Protection sociale : cap sur les actions entreprises par le Maroc en faveur des agriculteurs

Temps de lecture : 5 minutes


Le gouvernement face au nouveau défi de la couverture sociale des agriculteurs

Temps de lecture : 5 minutes

Catégorie Politique , Gros plan

Temps de lecture : 5 minutes

Le représentant permanent du Royaume à Genève, Omar Zniber, a présenté mardi les différentes initiatives menées par le Maroc en matière de la protection sociale au profit des agriculteurs. Il s’agit principalement de l’initiative royale de généralisation de la protection sociale et de la nouvelle stratégie de développement agricole « Génération Green ». Des actions qui permettront, entre autres, de lutter contre la précarité et de limiter l’exode rural. Détails.

Temps de lecture : 5 minutes

L’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’Office des Nations Unies et des organisations internationales à Genève, Omar Zniber, a présenté, mardi 20 septembre, le projet de la généralisation de la protection sociale et les actions déterminantes entreprises par le Maroc dans ce domaine.

Cette présentation a eu lieu dans le cadre de la participation du Maroc à la première édition d’une série de dialogues thématiques sur la protection sociale, organisée par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), en partenariat avec l’UNICEF et le Bureau international du travail.

À cette occasion, le responsable a mis en avant les multiples initiatives entreprises par le Maroc en faveur des agriculteurs dans le cadre de l’initiative royale de généralisation de la protection sociale et de la nouvelle stratégie de développement agricole « Génération Green ». L’objectif est de consolider la dynamique de développement du monde rural.

Lire aussi : CNSS : les détails des nouvelles mesures prises par le conseil d’administration

Le projet structurant de généralisation de la protection sociale

Le représentant permanent du Royaume à Genève a rappelé que le roi Mohammed VI avait annoncé, le 29 juillet 2020, un projet structurant de généralisation de la protection sociale. Ce dernier vise la généralisation de l’Assurance maladie obligatoire de base (AMO) durant les années 2021 et 2022, de sorte que 22 millions de Marocains supplémentaires en bénéficient. Il tend aussi à généraliser les allocations familiales durant les années 2023 et 2024 et l’indemnité pour perte d’emploi également pour la même année, ainsi qu’à élargir en 2025 l’assiette des adhérents aux régimes de retraite.

Les efforts entrepris ont abouti à l’adoption de 22 décrets, avec l’ambition d’ouvrir à 11 millions de travailleurs non-salariés l’accès à l’assurance maladie obligatoire, portant à 33 millions le nombre des Marocains couverts par l’AMO d’ici fin 2022, a-t-il poursuivi.

Et de préciser que la gestion de ces programmes à l’horizon 2025 nécessitera d’allouer un montant annuel total de 51 milliards de DH (MMDH), dont 23 milliards financés par le budget de l’État.

Lire aussi : Couverture médicale : l’AMO couvrira les bénéficiaires du RAMED

La stratégie Génération Green pour la période 2020-2030

Le Maroc a par ailleurs lancé, en février 2020, la stratégie Génération Green pour la période 2020-2030. Celle-ci vient compléter un ensemble de plans et de programmes stratégiques, également liés au développement du monde rural, a souligné Zniber.

Il a en outre relevé que cette stratégie s’articule autour de la valorisation de l’élément humain, à travers l’émergence d’une nouvelle classe moyenne agricole. Elle permet ainsi à 400.000 ménages d’accéder à la classe moyenne et d’y stabiliser 690.000 en se basant sur quatre axes.

Il s’agit de l’amélioration des revenus des agriculteurs, la généralisation de l’assurance agricole, l’alignement du SMAG (salaire minimum agricole garanti) sur le SMIG (salaire minimum dans les secteurs de l’industrie, du commerce et des professions libérales) à l’horizon 2028. À cela s’ajoute la mise en place d’un cadre spécial pour l’agriculteur lui permettant de bénéficier des services de protection sociale.

Concernant ce dernier pilier, le ministère de tutelle, en coopération avec les partenaires gouvernementaux ainsi que les fédérations et interprofessions agricoles, a réalisé une étude détaillée pour déterminer les catégories et les grilles de cotisation de la population des agriculteurs. Il a ensuite lancé une campagne de collecte de données en vue d’élaborer les listes des agriculteurs, avec les informations requises pour leurs immatriculations à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), a expliqué le responsable.

Il a aussi noté que la cotisation au régime de l’AMO a été déterminée entre 117 et 1.081 DH par mois selon les différentes catégories.

Ainsi, 841.408 agriculteurs ont été inscrits, jusqu’en mai dernier, à la CNSS, sur les 1,6 million d’agriculteurs devant en bénéficier dans un premier temps, sans prendre en compte les membres de leurs familles qui sont également bénéficiaires.

Selon le représentant permanent du Royaume à Genève, cette généralisation permettra en premier lieu de préserver les équilibres sociaux en luttant contre la précarité, de garantir l’accès au travail décent, de lutter notamment contre le travail des enfants et la déscolarisation, ainsi que de limiter l’exode rural.

Il convient finalement de rappeler que le Maroc organisera, à Marrakech, du 24 au 28 octobre 2022, le Forum mondial de la sécurité sociale, sous le thème « la sécurité sociale pour des sociétés résilientes et inclusives ».


Recommandé pour vous

Baisse de l’IR : les négociations sont en cours

Temps de lecture : 4 minutes

Les réunions entre les centrales syndicales et le ministre délégué chargé du Budget, Fouzi Lekj…

Le CPS de l’UA sous présidence marocaine

Temps de lecture : 4 minutes

La présidence tournante du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) tombe…

Consulats à Laâyoune et Dakhla : la stratégie payante de Bourita

Temps de lecture : 5 minutes

«Une trentaine de pays ont ouvert des consulats dans les provinces du Sud, marquant ainsi leur …

ONU : les avancées du Maroc lors de sa participation à la 77e AG

Temps de lecture : 6 minutes

Étalé sur 14 jours, du 13 au 26 septembre courant, la 77ᵉ session de l’Assemblée générale de l’…

Libération de Brahim Saadoun : une médiation saoudienne et un suivi personnel du Roi

Temps de lecture : 4 minutes

La bonne nouvelle a été annoncée par le ministère saoudien des Affaires étrangères. Un communiq…

Visas Schengen : une indignation sans fin !

Temps de lecture : 5 minutes

Pour des raisons migratoires, la France avait décidé, fin 2021, de réduire le nombre de visas o…

ONU : Akhannouch présente le projet de réforme du système éducatif

Temps de lecture : 4 minutes

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a présenté, ce lundi, le grand projet de réforme du s…

Dialogue social : ce qu’il faut retenir de la réunion du lancement du 2ᵉ round

Temps de lecture : 4 minutes

Le dialogue social, lancé ce 14 septembre, a porté sur la révision du régime de l’impôt sur le …

Sahara : Staffan de Mistura boucle sa deuxième tournée régionale

Temps de lecture : 4 minutes

Avec une feuille de route bien précise conforme à la résolution 2602, Staffan De Mistura, envoy…

Université d’été du RNI : Akhannouch expose le bilan des réalisations de son parti

Temps de lecture : 5 minutes

« Le renforcement des piliers de l’État social : contraintes d’activation et engagement ferme d…

Maroc-Royaume-Uni : décès d’Elizabeth II, sa visite au Royaume et les relations bilatérales

Temps de lecture : 6 minutes

Le décès d’Elizabeth II, reine d’Angleterre dans sa résidence d’été de Balmoral en Écosse, a ét…

Tournée de Staffan de Mistura : Alger noie le poisson

Temps de lecture : 4 minutes

 »Circulez, il n’y a rien à voir ». C’est ainsi qu’on pourrait résumer l’étape algérienne de la…