Temps de lecture : 3 minutes


SMIG : la crise compromettrait la deuxième hausse de 5%

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Économie , Gros plan

Temps de lecture : 3 minutes

Les conditions économiques et les perspectives qui ont servi de base à l’approbation d’une augmentation de 10% du SMIG en deux épisodes (juillet 2019 et juillet 2020) ont fortement évolué. Entre temps la pandémie du coronavirus a surgi causant des dégâts dans le tissu économique. Le choc subi par les entreprises plaiderait pour un report de l’augmentation du SMIG. C’est en tout cas le souhait de la CGEM qui suggère un report de l’augmentation à 2021.

Temps de lecture : 3 minutes

Décidée l’année dernière, une augmentation de 5% du SMIG devrait intervenir cette année en juillet, la deuxième d’une hausse globale de 10%. Cependant, les conditions économiques et les perspectives qui ont servi de base à cette revalorisation ont fortement évolué. Entre temps, la pandémie du coronavirus a surgi avec les dégâts dans le tissu des entreprises et par ricochet sur l’emploi. Plusieurs pans de l’économie ont été lourdement affectés avec des réductions d’activités voire des fermetures de nombreuses entreprises.



Le gouvernement a pris plusieurs mesures pour atténuer l’impact de l’épidémie. Néanmoins, selon de nombreuses prévisions, le choc sera rude. Les défaillances d’entreprises avoisineraient les 10000 unités cette année si la crise ne dure pas longtemps. C’est-à-dire si elle est contenue d’ici la fin de l’année. Sinon, la situation sera bien pire. Euler Hermes prévoit une hausse de 25% des faillites entre 2019 et 2021.



 



Report de la hausse du SMIG ?



Le choc subit par les entreprises plaiderait pour un report de l’augmentation du SMIG. C’est en tout cas le souhait de la CGEM qui suggère un report de l’augmentation à 2021. Cela enlèverait des soucis supplémentaires aux entreprises qui sont activement à la recherche de capitaux pour maintenir leur exploitation. Il faut savoir que toutes les entreprises ne sont pas éligibles aux différents dispositifs de soutien et il faudra bien qu’elles arrivent à convaincre les prêteurs de les soutenir en cette période. Par ailleurs, en dehors de la baisse de l’activité dans de nombreux secteurs, les mesures de lutte contre la propagation du virus génèrent des coûts supplémentaires aux entreprises.



À quelques jours de la fin du mois, le flou persiste quant à l’application ou non de cette seconde hausse du SMIG. De plus, les mesures de soutien aux employés des entreprises en difficultés n’ont toujours pas été dévoilées et donc sont loin d’être mises en application. Ce n’est pas très rassurant pour des chefs d’entreprises pour qui la confiance envers les institutions et leur capacité à les aider et à planifier l’avenir semble s’effriter. Dans tous les cas, il faudra trouver un compromis avec les syndicats pour négocier cette période difficile.


Soutien à l’investissement : quel dispositif mis en place ?

Soutien à l’investissement : quid du dispositif mis en place

Améliorer l’impact des investissements, les orienter vers les secteurs productifs à haute valeur ajoutée, améliorer le climat des affaires et assurer un développement durable. Tels…
Entrepreneuriat : l’ANAPEC relève le défi !

Entrepreneuriat : l’ANAPEC relève le défi !

"Accompagner plus de 100.000 entrepreneurs potentiels". C'est l’un des objectifs majeurs de l'Agence nationale de promotion des emplois et des compétences (ANAPEC). Quelques jours …
Agadir : bilan très positif du Salon international Halieutis

Agadir : bilan très positif du Salon international Halieutis

Le rideau est tombé, dimanche, sur la sixième édition du Salon international Halieutis, tenue à Agadir du 1er au 5 février, sous le thème : "Pêche et aquaculture durables : leviers…
Emploi au Maroc : quelle évolution en 2022 ?

Emploi au Maroc : quelle évolution en 2022 ?

Le Maroc a réalisé des progrès significatifs pour stimuler la croissance économique et créer des opportunités d’emplois. Le gouvernement de Aziz Akhannouch a adopté une stratégie a…
Finance climatique : le Maroc en tête des pays du Maghreb en matière de réglementation

Finance climatique : le Maroc en tête des pays du Maghreb en matière de réglementation

Le Maroc a réussi encore une fois à se placer à la tête des pays maghrébins en matière de préparation des systèmes financiers pour soutenir l'action climatique. Tel est le constat …
Entrepreneuriat : comment être "IPO ready" ?

Entrepreneuriat : comment être « IPO ready » ?

Une "Initial public offering" (IPO), ou introduction en bourse, définie la cotation des actions d’une société sur un marché boursier. C’est un moyen important pour les entreprises …
Maroc-Espagne : un nouveau souffle à la coopération économique

Maroc-Espagne : un nouveau souffle pour la coopération économique

C’était la première étape de la Rencontre de haut niveau (RHN) entre le Maroc et l’Espagne, qui s’étale sur deux jours, à l’initiative de la Confédération générale des entreprises …
FMI : quelle croissance économique en Afrique et dans le monde en 2023 ?

FMI : quelle croissance économique en Afrique et dans le monde en 2023 ?

Le Fonds monétaire international (FMI) a légèrement revu à la hausse ses prévisions de croissance économique mondiale pour cette année. Elles sont estimées à 2,9% pour 2023 et à 3,…