Covid-19 : accentuation des inégalités sociales et de la vulnérabilité économique (HCP)

Temps de lecture : 5 minutes


HCP : la pandémie de la Covid-19 a aggravé les inégalités sociales

Temps de lecture : 5 minutes

Catégorie Société , Gros plan

Temps de lecture : 5 minutes

Dans sa note intitulée « Évolution des inégalités sociales dans un contexte marqué par les effets de la Covid-19 et de la hausse des prix », le Haut-Commissariat au plan (HCP) décortique l’impact de la crise sanitaire de la Covid-19 et de la flambée des prix sur le niveau de vie des ménages et leurs dépenses. Il révèle notamment que les inégalités sociales, l’incidence de la pauvreté ainsi que la vulnérabilité économique se sont accentuées suite aux répercussions de la pandémie. Éclairage.

Temps de lecture : 5 minutes

Le Haut-Commissariat au plan (HCP) a publié, ce mercredi 12 octobre, une note sous le titre « Évolution des inégalités sociales dans un contexte marqué par les effets de la Covid-19 et de la hausse des prix ».

Cette note présente les traits saillants d’une étude, réalisée par le HCP, sur l’évaluation de l’impact de court terme des contextes de la pandémie de la Covid-19 et du choc inflationniste à l’œuvre sur la situation des inégalités sociales.

Lire aussi : Programme de développement des zones de montagne : quel bilan ?

 

Baisse annuelle de 2,2% du niveau de vie des ménages entre 2019 et 2021

Le niveau de vie des ménages a annuellement régressé de 2,2% entre 2019 et 2021 sous les effets de la crise sanitaire liée à la Covid-19, révèle le HCP dans sa note.

«Entre octobre 2019 et décembre 2021, le niveau de vie moyen des ménages, mesuré par la dépense de consommation par tête en valeur nominale, a baissé de 20.400 DH à 20.040 DH au niveau national, de 24.620 DH à 24.260 DH dans les villes et de 12.800 DH à 12.420 DH à la campagne. En termes réels, le niveau de vie a annuellement baissé de 2,2% sur cette période, de 2% en milieu urbain et de 2,6% en milieu rural», indique-t-il.

Sur cette période, le niveau de vie des 20% des ménages les moins aisés a connu une baisse de 7.000 DH à 6.860 DH, soit une baisse annuelle moyenne de 2,3% en termes réels. Celui des 20% des ménages les plus aisés a chuté de 2,5%, passant de 47.780 DH à 46.620 DH. Pour les 60% des ménages intermédiaires, le niveau de vie a baissé de 15.730 DH à 15.570 DH, soit une baisse annuelle moyenne de 1,9%.

Selon la catégorie socioprofessionnelle des chefs de ménage, le niveau de vie moyen a annuellement baissé, sur la période 2019-2021, de 3,6% pour les « Ouvriers non qualifiés », de 3,6% pour les « Artisans et ouvriers qualifiés », de 2,8% pour les « Commerçants et les intermédiaires commerciaux », de 2,4% pour les « Exploitants et ouvriers agricoles » et de 1,8% pour les « Responsables hiérarchiques et cadres supérieurs ».

 

Hausse annuelle de 10,9% des dépenses allouées aux soins médicaux entre 2019 et 2021

Dans sa note, le HCP indique que les dépenses allouées par les ménages aux soins médicaux ont affiché une augmentation annuelle de 10,9% entre 2019 et 2021, en raison de la crise sanitaire liée à la Covid-19.

«Les dépenses allouées aux « Soins médicaux » et aux « Biens et services de communication » ont enregistré une hausse annuelle respectivement de 10,9% et 4,6%. Ce rebond est lié au surcoût de dépense des mesures de précaution pour lutter contre la propagation de la Covid-19 et à l’intensification des usages des technologies de communication depuis le début de la crise sanitaire», relève la même source.

Aussi, ladite note souligne que sous les effets de la crise sanitaire, les ménages ont fortement réduit les dépenses allouées aux « Équipements et meubles de maison », marquées par une baisse, aux prix constants, à raison de 19,1% par an. Les dépenses attribuées aux activités de loisirs ont également enregistré une baisse annuelle à deux chiffres, soit 14,3%.

Cette tendance à la baisse s’établit à 5,9% pour les dépenses d’habillement, à 2,4% pour les dépenses alimentaires et à 2% pour les dépenses de transport, poursuit la même source.

Lire aussi : IDH 2021 : le Maroc 123e sur 191 pays

 

Accentuation des inégalités sociales, de la pauvreté et de la vulnérabilité

En outre, le HCP explique que les contrecoups majeurs de la pandémie de la Covid-19 sur le bien-être socio-économique des ménages ont entraîné une accentuation des inégalités sociales.

Ainsi, la part des dépenses afférente aux 20% des ménages les plus aisés est passée de 46,1% au cours de la période d’avant pandémie à 47,7% en 2021, contre une baisse de 7% à 6,5% pour les 20% des ménages les moins aisés.

Les inégalités sociales ont connu, sur cette période, une hausse de près de deux points de pourcentage, passant de 38,5% à 40,3% à l’échelle nationale, de 37,2% à 39,1% en milieu urbain et de 30,2% à 31,9% en milieu rural.

L’incidence de la pauvreté absolue a augmenté de 1,7% en 2019 à 3% en 2021 à l’échelle nationale, de 3,9% à 6,8% en milieu rural et de 0,5% à 1% en milieu urbain.

Parallèlement, la vulnérabilité économique a connu une importante hausse. Son taux est passé de 7,3% en 2019 à 10% en 2021 sur le plan national, de 11,9% à 17,4% en milieu rural et de 4,6% à 5,9% en milieu urbain.

 

Plusieurs personnes ont basculé dans la pauvreté ou dans la vulnérabilité

D’après le HCP, environ 3,2 millions de personnes supplémentaires ont basculé dans la pauvreté (1,15 million) ou dans la vulnérabilité (2,05 millions). Près de 45% de cette détérioration de la pauvreté et de la vulnérabilité est due à l’effet de la pandémie et 55% à l’effet de la hausse des prix à la consommation.

À cet égard, «on estime que près de sept années de progrès vers l’élimination de la pauvreté et de la vulnérabilité ont été perdues : en 2022, le Maroc se retrouve avec le niveau de la pauvreté et de la vulnérabilité de 2014», conclut la note.

Lire aussi : HCP : l’espérance de vie au Maroc varie selon les groupes sociaux

 


Recommandé pour vous

Mondial 2022 : certains opérateurs et commerçants se frottent les mains

Temps de lecture : 5 minutes Le plus grand évènement du monde du ballon rond qui se tient cette année au Qatar ne fait pas seulement le bonheur des amateurs du football, mais il es…

Gestion de l’eau : les nouvelles recommandations de l’IRES

Temps de lecture : 5 minutes Le Maroc a soif. La chute des taux de remplissage des grands barrages est alarmante. La sécheresse, la surexploitation des ressources hydriques et le g…

Tâches ménagères : les inégalités entre les hommes et les femmes

Temps de lecture : 5 minutes Ce n’est pas nouveau. La femme est plus investie que l’homme dans la prise en charge des tâches ménagères au foyer. Faire la vaisselle, nettoyer le sol…

Cherté de vie : le citoyen se révolte

Temps de lecture : 4 minutes Les Marocains n’en peuvent plus de l’explosion des prix. L’inflation mondiale a frappé de plein de fouet le pouvoir d’achat des citoyens. Entre l…

CMRPI : 30% des enfants et des jeunes ont subi une cyberviolence

Temps de lecture : 6 minutes Protéger les enfants et les jeunes sur la Toile est l’objectif principal de la deuxième campagne nationale de prévention contre la cyberviolence et le …

Système de santé : ce qu’il faut savoir sur les projets de loi adoptés

Temps de lecture : 5 minutes Le gouvernement actuel oriente ses projecteurs vers le secteur de la santé national. Parmi ses objectifs, la réforme de ce secteur qui souffre de plusi…

Lutte contre le sida : l’ONU alerte sur une stagnation des progrès

Temps de lecture : 5 minutes Ce jeudi 1er décembre, les pays du monde entier commémorent la Journée mondiale de lutte contre le sida. « Égalité maintenant » est le thème retenu pou…

Stress hydrique : la situation est de plus en plus critique

Temps de lecture : 5 minutes Le déficit pluviométrique pèse lourdement sur les réserves d’eau au Maroc. Ces derniers ont enregistré leurs niveaux le plus bas cette année. L’Organis…

Le conflit se poursuit entre Ouahbi et les robes noires

Temps de lecture : 5 minutes L’ire des avocats empire depuis la publication des mesures fiscales les concernant dans le projet de loi de Finances 2023 (PLF-2023). Ils rejettent en …

Le salarié marocain, est-il heureux ?

Temps de lecture : 4 minutes Le bonheur des employés au Maroc sous la loupe de ReKrute. La plateforme en ligne spécialisée dans le recrutement et l’emploi a rendu publique son enqu…

Un Black Friday en temps de crise économique et d’inflation

Temps de lecture : 6 minutes Le Black Friday (vendredi noir) marque le grand jour des soldes à l’échelle internationale, lançant la saison des achats de fin d’année. Célébré …

Fléau des féminicides : les chiffres demeurent alarmants

Temps de lecture : 6 minutes Ce vendredi 25 novembre, les pays du monde entier commémorent la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. « Tous …