Aller au contenu principal

Parlement : J-2 avant l’ouverture de la session d’automne

Les élus reprendront le chemin du Parlement dès ce vendredi 9 octobre 2020. Comme le veut la coutume, le Roi présidera l’ouverture de la session d’automne de la dernière année de cette législature. Plusieurs textes stratégiques seront discutés dès l’entame de cette session, dont le projet de Loi de Finances 2021, mais aussi la réforme du Code de travail, celle du Code pénal et des lois électorales.

Par Mohamed Laabi, Publié le 07/10/2020 à 11:08, mis à jour le 07/10/2020 à 15:12
Teaser Media
Parlement

J-2 avant le début de la session d’automne de la dernière année de cette législature. Le roi Mohammed VI doit donner vendredi le coup d’envoi de cette session très attendue par la sphère politique nationale. Le discours d'ouverture sera prononcé à partir du palais royal de Rabat et sera diffusé sur les ondes de la radio et à la télévision à 16h00.

Le journal Les Inspirations Éco rapporte, dans son éditorial de ce mercredi 7 octobre, que «les dossiers chauds ne manquent pas. Dans la foulée, on pourrait citer la lutte contre l’enrichissement illicite, la guerre contre la corruption, l’absorption des secteurs informels, la retraite des parlementaires, etc. Cela, sans compter la Loi de Finances 2021, inédite du fait du contexte avec lequel elle coïncide et des priorités qui en découlent.

Le quotidien est également revenu sur les prochaines élections de 2021 et l’enjeu que cela représente pour les politiques. «Nous sommes aujourd’hui sur la ligne de départ de la course électorale, il ne serait pas fantaisiste de souligner que la reconquête de la confiance sera l’autre défi stratégique que les politiques auront à relever. Or, avouons-le, raviver la flamme de la confiance auprès de toutes les composantes de la société (ménages, électeurs, investisseurs...) s’annonce plus ardu à l’aune de la délicate phase sanitaire que nous traversons. Si ce pari est réussi, la relance ne sera plus seulement économique, mais globale», écrit Les Inspirations Éco.

 

Objectif : adopter le maximum de réformes

Plusieurs textes importants sont attendus pour cette rentrée parlementaire. À commencer par le Projet de Loi de Finances (PLF) 2021 qui devra être examiné et transféré à la Chambre des représentants, avant le 20 octobre. Hormis le PLF, les lois électorales, le projet de loi relatif à l’élargissement de la couverture sociale, la réforme des établissements et entreprises publics, les textes sur le droit de la grève ainsi que le Code pénal figurent dans le programme parlementaire de la session.

Le défi sera de faire passer un maximum de réformes dans un laps de temps réduit. D’autant plus que certains projets traînent depuis plusieurs années, notamment, celui complétant et modifiant le Code pénal bloqué à la Chambre basse, depuis 2016.

Le journal Aujourd’hui le Maroc souligne que la tâche ne sera pas facile, surtout avec l’apparition au cours des dernières semaines de divergences entre le gouvernement d’un côté et les partis politiques ainsi que les syndicats de l’autre. Des relations qui, selon le journal, «risquent d’être exacerbées avant le démarrage des travaux de plusieurs commissions d’information ou d’enquête ciblant l’action gouvernementale dans plusieurs domaines».

 

El Otmani attendu le 19 octobre

Le Chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, devra se présenter le 19 octobre prochain au Parlement pour répondre aux questions concernant la gestion des développements de la situation épidémiologique. Avant cela, les ministres de l’Enseignement, Saïd Amzazi, et de l’Agriculture, Aziz Akhannouch, seront interpellés par les parlementaires, le lundi 12 octobre. Pour sa part, Khalid Aït Taleb, ministre de la Santé, sera auditionné par les députés le 26. Une séance qui verra également la présence du ministre de l’Intérieur, Abelouafi Laftit.

Israël lève l'avertissement sur les voyages au Maroc

Le Conseil national de sécurité israélien a levé son avertissement de voyage sur le Maroc après plus d’une décennie d’application de cette mesure. Le Times of Israel et le Jerusalem Post ont cité un c...

Pass vaccinal : deux députées interdites d'accès au Parlement

Deux membres de la Chambre des représentants se sont vus interdire l’accès à l’hémicycle à cause de la non-présentation du pass vaccinal. Cette décision a fait des vagues lors de la séance des questio...

Aziz Akhannouch fixe les attributions des ministres

Suivant les procédures légales organisant le travail de l'exécutif, le chef du gouvernement vient de fixer par décrets les missions et les attributions de chaque membre de son cabinet ainsi que les st...

Aziz Akhannouch représente le Roi au forum de l’Initiative verte à Ryad

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, s’est rendu en Arabie Saoudite sur hautes instructions du roi Mohammed VI, afin de représenter le Souverain aux travaux du forum de l’Initiative verte saoudie...

Sahara : l'Algérie ne veut pas prendre part aux tables rondes de l'ONU

L'Algérie a informé ce vendredi le Conseil de sécurité de l'ONU de son opposition au format de table ronde pour les négociations sur le règlement du conflit au Sahara, a annoncé un haut responsable al...

Dépenses électorales : le rappel de la Cour des comptes

La Cour des comptes a rappelé, jeudi 21 octobre, aux mandataires des listes de candidature ou candidats qu’il est de leur devoir de lui soumettre les comptes de leurs campagnes électorales, notamment ...