Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Économie / Maroc : le FMI projette une croissance de 0,8% en 2022

Maroc : le FMI projette une croissance de 0,8% en 2022

Temps de lecture : 2 minutes

En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

Le Maroc devrait connaître une croissance de 0,8% cette année et 3,1% en 2023, selon les projections du Fonds monétaire international (FMI) publiées mardi dans sa dernière mise à jour des perspectives de l’économie mondiale.

Le produit intérieur brut (PIB) du Royaume devrait rebondir à 3,4% en 2027, anticipe le FMI dans ce rapport, publié en marge de ses assemblées annuelles à Washington avec la Banque mondiale.

S’agissant du taux de chômage, il devrait atteindre 11,1% cette année avant de baisser légèrement à 10,7% en 2023. Selon la même source, l’inflation devrait grimper à 6,2% en 2022 pour ensuite chuter à 4,1% l’année prochaine. Aussi, le FMI anticipe que le solde du compte courant du Royaume va s’établir à -4,3% en 2022 puis à -4,1% l’année suivante.

Pour la région du Moyen-Orient et l’Asie centrale, la croissance devrait atteindre 5% cette année. Elle reflète ainsi des perspectives favorables pour les pays exportateurs de pétrole dans la région et un impact modéré de la guerre en Ukraine sur le Caucase et l’Asie centrale, indique le rapport de l’institution de Bretton Woods.

En 2023, la croissance devrait reculer à 3,6% en raison de la baisse des prix du pétrole et des conséquences du ralentissement de l’économie mondiale et de la guerre en Ukraine, ajoute le rapport.

Par ailleurs, le FMI et la Banque mondiale ont mis en garde, ce lundi à Washington, contre le risque élevé d’une récession mondiale sur fond de ralentissement de l’activité économique et des effets combinés de la hausse de l’inflation et des conséquences de la guerre en Ukraine.

Et de relever le ralentissement des trois grandes puissances économiques mondiales. Tout d’abord dans la zone euro, à cause de l’explosion des prix du gaz, en Chine, en raison des perturbations causées par la pandémie et l’instabilité du secteur immobilier, et enfin aux États-Unis, qui, en dépit d’un marché du travail très dynamique, voient ses activités économiques s’essouffler à cause de la hausse des taux d’intérêt.

Lire aussi : HCP : l’inflation continue sa tendance haussière

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 2 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité

Et sur nos réseaux sociaux :

Croissance économique

Affaire de la Samir : le Maroc devra payer 150 millions de dollars

La Maroc va devoir payer un montant de 150 millions de dollars au groupe Corral Morocco Holding, qui en réclamait 2,7 milliards de dollars, …
Croissance économique

Aziz Akhannouch dévoile les ambitions du gouvernement en urbanisme et logement

Lors de la session parlementaire du 15 juillet 2024, le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a exposé la vision du gouvernement sur la pol…
Croissance économique

Bank Al-Maghrib : 3,3 millions nouveaux comptes bancaires ouverts en 2023

En 2023, le Maroc a connu une forte croissance en matière de bancarisation, avec l'ouverture de 3,3 millions nouveaux comptes bancaires, rep…
Croissance économique

Le Maroc a accueilli la 2ème cohorte du programme « African Women in Tech & AI Program »

La deuxième cohorte du programme « African Women in Tech & AI Program » (AWITAI) a été clôturée ce week-end à Rabat. Cet événement a réu…
Croissance économique

Office des changes : une stratégie personnalisée pour les MRE

Driss Bencheikh, directeur général par intérim de l’Office des changes, a récemment souligné l'adoption d'une approche personnalisée pour …
Croissance économique

Gasoil et essence : bilan du 1er trimestre 2024

Suite à un premier rapport sur le marché du gasoil et de l’essence en 2023, le Conseil de la concurrence publie son deuxième rapport sur le …
Croissance économique

SOMAS : inauguration d’une quatrième cavité de stockage de gaz butane

La Société marocaine de stockage (SOMAS) a récemment franchi une étape importante dans le domaine de la sécurité énergétique avec l'inaugura…
Croissance économique

La Tuta Absoluta cause des dégâts importants sur les tomates

La Tuta Absoluta ravage les cultures de tomates au Maroc, affectant gravement les producteurs. Selon Oussama Machi, producteur de légumes pr…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire