Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Société / Applications de transport : Laftit met en garde les chauffeurs de VTC

Applications de transport : Laftit met en garde les chauffeurs de VTC

Temps de lecture : 2 minutes

En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a indiqué que l’utilisation de voitures privées pour des services de transport ou d’intermédiation, est une pratique illégale. Selon lui, cette pratique est une «violation des dispositions légales en vigueur dans le secteur et de concurrence déloyale envers les prestataires de services de transport autorisés, notamment les chauffeurs de taxis».

Ce dernier a souligné qu’il est obligatoire pour les chauffeurs effectuant des activités de transport d’avoir une carte de conducteur professionnel et une licence de confiance délivrée par les autorités locales pour les chauffeurs de taxis. Ceci en référence au décret royal numéro 163.260 qui impose aux professionnels d’obtenir une licence préalable pour les services d’intermédiation entre transporteurs et clients.

Le ministère a également ordonné au président du parquet général de prendre les mesures nécessaires contre les pratiques illégales observées dans plusieurs villes. Certaines entreprises ont organisé des services de transport de personnes sans licence, en utilisant des applications numériques pour connecter des clients à des chauffeurs non professionnels utilisant des voitures privées.

Par ailleurs, les autorités régionales et locales compétentes travaillent en coordination avec les forces de sécurité et les organes judiciaires pour réprimer cette activité illégale. Ce qui affirme leur engagement à prévenir toute croissance du phénomène de transport non professionnel et à garantir la sécurité des passagers et la qualité des services. Ceci en préservant l’équilibre du système de transport et les intérêts des professionnels respectueux des lois.

En parallèle, le ministère de l’Intérieur prévoit d’émettre des décisions administratives définissant les conditions et procédures pour l’exercice de l’activité de mise en relation entre clients et chauffeurs de taxi via des médias technologiques modernes.

Pour soutenir les acteurs du secteur du taxi intéressés par l’adoption d’applications mobiles, Abdelouafi Laftit a martelé l’importance de respecter les lois et réglementations en vigueur. Celles-ci visent à garantie ainsi la sécurité des utilisateurs et des professionnels tout en assurant une concurrence équitable.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 2 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité

Et sur nos réseaux sociaux :

transport

Pluies d’été : les précipitations par ville

Ces derniers jours, le Maroc a été frappé par une augmentation des températures, accompagnée d'orages dans les montagnes de l'Atlas et les p…
transport

Trafic de drogue : un Britannique objet d’un mandat d’arrêt international interpellé à Marrakech

Jeudi, les éléments de la police de la préfecture de Marrakech ont arrêté un citoyen britannique âgé de 31 ans, en raison de son implication…
transport

Le passeport marocain gagne deux places dans le Henley Passport Index

Le passeport marocain a progressé dans le classement Henley Passport Index, gagnant deux places pour atteindre la 72ᵉ position parmi les pas…
transport

Panne mondiale de Microsoft : quel impact sur les aéroports marocains ?

Microsoft a annoncé vendredi une panne mondiale dans ses systèmes. Tout est touché : compagnies aériennes, banques, médias, hôpitaux… Mais c…
transport

Marhaba 2024: plus 538.000 passagers ont transité via les ports marocains

Le ministre des Transports et de la Logistique, Mohamed Abdeljalil, a annoncé que 538.000 passagers ont transité via les ports marocains jus…
transport

Les postiers du Maroc en grève vendredi

Dans sa livraison de jeudi, Bayane Al Yaoume rapporte que les postiers entament vendredi une grève préventive. Celle-ci devrait paralyser le…
transport

Affaire Jacques Bouthier : prison ferme pour des collaborateurs de l’ex-patron d’Assu 2000

La justice marocaine a condamné, mercredi 17 juillet, huit collaborateurs de l'ancien homme d'affaires français, Jacques Bouthier, à des pei…
transport

InDrive : nouvelle agression à Casablanca

En l'espace d'une semaine, deux incidents alarmants ont secoué le secteur des VTC au Maroc, impliquant des chauffeurs de l'application InDri…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire