Labello Challenge © DR

Temps de lecture : 4 minutes


Labello Challenge : le nouveau défi mortel sur TikTok

Temps de lecture : 4 minutes

Catégorie Société , Gros plan

Temps de lecture : 4 minutes

Les réseaux sociaux regorgent de défis que les adolescents ont tendance à expérimenter. Si certains sont ludiques, d’autres sont extrêmement dangereux, voire mortels. C’est le cas d’un nouveau défi Labello Challenge. Récemment lancé sur TikTok, il consiste à appliquer quotidiennement du Labello et pousse les adolescents à faire une tentative de suicide lorsque le baume à lèvres est terminé. Ce sont les adolescents vulnérables qui sont les plus touchés par cette tendance qui semble prendre de l’ampleur. Le point.

Temps de lecture : 4 minutes

Depuis quelques semaines, le « jeu du Labello » ou « Labello Challenge » inquiète. Au départ, le Labello Challenge n’était qu’un jeu invitant à appliquer du baume à lèvre parfumé pour en faire deviner le goût à son partenaire en l’embrassant. Ce challenge devait être filmé et diffusé sur TikTok dans le cadre du divertissement.

Initialement inoffensif, ce défi est très vite devenu inquiétant et s’est transformé en jeu mortel avec l’apparition de nouvelles règles. L’une d’elles invite à se mettre du Labello à chaque fois que l’on se sent mal avant d’attenter à ses jours ou de se scarifier à l’aide du tube vide.

Pour l’instant, le challenge n’aurait pas fait de victimes, mais rien n’est sûr, car il est destiné à un public très jeune, à savoir les enfants et les adolescents.

Lire aussiYouTube est le premier réseau social au Maroc

Appels à la vigilance

Ce défi est désormais très tendance chez les jeunes du monde entier, poussant les parents, les psychologues et les autorités à lancer des alertes pour y mettre fin. Ces derniers dénoncent le ridicule et la dangerosité de ce jeu pour les adolescents, souvent facilement influençables.

D’ailleurs, le ministère français de l’Intérieur a mis en garde contre les méfaits de ce challenge et a appelé les jeunes et les parents à faire preuve de vigilance.

«Certaines pratiques et tendances virales peuvent faire des réseaux sociaux un terrain de jeux dangereux. Soyez attentifs et à l’écoute des jeunes de votre entourage si vous observez un changement de comportement», signale le ministère français de l’Intérieur sur Twitter.

 

La gendarmerie française du Nord a également appelé les parents via Facebook à faire plus attention. «Si votre enfant vous demande un Labello sans aucune raison, c’est qu’il existe ce nouveau jeu dans lequel on trouve deux sortes de difficultés. La première, les participants doivent se blesser pour recouvrir la plaie à l’aide du baume et empirer la situation. La deuxième, plus grave encore, les participants mettent du baume à lèvres tous les jours afin de le vider le plus rapidement possible, au moment venu, ils mettent fin à leurs jours», écrit-elle. Une recommandation à appliquer aussi au Maroc qui compte beaucoup de jeunes utilisateurs de TikTok.

De son côté, le groupe Beiersdorf, propriétaire de la marque Labello, a déclaré à BFM Business : «Nous sommes profondément préoccupés par un défi créé par les utilisateurs. Nous tenons à souligner que notre marque n’est en aucun cas associée ou favorable à ce défi ou à toute autre forme de violence ou d’automutilation».

TikTok a quant à lui commencé à prendre des mesures, imposant des restrictions sur les hashtags associés #ChapstickChallenge et #LabelloChallenge. Les vidéos sur ce défi renvoient désormais vers des messages de prévention. «Nous interdisons les contenus qui évoquent, encouragent, banalisent ou glorifient des activités qui pourraient conduire au suicide, à l’automutilation ou à des troubles alimentaires», lit-on dans le règlement de ce réseau social.

Lire aussiQu’est-ce que le phénomène BookTok ?

Des challenges risqués qui se répètent

Le sujet est pris au sérieux, car ce n’est pas la première fois que ce type de challenges mortels fait son apparition sur TikTok. Ce dernier a déjà servi de plateforme au lancement d’autres défis sordides. À titre d’exemple, le Blackout Challenge (jeu du foulard) qui consistait à s’auto-asphyxier en s’étranglant avec un foulard ou une ceinture.

Un autre défi pernicieux qui faisait rage sur TikTok, le Blue Whale Challenge (défi de la baleine bleue) dont le but était de suivre à la lettre une série de gages avant de mettre fin à ses jours, à l’instar du Momo Challenge.

Pour rappel, TikTok, l’application la plus téléchargée, avec un milliard d’utilisateurs à travers le monde, a annoncé en août dernier de nouvelles restrictions aux jeunes âgés de 13 à 17 ans afin de mieux les protéger contre les dangers liés aux réseaux sociaux.

Lire aussiGroupe Sunergia : bilan de la consommation des réseaux sociaux au Maroc

tiktok

Recommandé pour vous

Stress hydrique : les villes marocaines en souffrance

Temps de lecture : 3 minutes

Le changement climatique n’a épargné aucune région du monde. Au Maroc, la sécheresse, la désertification accélérée, l’asséchement des barrages …

Covid-19 : « la 4e vague au Maroc ne va pas durer »

Temps de lecture : 4 minutes

Frôlant les 4.000 cas par jour, le nombre de contaminés à la Covid-19 enregistré par jour a plus que doublé. Un taux relativement élevé et qui …

Avortement : entre crime et liberté individuelle

Temps de lecture : 4 minutes

Aux États-Unis, la Cour suprême à Washington a mis fin à la protection fédérale du droit à l’avortement. Un séisme juridique qui a déclenché l’…

Éducation : les mesures adoptées pour réhabiliter les établissements scolaires

Temps de lecture : 5 minutes

Le ministre de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa, est intervenu, lundi 27 juin, à la Chambre des représenta…

Drame de Melilia : retour sur ce qui s’est passé

Temps de lecture : 6 minutes

Les opérations dissuasives menées par les forces de l’ordre marocaines et espagnoles ne découragent pas les candidats à la migration illégale. …

Eaux de baignade : 88,14% des plages marocaines déclarées conformes

Temps de lecture : 5 minutes

La saison estivale 2022 est marquée par la relance du secteur touristique. L’ouverture des frontières maritimes et aériennes, ainsi que le lanc…

Covid-19 : une nouvelle vague s’installe au Maroc

Temps de lecture : 4 minutes

Le Maroc enregistre une nouvelle détérioration de la situation épidémiologique. Bien que le nombre d’infections ne soit pas encore alarmant, ma…

Harcèlement sexuel : comprendre l’affaire Jacques Bouthier

Temps de lecture : 4 minutes

Emprisonné en France depuis mai dernier, l’ancien PDG du groupe Assu 2000, rebaptisé Vilavi, a fait l’objet de quatre plaintes déposées par de …

Étudiants marocains d’Ukraine, un dossier qui sera résolu en juillet

Temps de lecture : 6 minutes

Le dossier des étudiants marocains rentrés d’Ukraine sera définitivement réglé en juillet prochain. C’est ce qu’a indiqué, mardi 21 juin à Raba…

Maroc : l’abolition de la peine de mort n’est toujours pas envisagée

Temps de lecture : 5 minutes

Au Maroc, bien que les peines de mort soient encore prononcées, leurs exécutions sont toujours reportées. Depuis les exécutions effectuées en 1…

Code pénal : le CNDH présente un projet d’avis sur les peines alternatives

Temps de lecture : 5 minutes

Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a examiné, samedi 18 juin, à Rabat, lors de la 8eme session de son assemblée générale ordinair…

Aïd Al-Adha : quid des prix du cheptel

Temps de lecture : 5 minutes

Prévu début juillet, Aïd Al-Adha est non seulement une fête religieuse, mais aussi une tradition culturelle particulière. Pour cette célébratio…




Pavé parallax 1