Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Économie / BAM : l’encours du crédit bancaire à 1.038,2 MMDH au T1-2023

BAM : l’encours du crédit bancaire à 1.038,2 MMDH au T1-2023

Temps de lecture : 2 minutes

En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

L’encours du crédit bancaire s’est élevé, au premier trimestre de 2023, à 1.038,2 milliards de DH (MMDH), en hausse annuelle de 5%, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Dans son tableau de bord « crédits et dépôts bancaires » pour le mois de mars, BAM précise que l’encours du crédit aux agents non financiers s’est établi à 894,6 MMDH et celui aux agents financiers à 143,5 MMDH.

L’augmentation annuelle de 4,9% des crédits aux entreprises non financières (ENF) privées résulte principalement de la hausse de 5,3% des facilités de trésorerie et de la progression de 4,2% des prêts à l’équipement. En revanche, les prêts immobiliers ont accusé un repli de 5,8%, relève la même source.

En outre, l’enquête de conjoncture de BAM indique que l’accès au financement, au T1-2023, a été jugé «normal» par la quasi-totalité des industriels dans toutes les branches à l’exception du « textile et cuir » où 21% des entreprises le qualifie de «difficile». S’agissant du coût du crédit, il aurait été en stagnation selon 65% des entreprises et en hausse selon 34% d’entre elles.

Les taux appliqués aux nouveaux crédits en hausse

Au T1-2023, les taux appliqués aux nouveaux crédits ont progressé à 5,03%, d’après BAM. Par taille d’entreprise, ils se sont établis à 4,79% pour les grandes entreprises (GE) et à 5,48% pour les très petites, petites et moyennes entreprises (TPME).

En ce qui concerne les concours aux ménages, ils ont enregistré une hausse annuelle de 3,6%. Cela recouvre principalement des accroissements de 2,6% des prêts à l’habitat et de 2,7% des crédits à la consommation.

Quant au financement participatif destiné à l’habitat, sous forme notamment de Mourabaha immobilière, il a poursuivi sa progression et s’est établi à 19,6 MMDH contre 16,7 MMDH une année auparavant.

Pour ce qui est des taux appliqués aux nouveaux crédits aux ménages, ils ressortent, au T1-2023, à 4,36% pour les crédits à l’habitat et à 6,95% pour ceux à la consommation.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 2 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité

Et sur nos réseaux sociaux :

Crédit bancaire

Investissements étrangers : le département d’État américain loue les atouts du Maroc

Le rapport annuel du département d'État américain sur le climat d’investissement, publié mercredi, a dressé les atouts et les ambitions du M…
Crédit bancaire

Trafic aérien : une croissance spectaculaire au premier semestre 2024

Au premier semestre de 2024, les aéroports marocains ont connu un rythme de trafic passagers en nette croissance, avec un total de 15,1 mill…
Crédit bancaire

Akdital réussit son augmentation de capital de 1 MMDH

Akdital a annoncé la réussite de son opération d’augmentation de capital, totalisant un montant de 1 milliard de DH. Cette initiative, visan…
Crédit bancaire

Comment le réchauffement climatique impacte-t-il l’emploi ?

Dans une mini analyse économique, BNP Paribas a dressé l’état de l’emploi au Maroc. Selon le groupe, si l’économie nationale s’est illustrée…
Crédit bancaire

Hydrogène vert : «l’offre Maroc» donne une forte impulsion aux investissements dans le domaine de l’énergie

La ministre de la Transition énergétique et du Développement durable a annoncé mardi à Rabat que le Maroc stimulera considérablement les inv…
Crédit bancaire

Maroc-Japon : une nouvelle ère de coopération dans l’aquaculture et la pêche durable

Le Maroc et le Japon ont réaffirmé leur engagement à intensifier la coopération dans le secteur de la pêche maritime et de l’aquaculture, ou…
Crédit bancaire

OMPIC : 31.481 nouvelles entreprises créées en quatre mois

Au cours des quatre premiers mois de 2024, le Maroc a enregistré la création de 31.481 nouvelles entreprises, révèle l'Office marocain de la…
Crédit bancaire

MENA : le FMI revoit à la baisse ses prévisions de croissance

Le Fonds monétaire international (FMI) a ajusté à la baisse ses prévisions de croissance pour la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MEN…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire