Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Société / Décrochage scolaire : 50.000 élèves ont regagné leurs classes

Décrochage scolaire : 50.000 élèves ont regagné leurs classes

Temps de lecture : 2 minutes

En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

Le ministre de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa a indiqué, lundi, que quelques 50.000 élèves en décrochage scolaire ont pu regagner leurs classes en début de la rentrée scolaire.

En réponse à une question orale à la Chambre des représentants sur « la lutte contre le décrochage scolaire », Benmoussa a fait savoir que le nombre de sortants du système éducatif a diminué de 12% passant ainsi de 334.000 durant la saison 2021-2022 à 294.000 pour l’année scolaire 2022-2023, estimant que ce chiffre demeure « encore élevé ».

Lire aussi : Décrochage scolaire au Maroc : l’enseignement face à un défi de taille

Il a expliqué que le ministère a pris une série de mesures visant à lutter contre le décrochage scolaire, notamment la révision du cadre juridique pour établir un numéro d’identification unifié à même de suivre individuellement les élèves, et la généralisation du préscolaire en tant que facteur essentiel pour la réduction du nombre d’abandons scolaires, ainsi que l’accompagnement individuel des élèves, en comblant les lacunes et en améliorant le soutien scolaire aux élèves confrontés à des difficultés d’apprentissage, comme c’est le cas dans les écoles pionnières.

Il s’agit aussi, selon le ministre, d’améliorer l’attractivité des établissements scolaires, à travers des activités parallèles, la promotion du système d’orientation scolaire et professionnelle, et du rattrapage via les écoles de la deuxième chance, ainsi que le renforcement des prestations de soutien social (allocations familiales sous conditions, transport scolaire et internats).

Et d’ajouter que le phénomène du décrochage scolaire est complexe, lequel plusieurs facteurs y contribuent, « ce qui nécessite de parvenir à la convergence de toutes les parties prenantes afin de lutter contre ce phénomène ».

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 2 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité

Et sur nos réseaux sociaux :

Décrochage

Pluies d’été : les précipitations par ville

Ces derniers jours, le Maroc a été frappé par une augmentation des températures, accompagnée d'orages dans les montagnes de l'Atlas et les p…
Décrochage

Trafic de drogue : un Britannique objet d’un mandat d’arrêt international interpellé à Marrakech

Jeudi, les éléments de la police de la préfecture de Marrakech ont arrêté un citoyen britannique âgé de 31 ans, en raison de son implication…
Décrochage

Le passeport marocain gagne deux places dans le Henley Passport Index

Le passeport marocain a progressé dans le classement Henley Passport Index, gagnant deux places pour atteindre la 72ᵉ position parmi les pas…
Décrochage

Panne mondiale de Microsoft : quel impact sur les aéroports marocains ?

Microsoft a annoncé vendredi une panne mondiale dans ses systèmes. Tout est touché : compagnies aériennes, banques, médias, hôpitaux… Mais c…
Décrochage

Marhaba 2024: plus 538.000 passagers ont transité via les ports marocains

Le ministre des Transports et de la Logistique, Mohamed Abdeljalil, a annoncé que 538.000 passagers ont transité via les ports marocains jus…
Décrochage

Les postiers du Maroc en grève vendredi

Dans sa livraison de jeudi, Bayane Al Yaoume rapporte que les postiers entament vendredi une grève préventive. Celle-ci devrait paralyser le…
Décrochage

Affaire Jacques Bouthier : prison ferme pour des collaborateurs de l’ex-patron d’Assu 2000

La justice marocaine a condamné, mercredi 17 juillet, huit collaborateurs de l'ancien homme d'affaires français, Jacques Bouthier, à des pei…
Décrochage

InDrive : nouvelle agression à Casablanca

En l'espace d'une semaine, deux incidents alarmants ont secoué le secteur des VTC au Maroc, impliquant des chauffeurs de l'application InDri…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire