Insertion de 112.733 personnes sur le marché de travail en 2021 (ANAPEC) © DR

Temps de lecture : 4 minutes


Emploi : l’ANAPEC adopte une nouvelle organisation

Temps de lecture : 4 minutes

Catégorie Économie , Gros plan

Temps de lecture : 4 minutes

L’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC) va connaître une restructuration majeure. Avec son nouveau plan stratégique 2022-2026, validé lors de son Conseil d’administration, l’instance ambitionne d’insérer 715.000 personnes sur le marché du travail, outre la mise en place d’une nouvelle structure de l’offre de service basée sur un business model amélioré. Cette restructuration se matérialise également par un doublement de la taille de l’Agence et la création de nouvelles directions. Éclairage.

Temps de lecture : 4 minutes

Le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri, a présidé, vendredi 22 juillet, le Conseil d’administration de l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC) au titre de l’année 2022.

L’ordre du jour de cette réunion a couvert essentiellement la présentation et la validation du bilan d’activités de l’Agence en 2021, la présentation et la validation du projet de plan stratégique de développement pour la période 2022-2026, ainsi que la présentation et la validation d’une nouvelle organisation de l’Agence.

Lire aussi : Emploi au Maroc : Oxfam déplore un marché inégalitaire

 

Un doublement de la taille de l’ANAPEC

Cette restructuration se concrétise notamment par un doublement de la taille de l’ANAPEC et la création de nouvelles directions.

Ainsi, l’Agence sera dotée d’une direction dédiée au placement à l’international, qui va accompagner et soutenir la mobilité de la main-d’œuvre marocaine, tout en satisfaisant les besoins internes. Elle sera également pourvue d’une direction qui va accompagner les porteurs de projets de façon plus appuyée avec des programmes spécifiques.

De plus, dans le cadre de cette nouvelle organisation, l’ANAPEC soutiendra les différents secteurs économiques, avec des programmes de soutien consacré pour chaque secteur. Il va aussi accompagner différentes catégories, ayant des besoins spécifiques, notamment les Neets (les populations sans emploi, sans formation et sans occupation) avec un programme spécial.

Lire aussi : Awrach : plus de 30.000 bénéficiaires ont reçu leurs salaires

 

Une transformation dans l’histoire de l’ANAPEC

Dans une déclaration à la presse, Younes Sekkouri a affirmé à l’occasion de la tenue de ce Conseil d’administration que ce dernier vise à acter «une transformation dans l’histoire de l’Agence», en la dotant de moyens «sans précédent» en matière d’organisation.

«Nous avons mis en équation les carences pour pouvoir acter dans ce Conseil d’administration la nouvelle organisation de l’ANAPEC. L’objectif est d’être au rendez-vous et à la hauteur des attentes des citoyens», a-t-il soutenu.

Il a expliqué que les ressources marocaines sont très prisées pour travailler à l’international et l’Agence ne disposait pas des moyens suffisants pour le faire.

Par ailleurs, le Conseil a abordé les états financiers de l’ANAPEC pour l’exercice passé. Aussi, il a pris compte des conventions de partenariat signées entre la deuxième session du Conseil d’administration de 2021 et la présente session.

Lire aussi : Migration : la main d’œuvre marocaine est toujours sollicitée

 

Insertion de 112.733 personnes en 2021

Le bilan 2021 de l’ANAPEC a été marqué par l’insertion de 112.733 personnes sur le marché de travail, ce qui représente une évolution de 31% par rapport à l’année 2020. Ce bilan a révélé l’amélioration de l’employabilité de 29.315 personnes.

Les bénéficiaires des prestations de l’Agence sont au nombre de 148.392 pour les entretiens de positionnement et 97.068 pour les ateliers de recherche d’emploi.

En ce qui concerne l’accompagnement entrepreneurial, l’organisme a accompagné 5.544 porteurs de projets, ce qui a généré la création et le démarrage de 2.079 activités économiques entre très petite entreprise, activité génératrice de revenus et coopératives.

L’année 2021 a également connu plusieurs projets d’envergure pour l’ANAPEC. Il s’agit notamment du lancement de la refonte complète de son système d’information ainsi que du développement d’une plateforme digitale d’observation du marché de l’emploi Mouakaba-Veille et d’une plateforme d’agrégation des offres d’emploi Mouakaba-Agreg.

Enfin, le nouveau plan stratégique de développement de l’ANAPEC pour la période 2022-2026, baptisé MAROC3E pour Emploi, Employabilité et Entrepreneuriat, a pour but de mettre en place une nouvelle structure de l’offre de service en se basant sur un business modèle amélioré.

Il vise également l’insertion de 715.000 personnes sur le marché de l’emploi, l’amélioration de l’employabilité de 153.000 bénéficiaires des différentes formations et l’accompagnement de 37.000 porteurs de projets et de 20.000 TPE.

Lire aussi : ANAPEC : 2e mandat à la présidence de l’AMSEP


Recommandé pour vous

Économie nationale : un redressement de 7,9% de la croissance en 2021

Temps de lecture : 4 minutes

Après une récession sans précédent provoquée par la crise sanitaire, l’économie mondiale a enregistré une forte reprise en 2021. Au Maroc, la c…

10 août : le Maroc célèbre la Journée nationale du migrant

Temps de lecture : 4 minutes

Le 10 août marque la Journée nationale du migrant. Cette année, le thème de cette célébration concerne la contribution des Marocains résidant à…

Les orientations du NMD au cœur de la Stratégie nationale de développement durable

Temps de lecture : 4 minutes

Le développement durable est devenu un réel projet de société au Maroc. Le Royaume s’est engagé à mettre en place divers chantiers liés à ce do…

Made in Morocco : pour la valorisation du savoir-faire marocain

Temps de lecture : 5 minutes

Faire du Made In Morocco une véritable marque de fabrique, sur les plans national et international, ainsi qu’un véritable moteur de développeme…

PLF 2023 : ce qu’il faut retenir de la note de cadrage de Aziz Akhannouch

Temps de lecture : 5 minutes

Dans sa note de cadrage du projet de loi de Finances (PLF), Aziz Akhannouch réitère la détermination du gouvernement à continuer de mener en 20…

Forbes : le Maroc, un modèle de transition énergétique

Temps de lecture : 3 minutes

Le magazine économique Forbes vante le grand potentiel du Maroc à produire de l’énergie propre grâce à la richesse de ses ressources naturelles…

DTFE : la dette publique s’est établie à 388,1 MMDH à fin mars 2022

Temps de lecture : 2 minutes

Selon le bulletin de la direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE), la dette publique s’établit à 388,1 milliards de DH (MMDH) en m…

Emploi : le taux de chômage au Maroc est passé de 12,8% à 11,2%

Temps de lecture : 4 minutes

Depuis le début de la crise économique liée à la pandémie de la Covid-19, l’accès à l’emploi est devenu de plus en plus compliqué. Au Maroc, ce…

Balance commerciale : le tourisme et l’OCP en tête de liste

Temps de lecture : 3 minutes

«La hausse des importations de biens concerne la quasi-totalité des groupes de produits», révèle le dernier rapport de l’Office des changes. On…

Étude : 75% des Marocains n’utilisent pas les applications de livraison de repas

Temps de lecture : 4 minutes

La crise sanitaire a entraîné des changements considérables dans la façon de consommer les repas hors domicile. La fermeture des restaurants a …

Ce qu’il faut retenir du rapport annuel de Bank Al-Maghrib

Temps de lecture : 6 minutes

Durant l’année 2021, l’économie marocaine a connu une croissance exceptionnelle de 7,9%, soit la plus forte depuis 1997. Plusieurs facteurs exp…

DGI : les recettes fiscales en 2021 ont atteint 153 MMDH

Temps de lecture : 4 minutes

Au Maroc, l’activité économique en 2021 a connu une nette reprise après le ralentissement économique enregistré en 2020 en raison de la pandémi…