FIFM : une 19e édition à plein succès

Temps de lecture : 4 minutes


FIFM : une 19e édition pleine de succès

Temps de lecture : 4 minutes

Catégorie Culture , Gros plan

Temps de lecture : 4 minutes

Le rideau est tombé, samedi soir dans la ville ocre, sur la 19ᵉ édition du Festival international du film de Marrakech, organisée sous le haut patronage du roi Mohammed VI, avec la remise du Grand Prix Étoile d’Or au film « Chevalier Noir » de l’Iranien Emad Aleebrahim Dehkordi. Marquant son grand retour après deux années consécutives d’arrêt forcé dû à la Covid-19, cette édition des retrouvailles a connu la présence de plus de 150.000 spectateurs qui ont assisté aux différentes projections dans le cadre du Festival. Détails.

Temps de lecture : 4 minutes

La 19e édition du Festival international du film de Marrakech s’est clôturée, samedi 19 novembre, au somptueux Palais des Congrès de la cité ocre.

Après neuf jours de projections et d’échanges, le jury présidé par le réalisateur italien, Paolo Sorrentino, a révélé le palmarès de cette édition. Ainsi, le Grand Prix « Étoile d’Or » a été décerné au film « Chevalier noir » (A Tale of Shemroon) du réalisateur iranien Emad Aleebrahim Dehkordi. Quant au Prix du Jury, il a été attribué ex-æquo à « Alma Viva » de Cristèle Alves Meira (Portugal) et « Le Bleu du Caftan » de Maryam Touzani (Maroc).

Pour ce qui est du Prix de la mise en scène, il est revenu à la réalisatrice suisse Carmen Jacquier pour son film « Foudre », alors que celui de l’interprétation féminine a été remporté par Choi Seung Yoon pour son rôle dans « Riceboy Sleeps » d’Anthony Shim (Canada).

S’agissant du Prix de l’interprétation masculine, il a été décroché par Arswendy Bening Swara pour son rôle dans « Autobiography » de Makbul Mubarak (Indonésie).

Outre son président, le Jury de la compétition officielle de cette 19e édition était composé de l’actrice britannique Vanessa Kirby, de l’actrice allemande Diane Kruger, du réalisateur australien Justin Kurzel, de la réalisatrice et actrice libanaise Nadine Labaki, de la réalisatrice marocaine Laïla Marrakchi et de l’acteur français Tahar Rahim.

En tout, ils ont visionné 14 films dans le cadre de la compétition officielle, représentant 14 pays sur les cinq continents (Australie, Brésil, Canada, France, Indonésie, Iran, Maroc, Mexique, Portugal, Suède, Suisse, Syrie, Tunisie et Turquie).

 

 

Une 19e édition «exceptionnelle à plus d’un titre»

La 19e édition du FIFM a été «exceptionnelle à plus d’un titre», selon les organisateurs de cet événement de haute facture.

Dans un communiqué, ils indiquent que plus de 150.000 spectateurs ont assisté aux 124 projections de films ayant eu lieu au Palais des congrès de Marrakech, au cinéma Colisée, mais aussi sur la place Jemaa El Fna et au musée Yves Saint Laurent.

En tout, près de 20.000 personnes se sont accréditées et ont obtenu leur badge électronique pour assister aux différentes sections du Festival, soit presque le double des accréditations enregistrées lors de la 18e édition en 2019. Aussi, près de 5.000 enfants et adolescents ont pris part aux projections réservées au jeune public.

Fidèle à sa vocation de célébrer le cinéma mondial dans sa diversité, la 19e édition du Festival a réservé un hommage au grand réalisateur américain James Gray, à la star bollywoodienne Ranveer Singh, à la célèbre actrice écossaise Tilda Swinton et à la pionnière du cinéma marocain, la réalisatrice Farida Benlyazid.

Lire aussi : FIFM 2022 : le 7e art à l’honneur

 

Un espace d’échanges intenses

Autre temps fort de cette 19e édition : la série de conversations avec des grandes personnalités du cinéma. Des sessions ouvertes et libres qui ont permis aux festivaliers de converser avec des réalisateurs et acteurs de renom tels que Leos Carax, Julie Delpy, Julia Ducournau, Asghar Farhadi, Jeremy Irons, Jim Jarmusch, Ruben Östlund, Marina Foïs, Ranveer Singh, ainsi que le compositeur Gabriel Yared.

Par ailleurs, d’après les organisateurs, la 19e édition de ce rendez-vous cinématographique incontournable a connu «une très belle participation des professionnels marocains qui étaient au nombre de 350». Elle a aussi permis de réunir 250 professionnels internationaux autour d’une sélection de 23 projets et films dans le cadre de la cinquième édition des Ateliers de l’Atlas.

Notons que depuis son lancement en 2018, cette plateforme dédiée à l’industrie a accompagné 111 projets et films du monde arabe et d’Afrique dont 48 en provenance du Maroc.

Enfin, le FIFM a mis en avant, cette année encore, toute la diversité des cinémas du monde et a contribué à révéler des nouveaux talents, tout en permettant aux cinéphiles et au public d’aller à la rencontre de grandes personnalités du cinéma mondial. Il a ainsi consacré sa place de messe incontournable pour les grands noms du grand écran à travers le monde.


Recommandé pour vous

Alliance des civilisations : le forum qui unit politique et culture

Temps de lecture : 4 minutes Renforcer le dialogue et la coopération entre les communautés, cultures et civilisations est l’objectif de l’Alliance des civilisations des Nations-Uni…

Daz : la liberté de l’art et l’art de la liberté

Temps de lecture : 6 minutes Driss Benwahoud, alias Daz, ancien assureur devenu artiste-peintre, défend la liberté d’expression et dénonce les limites et les contraintes d’une vie …

FIFM 2022 : le 7e art à l’honneur

Temps de lecture : 4 minutes Le cinéma est la voix de la réalité. Le Festival international du film de Marrakech (FIFM) rend ainsi hommage aux meilleurs films internationaux en pré…

Promotion du cannabis, plaintes, mea culpa… tout sur la polémique autour d’ElGrandeToto

Temps de lecture : 5 minutes Après l’affaire de son visa, ElGrandeToto a créé une nouvelle fois la polémique et s’est attiré les foudres des internautes, des journalistes et même d…

Salon du cheval d’El Jadida : coup d’envoi d’une 13e édition prometteuse

Temps de lecture : 5 minutes Le Salon du cheval d’El Jadida est de retour après deux années d’absence en raison de la pandémie de la Covid-19. Inauguré hier par le prince héritier …

Apprentissage et développement humain : les chiffres inquiètent

Temps de lecture : 5 minutes Bien que l’apprentissage soit la clé du développement humain, le Maroc a encore du mal à s’améliorer dans ce domaine. La 2ᵉ édition des Assises n…

Cirad : la radio est de plus en plus appréciée par les jeunes

Temps de lecture : 3 minutes La radio est un ancien média, qui existe depuis le 19ᵉ siècle. Il s’agit d’un moyen de communication pratique qui permet aux auditeurs de suivre l’actu…

Comment réussir sa rentrée scolaire ?

Temps de lecture : 5 minutes La rentrée approche et nombreux sont ceux qui entameront un nouveau cursus scolaire. Et qui dit nouveau cursus, dit réadapter sa méthode de travail. Su…

Festival des musiques sacrées de Fès : la paix a frappé à la bonne porte, Bab Al Makina

Temps de lecture : 3 minutes Sous le haut patronage du roi Mohamed VI et sous la présidence effective de la princesse Lalla Hasna, la 26ᵉ édition des musiques sacrées de F…

Salon du livre : le rendez-vous incontournable des littératures

Temps de lecture : 3 minutes En trois jours seulement, le nombre de visiteurs du Salon international de l’édition et du livre (SIEL) a atteint les 46.036. L’édition de 2022 n’est t…

Comment les festivals préparent leur reprise ?

Temps de lecture : 4 minutes Rendez-vous majeur du cinéma, le Festival international du Film de Marrakech fera son retour dans la ville ocre pour une 19e édition du 11 au 19 no…

Patrimoine culturel : lancement du Label « Moroccan Heritage »

Temps de lecture : 8 minutes Une cérémonie de lancement du Label « Moroccan Heritage » pour promouvoir le patrimoine culturel national a été organisée, lundi à Rabat, en présence …