OCDE : 130 pays approuvent un nouveau système de taxation des multinationales

Temps de lecture : 3 minutes


Economie mondiale : le vaccin éclaircit les perspectives

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Économie , Gros plan

Temps de lecture : 3 minutes

Arrivé plus tôt qu’anticipé, le vaccin nourrit l’espoir d’une reprise prochaine de l’économie mondiale. Toutefois, les institutions internationales restent prudentes. L’Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE) prévoit un rebond de 4,2% en 2021 contre 5% en septembre dernier. Pays d’où est partie la pandémie, la Chine sera la seule économie à enregistrer une croissance en 2020. Très scrutée par le Maroc, l’économie de la zone euro se contracterait de 7,5% cette année pour un rebond de seulement 3,6% pour l’Europe entière l’année prochaine.

Temps de lecture : 3 minutes

Le Royaume-Uni est le premier pays occidental à avoir approuvé le vaccin de Pfizer et BioNTech. L’américain et l’allemand avaient indiqué, il y a un mois, que leur vaccin anti-covid était efficace à 95% après une analyse finale des données des essais cliniques. Le vaccin sera disponible dès la semaine prochaine.



 



L’espoir suscité par l’arrivée du vaccin



Ce grand pas dans la lutte contre le coronavirus change beaucoup de choses pour l’économie mondiale. Le vaccin arrive plus tôt qu’anticipé. Cela nourrit l’espoir d’une reprise plus rapide que prévu. Toutefois, les institutions internationales restent prudentes sachant qu’un déploiement à grande échelle du vaccin nécessitera plusieurs mois. Ainsi, l’activité sera encore freinée en début d’année 2021 par un certain nombre de restrictions au sein des économies.



Malgré les nouvelles encourageantes sur le front sanitaire, l’OCDE prévoit un rebond de 4,2% en 2021 contre 5% en septembre dernier. Ce réajustement s’explique par le reconfinement de plusieurs économies suite à la deuxième vague de contamination. «Nous ne sommes pas sortis du bois, nous sommes toujours en pleine crise pandémique, ce qui signifie que la politique a encore beaucoup à faire», a prévenu Laurence Boone, économiste en chef de l’OCDE.



 



Un retour à la normale fin 2021



Le produit intérieur brut mondial devrait retrouver ses niveaux d’avant la crise d’ici la fin de 2021, grâce notamment à la Chine. Pays d’où est partie la pandémie, la Chine sera la seule économie parmi celles suivies par l’OCDE à enregistrer une croissance en 2020. Celle-ci devrait s’accélérer à 8% en 2021.



La situation est plus contrastée dans les autres régions du monde. Pour les Marocains qui scrutent particulièrement la situation en Europe, l’économie de la zone euro se contracterait de 7,5% cette année. L’OCDE anticipe une récession à deux chiffres dans plusieurs pays après les deux mesures de confinement imposées pour freiner l’épidémie de coronavirus. La croissance ne devrait revenir en Europe qu’en 2021 avec 3,6% anticipée.



Pour les derniers mois de 2020, la demande mondiale adressée au Maroc resterait relativement atone et serait soumise à l’évolution des importations de ses principaux partenaires commerciaux européens, indique le HCP. Elle s’améliorerait de 0,5% au quatrième trimestre 2020 par rapport au troisième trimestre, mais en glissement annuel, les commandes en provenance de l’étranger baisseraient de 8,9%.



Recommandé pour vous

Un Black Friday en temps de crise économique et d’inflation

Temps de lecture : 6 minutes Le Black Friday (vendredi noir) marque le grand jour des soldes à l’échelle internationale, lançant la saison des achats de fin d’année. Célébré…

Énergies renouvelables : le Maroc rayonne

Temps de lecture : 5 minutes Une réunion de travail présidée par le Roi et consacrée au développement des énergies renouvelables s’est tenue le 22 novembre. Le Royaume s’est fixé …

Avocats vs gouvernement : les tensions se poursuivent

Temps de lecture : 4 minutes Le gouvernement et les représentants de l’Association des barreaux d’avocats du Maroc (ABAM) sont parvenus, le 15 novembre, à un nouvel accord. Après …

PLF-2023 : Nadia Fettah présente les principales mesures fiscales

Temps de lecture : 5 minutes La ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah Alaoui, a présenté, lundi 14 novembre, les principales mesures fiscales prévues dans le cadre …

Les limites du PLF 2023 : analyse du Pr Nabil Adel

Temps de lecture : 9 minutes La trajectoire de ce projet de loi de Finances (PLF) n’annonce rien de bon. Ce dernier s’inscrit dans la continuité des précédents PLF, et ne prend pa…

Transparence fiscale : quels progrès réalisés par le Maroc ?

Temps de lecture : 5 minutes Un rapport de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), rendu public, ce mercredi 9 novembre, met en avant les progr…

AFEM : la croissance durable au cœur de l’entrepreneuriat féminin

Temps de lecture : 5 minutes Le monde des entreprises et des affaires a connu plusieurs mutations ces dernières années. Prouver que ce secteur n’est pas l’apanage des hommes seule…

Dégroupage : des experts évalueront le préjudice subi

Temps de lecture : 4 minutes C’est un feuilleton qui n’en finit pas. Après l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT), c’est au tou…

Filière laitière : une baisse de la production de plus en plus préoccupante

Temps de lecture : 5 minutes Le lait se fait de plus en plus rare. Ces derniers mois, l’approvisionnement du marché national en lait a enregistré une baisse notable. Les collectes…

Choc inflationniste : les principales recommandations du CESE

Temps de lecture : 5 minutes À l’instar de tous les pays, le Maroc subit, depuis 2021 à ce jour, les répercussions d’une montée inflationniste incessante qui a occasionné des pert…

Elec expo discute la mobilité électrique

Temps de lecture : 5 minutes Azemmour abrite jusqu’au 5 novembre prochain l’événement qui réunit chaque année trois salons, «Elec expo», «Ener Event» et «Tronica expo». Portée par…

Carburants : hausse des prix, état du stock… le point sur la situation

Temps de lecture : 4 minutes Il semblerait que la situation n’est pas encore prête à s’améliorer de sitôt. Depuis le début de la guerre en Ukraine, en février dernier, les prix de…