Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Économie / Lancement imminent d’un portail unifié pour les services numériques

Lancement imminent d’un portail unifié pour les services numériques

Temps de lecture : 2 minutes

En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

La ministre déléguée chargée de la Transition numérique et de la Réforme administrative, Ghita Mezzour, a annoncé ce mercredi à la Chambre des représentants le lancement prochain d’un portail unifié permettant aux citoyens d’accéder à l’ensemble des services numériques.

Lors d’une réunion de la commission de justice, de législation et des droits de l’homme, Mezzour a précisé que ce portail, actuellement en phase pilote, vise à centraliser diverses fonctionnalités numériques pour faciliter l’accès aux services publics en ligne. Cette initiative s’inscrit dans un effort plus large d’accompagnement des différents départements pour améliorer les espaces d’accueil et promouvoir la numérisation des services administratifs.

Mezzour a évoqué la «révolution» numérique en cours au Maroc, marquée par la simplification des procédures administratives, y compris la réduction de plus de 45% du nombre de documents requis pour les investisseurs. Elle a également souligné l’importance de la formation continue pour améliorer la qualité des réponses des administrations publiques aux citoyens.

Les représentants de la majorité ont salué l’exposé de la ministre, le qualifiant de visionnaire pour la réforme de l’administration publique. Ils ont mis en avant les bénéfices de la numérisation, notamment le renforcement de la confiance en l’administration et la réduction du temps administratif grâce à la mise en place de plus de 600 services numériques en ligne.

Ils ont également insisté sur l’importance de l’application rigoureuse des dispositions juridiques relatives à la Charte des services publics, à la simplification des procédures administratives et à l’accès à l’information, afin de garantir aux usagers un accès fluide aux services publics, loin des pratiques de favoritisme et de corruption.

De leur côté, les représentants de l’opposition ont reconnu les avancées en matière de numérisation et de réforme administrative, tout en pointant du doigt la faible interaction des administrations avec l’institution du médiateur du Royaume. Ils ont appelé à renforcer les efforts de communication entre l’institution et les citoyens et à intensifier le rôle de médiation pour garantir justice aux plaignants.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 2 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité

Et sur nos réseaux sociaux :

services numériques

Inflation : l’IPC augmente de 1,8% en juin

En juin dernier, l'indice des prix à la consommation (IPC) a enregistré une hausse de 1,8% par rapport au même mois de l'année précédente, s…
services numériques

L’ADII lance un plan stratégique ambitieux pour 2024-2028

L’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) a récemment dévoilé son plan stratégique ambitieux pour la période 2024-2028, intitu…
services numériques

Tétouan Park accueille la nouvelle usine durable de JTI

La société Japan Tobacco International (JTI) a posé la première pierre de sa nouvelle usine à Tétouan Park, dans l'enceinte de la zone indus…
services numériques

SRM Casablanca Settat rachète Lydec SA

La société régionale multiservices Casablanca Settat SA, vient d’acquérir 99,67 % du capital social et des droits de votes afférents à la so…
services numériques

Ryad Mezzour à la découverte de Riva Industries

Le ministre de l'Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a effectué ce vendredi, une visite officielle à l'unité industrielle de Riva Indust…
services numériques

Tomates : Azura se défend face aux critiques des producteurs français

Le leader des tomates cerise marocaines, Azura se trouve sous le feu des critiques des producteurs français, accusés de mener une campagne d…
services numériques

Affaire La Samir : indignation et préoccupations après la décision du CIRDI

Quelques jours après la décision du Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (CIRDI) concernant le…
services numériques

Lydec : la cession validée par le Conseil de la concurrence

Ahmed Rahou, à la tête du Conseil de la concurrence, doit approuver une transaction importante dans le secteur des services publics. Veolia …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire