Temps de lecture : 3 minutes

Accueil / Société / Google revient sur sa décision de couper les liens avec Huawei

Google revient sur sa décision de couper les liens avec Huawei

Temps de lecture : 3 minutes

En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

Google d’Alphabet Inc. a annoncé mardi son intention de travailler avec le Chinois Huawei au cours des 90 prochains jours, peu après que les États-Unis aient temporairement assoupli certaines restrictions commerciales imposées au deuxième fabricant de téléphones intelligents dans le monde.

Cette décision marque un revirement soudain et dramatique pour le conglomérat technologique américain. Dimanche, Google a déclaré qu’il couperait les liens avec Huawei afin de se conformer à la décision de Washington de mettre le géant chinois des télécommunications sur la liste noire des entités.

Toutefois, peu de temps après, le département américain du Commerce a annoncé qu’il avait accordé une licence de 90 jours aux entreprises de téléphonie mobile et aux fournisseurs de services Internet à haut débit pour travailler avec Huawei afin de maintenir les réseaux existants opérationnels et protéger les utilisateurs des risques en matière de sécurité.

Cette exemption permet à Google d’envoyer des mises à jour de logiciels aux téléphones Huawei qui utilisent son système d’exploitation Android jusqu’au 19 août.

« Cette licence temporaire nous permet de continuer à fournir des mises à jour de logiciels et des retouches de sécurité aux modèles existants pendant les 90 prochains jours », a déclaré un porte-parole de Google à CNBC dans un courriel mardi.

Licence générale temporaire

Le département du Commerce américain a déclaré qu’il évaluerait s’il y a lieu de prolonger les exemptions temporaires au-delà de 90 jours.

Vers la fin de la semaine dernière, le ministère du Commerce a ajouté Huawei et 68 autres entités à une liste noire d’exportation, rendant pratiquement impossible pour la société chinoise d’acheter des produits fabriqués aux États-Unis.

Les entreprises inscrites sur la liste des entités ont la réputation de se livrer à des activités qui menacent la sécurité nationale ou les intérêts de la politique étrangère des États-Unis.

Le communiqué de ce lundi indiquait que la dernière autorisation avait été créée comme une licence générale temporaire. Il permet de révéler les failles de sécurité et permet à Huawei de participer à l’élaboration de normes pour les futurs réseaux 5G.

Au premier trimestre, Huawei était le deuxième fabricant mondial de smartphones en termes de parts de marché. L’entreprise a déjà défini son ambition de devenir le premier acteur sur le marché des smartphones d’ici 2020.

Sur les 70 milliards de dollars dépensés par Huawei pour l’achat de composants en 2018, quelque 11 milliards de dollars sont allés à des entreprises américaines comme Qualcomm, Intel et Micron Technology.

Selon Canalys, un peu plus de 49% des livraisons de smartphones de Huawei sont allées sur les marchés internationaux en dehors de la Chine continentale au premier trimestre 2019.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 3 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité

Et sur nos réseaux sociaux :

InDrive : nouvelle agression à Casablanca

En l'espace d'une semaine, deux incidents alarmants ont secoué le secteur des VTC au Maroc, impliquant des chauffeurs de l'application InDri…

762 détenus mineurs ont bénéficié du forum d’été de la DGAPR

La Délégation Générale à l’Administration Pénitentiaire et à la Réinsertion (DGAPR), a organisé la 7ème édition du Forum d’été pour détenus …

Gastronomie : la cuisine marocaine élue meilleure du monde

La cuisine marocaine vient d'être désignée meilleure cuisine au monde à l'issue d'un vote organisé par la plateforme Pubity sur Instagram qu…

Forbes honore Sara Chraïbi et Selma Benomar parmi les innovateurs de la mode

Ce mois-ci, Forbes a dévoilé sa liste des «innovateurs de la mode» du Proche-Orient, mettant en lumière des créateurs qui réinventent les co…

L’alpiniste Bouchra Baibanou lance le «Toubkal Adventure Girls»

Du 26 au 29 juillet 2024, l'alpiniste Bouchra Baibanou dirigera l'événement «Toubkal Adventure Girls», une ascension inspirante destinée aux…

Renforcer la loi 103.13 : nouvelles mesures contre les violences faites aux femmes

Le groupe de travail thématique sur la loi n° 103.13, visant à combattre la violence envers les femmes, a proposé la création de centres pou…

Enseignement supérieur : 1.037 filières de licence en 2023-2024

L’offre des filières de formation en licence s'est renforcée au cours de l'année universitaire 2023-2024, atteignant 1.037 filières contre 5…

Achoura : 237 arrestations et des saisies massives

Les opérations de sécurité menées par les services de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) pour réprimer la vente de pétards …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire