Temps de lecture : 2 minutes


Scènes de chaos sur les routes : ADM et le ministère du Transport dressent leurs bilans

Temps de lecture : 2 minutes

Catégorie Société , En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

Dans la soirée du 26 juillet, le gouvernement marocain a annoncé la suspension des voyages à destination et en provenance de huit grandes villes, notamment Tanger, Tétouan, Casablanca, Berrechid, Settat, Marrakech, Fès et Meknès. Quelques heures plus tard, les autoroutes marocaines ont connu un niveau sans précédent d’embouteillages et un nombre inquiétant d’accidents. Autoroutes du Maroc (ADM) a dressé le bilan de la situation du réseau autoroutier entre dimanche 26 juillet à 19 h et lundi 27 juillet à 11 h. Cette période a connu un trafic exceptionnel avec des pics inédits dépassant les capacités d’absorption.



Ainsi, entre dimanche 26 juillet à 19 h et lundi 27 juillet à 6 h, le trafic enregistré sur le réseau autoroutier a été deux fois supérieur au trafic quotidien normal sur la même tranche horaire. En l’espace de 11 heures seulement, 325000 véhicules ont transité sur le réseau autoroutier, précise ADM, causant des pics simultanés dans plusieurs gares de péages et tronçons. Résultat : 17 accidents (sans aucun décès).



Toutefois, le ministère du Transport avance un bilan bien plus lourd sur l’ensemble du réseaux routier. Selon le département de Aziz Rabbah, le trafic enregistré sur les routes du royaume entre dimanche 26 juillet et lundi 27 juillet a causé 199 accidents et a fait 15 morts. Pour la seule journée du dimanche 26 juillet, 96 accidents ont été recensés, faisant 9 morts, 19 blessés graves et 146 blessés légers. Lundi, le nombre de ces accidents a été de 103, alors que le bilan humain a été de 6 morts, 7 blessés graves et 141 blessés légers.


Les agents immobiliers impliqués dans la lutte contre le blanchiment d'argent

Immobilier : lutte contre le blanchiment d’argent

La ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la politique de la ville, Fatima Zahra Mansouri, a publié un arrêté au dernier Bulletin offi…
Un ans après le drame, un nouvel enfant dans la famille du petit Rayan

Un nouveau-né dans la famille du petit Rayan, un an après le drame

Les parents du petit Rayan, l'enfant de 5 ans mort coincé au fond d'un puits profond au douar Ighrane dans la province de Chefchaouen, ont accueilli un nouveau-né, soit un an après…
HCP : une féminisation accrue des flux migratoires ruraux

HCP : une féminisation accrue des flux migratoires ruraux

Les flux migratoires ruraux au Maroc connaissent une féminisation accrue, d’après le numéro 22 de la publication du Haut-Commissariat au plan (HCP), "Les Brefs du Plan". "Les migra…
Alerte météo : la vague de froid est loin d’être terminée

Alerte météo : la vague de froid est loin d’être terminée

Du vendredi 3 au lundi 6 février, les températures minimales seront de -7 à -3°C dans certaines régions du pays, tandis que les maximales seront de 7 à 19 °C. Selon le dernier bull…
MRE : lancement de la Maison de la diaspora marocaine

MRE : lancement de la Maison de la diaspora marocaine

La conférence de lancement de la Maison de la diaspora s'est tenue le 31 janvier à Casablanca. Il s'agit d'une association présidée par Jamal Belahrach, qui a pour vocation d’accom…
Signature d'un partenariat entre la CNSS et son homologue togolaise‎‎

Signature d’un partenariat entre la CNSS et son homologue togolaise‎‎

La délégation technique de la République du Togo a effectué une visite à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Celle-ci a eu lieu du 19 au 26 janvier 2023. En marge de ce…
Mondialito : l’ONCF renforce son dispositif

Coupe du Monde des clubs : l’ONCF renforce son dispositif

L’Office national des chemins de fer (ONCF) adopte un plan de transport spécial du 1er au 11 février 2023. Le but est d’accompagner les déplacements des supporters durant la Coupe …
Casablanca : sit-in des pharmaciens

Casablanca : sit-in des pharmaciens

L'Ordre national des pharmaciens a organisé, le 30 janvier, un sit-in à Casablanca. Pour cause, le retard des élections des membres des deux Conseils régionaux des pharmaciens d’of…