Aller au contenu principal

Laftit livre les chiffres du budget de l’Intérieur 2021

Le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit a présenté ce mardi devant la Commission de l’Intérieur à la Chambre des représentants, le budget sectoriel de l’Intérieur pour l’année 2021. Ainsi, ce dernier totalise 37,61 milliards de dirhams. Le ministre a profité également de l'occasion pour faire le point sur le sujet des élections législatives, régionales et communales qui auront lieu exceptionnellement cette même année.

Par Mohamed L., Publié le 04/11/2020, mis à jour le 04/11/2020
Teaser Media
Laftit

Présent ce mardi devant les députés de la commission de l’Intérieur à la Chambre basse, Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur a présenté quelques chiffres relatifs au budget de l’Intérieur 2021.

Le ministère de l’Intérieur aura à son actif 37,61 milliards de DH pour gérer le budget de cette année 2021. Une somme importante qui sera répartie ainsi : 26,31 MMDH comme budget de fonctionnement, 7,3 milliards de dirhams consacrés à l’investissement et 3,92 milliards de dirhams pour la gestion du matériel et des dépenses diverses, rapporte Rue20.

Quant aux réalisations de l’année 2020, le ministre a mis l’accent sur la réalisation d’un programme d’urgence pour répondre aux besoins des habitants du milieu rural en eau potable, par le biais de camions-citernes et par l’acquisition de réservoirs en plastique. Aussi, le ministre a souligné qu’à fin juillet 2020, 99,75% des habitations du milieu rural sont équipées en électricité. Un taux qui devrait bientôt s’élever à 99,8%.

 

Élections 2021 : le gros défi de l’Intérieur

Exceptionnellement en 2021, les élections législatives, régionales et communales auront lieu la même année. Un défi majeur pour l’Intérieur qui se mobilise pour réussir ce grand rendez-vous.

Le ministre de l’Intérieur a dans ce sens effectué une série de rencontres et de concertation avec les différents partis politiques afin de rapprocher les points de vue sur cette opération électorale, rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition du mercredi 4 novembre 2020. Dans sa prise de parole devant les députés, Laftit a déclaré que «cette approche devra contribuer à l’émergence de conseils élus en mesure de mener à bien les missions qui leur sont dévolues au regard de la Constitution».

Plusieurs sujets continuent à diviser les partis politiques à l’aube de ce grand rendez-vous. Parmi eux, le quotient électoral. Le Parti de la justice et du développement (PJD) tient à ce que le processus reste le même (quotient électoral obtenu en divisant le nombre de voix valides exprimées par le nombre de sièges disputés sur une circonscription donnée). De l’autre côté, les autres partis politiques souhaitent remplacer les votes valides par le nombre total des citoyens inscrits sur les listes électorales.

Autre point de division, le jour du scrutin. Organisé d’habitude le vendredi, plusieurs partis appellent au changement du jour de sa tenue (probablement le samedi) afin de permettre à un plus grand nombre d’électeurs de se rendre aux urnes. L’Intérieur devra donc prendre en considération tous ces paramètres et trouver un terrain d’entente entre les formations politiques.

Sahara : les tentatives désespérées du Polisario

Le Front Polisario a déclaré ce week-end avoir «lancé quatre missiles en direction de la brèche ill...

Ambassade des États-Unis : David Greene nouveau chargé d’affaires US au Maroc

Après le départ officiel de l’ambassadeur David T. Fischer, l’ambassade des États-Unis au Maroc a annoncé ce jeudi 21 janvier que le diplomate de carrière David Greene a entamé le jour même ses foncti...

Transport aérien : signature d'un accord maroco-israélien

Israël et le Maroc ont signé ce jeudi 21 janvier un accord pour lancer des vols directs (commerciaux et de fret) entre les deux pays. Selon un communiqué du ministère israélien des Transports, la comp...

USA : l'ère Biden, entre optimisme et appréhension

Joe Biden a officiellement entamé ses fonctions de président des États-Unis ce mercredi 20 janvier....

Le roi Mohammed VI reçoit le ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis à Fès

Ce mercredi 20 janvier, le roi Mohammed VI a reçu Cheikh Abdallah Ben Zayed Al-Nahyane, ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis (EAU), au Palais royal de Fès. Ce dernier a transmis un...

Sahara : le Maroc assoit sa domination

La Proclamation américaine sur la marocanité du Sahara a été distribuée aux 193 États membres de l’...