minutes

Nul ne peut nier que la santé mentale au travail n’est pas sérieusement prise en considération …

Quelle gestion pour les chiens errants au Maroc ?

Temps de lecture : 4 minutes

La situation est alarmante. La rage tue environ 60.000 personnes chaque année, selon les derniè…

Covid-19 au Maroc : le calme avant la tempête ?

Temps de lecture : 5 minutes

Depuis son apparition en 2019, le coronavirus s’est propagé à une vitesse vertigineuse dans le …

Taxis Vs VTC : une guerre sans fin ?

Temps de lecture : 4 minutes

Le conflit entre les taxis et les VTC s’est intensifié depuis que les applications de transport…

Décès de Aïcha Ech-Chenna : le Maroc perd une grande militante

Temps de lecture : 6 minutes

Aïcha Ech-Chenna, icône de l’action sociale, est décédée ce dimanche. La présidente fondatrice …

Pollution de l’air : risque accru d’arythmies cardiaques et de cancer du poumon

Temps de lecture : 3 minutes

Une nouvelle étude américaine révèle que le fait de respirer de minuscules particules d’air pol…

« Les Impériales 2022 » : une première journée riche en débats

Temps de lecture : 4 minutes

Deux ministres ont répondu présents à l’invitation des organisateurs de l’édition 2022 de l’évé…

Symptômes, vaccin, prévention…tout savoir sur la grippe saisonnière

Temps de lecture : 4 minutes

À l’instar des autres pays, le virus le plus répandu en cette période est le virus grippal A(H1…

Visas Schengen : une indignation sans fin !

Temps de lecture : 5 minutes

Pour des raisons migratoires, la France avait décidé, fin 2021, de réduire le nombre de visas o…

Faut-il maintenir le changement d’heure ?

Temps de lecture : 5 minutes

Instauré principalement dans le but de réaliser des économies d’énergie, le changement d’heure …