Aller au contenu principal

Affaire Omar Radi : le secret de l’instruction menacé

Par Khansaa B., Publié le 05/08/2020, mis à jour le 05/08/2020
Teaser Media
omar radi

Ce mardi 4 août, Telquel a publié un article soulignant que le secret de l’instruction a été mis à mal dans l’affaire du journaliste Omar Radi, placé en détention à la prison casablancaise d’Oukacha pour «viol» et «réception de fonds étrangers dans le but de porter atteinte à la sécurité intérieure de l’État» depuis le mercredi 29 juillet.

Alors que c’est le juge d’instruction près la Cour d’appel de Casablanca qui est désormais en charge de ce dossier hautement médiatisé, la presse et l’opinion publique continuent de partager des échanges entre le journaliste et la plaignante. Et ce malgré le fait que ces conversations pourraient s’avérer décisives pour déterminer l’issue de l’enquête. Selon la même source, certains relayeurs affirment agir dans le respect des dispositions de la loi. Ces derniers expliquent que seuls les fonctionnaires impliqués dans la procédure pénale sont concernés par le secret de l’instruction.

Cependant, contactée par TelQuel, Mohamed Aghnaj, indique que la loi sur la presse et l’édition, promulguée en 2016, contient une section entière dédiée à «la protection de l’immunité des tribunaux». Selon l’article 75 de ce code, «il est interdit de violer le secret de l’instruction et de porter atteinte à la présomption d’innocence lorsque des procédures judiciaires sont en cours avant débat en audience publique». En cas d’infraction à cette disposition, l’article 78 prévoit «une amende de 5000 à 50.000 dirhams».


  • Partagez

Casablanca : trafic de certificats médicaux à l’hôpital Hay Hassani

Ce lundi 28 septembre, un fonctionnaire de la Santé exerçant à l’hôpital Hay Hassani à Casablanca a été déféré devant le procureur du Roi près du tribunal de première instance de Aïn Sebaâ. Le mis en ...

Zagora : une fille de 5 ans retrouvée morte plus d’un mois après sa disparition

Samedi 26 septembre, un berger a retrouvé le corps sans vie d’une fillette de cinq ans au milieu des rochers de Djbel Kissan, près d’un douar de la province de Zagora. Les causes et les circonstances ...

Vaccin anti-Covid-19 : une lueur d'espoir

Le coronavirus a déjà fait plus d’un million de morts, sur plus de 33 millions de cas de contaminat...

Plusieurs nouvelles professions intègrent l’assurance maladie des indépendants

Ce jeudi 24 septembre, lors de la réunion du Conseil de gouvernement, trois projets de décrets relatifs à l’assurance maladie obligatoire (AMO) ont été adoptés. Le premier, n° 2.20.657 complétant l’an...

L'eau de rose pour ne pas vieillir

L’eau de rose est l'un des produits tendance de la "cosmétique naturelle". Une essence florale disponible partout au Maroc qui est l'un des plus grands exportateurs de roses parfumées. La ca...

Un Marocain arrêté en Espagne pour blanchiment d’argent

Dans son édition de ce vendredi 25 septembre, le quotidien arabophone Assabah rapporte que le Centre national espagnol des renseignements a lancé, en coordination avec la police, mais aussi la Guardia...