Temps de lecture : 3 minutes


Scolarisation des enfants : des résultats positifs à tous les niveaux

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Société , Gros plan

Temps de lecture : 3 minutes

Le ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a annoncé le week-end dernier les chiffres de la 2e année de mise en œuvre du programme national de généralisation et de développement du préscolaire. Il en ressort que les résultats sont très positifs à tous les niveaux. Le taux d’inscription a ainsi dépassé les 72% durant l’année scolaire 2019-2020, soit un total de 910428 élèves inscrits depuis le lancement officiel du programme, le 18 juillet 2018.

Temps de lecture : 3 minutes

Deux ans après son lancement, le programme national de généralisation et de développement du préscolaire commence à porter ses fruits. En effet, le ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a tenu le 18 juillet dernier, une rencontre pour présenter le bilan de la deuxième année de mise en œuvre du programme national de généralisation et de développement de l’enseignement. Le moins que l’on puisse dire est que le ministère n’a pas de quoi rougir de ce côté. Le nombre d’enfants inscrits en préscolaire a atteint 910428 élèves durant l’année scolaire 2019-2020, soit une hausse du taux d’inscription de 72,5%. Ce taux ne dépassait pas les 50% en 2017-2018, rapporte Hespress FR.



Le ministère a également souligné que 46519 éducateurs ont été mobilisés durant cette année scolaire pour assurer la réussite de cette opération, soit 6583 éducateurs de plus que l’année d’avant. De même, le nombre de classes créées a également connu une hausse. Ce dernier a atteint 47682 classes, soit une hausse de 4541 classes par rapport à l’année scolaire 2019-2020 (+9,52%).



 



Un taux de scolarisation de 62,4% en milieu rural



À l’instar du milieu urbain, le milieu rural réalise également de belles prouesses. Le ministère a souligné que le taux de scolarisation dans le rural a atteint les 62,4% durant l’actuelle année scolaire, contre seulement 35,4% pendant l’année 2017-2018.



Par ailleurs, le pourcentage de scolarisation des filles est passé de 45% à 68,9%, rapporte le quotidien le Matin dans son édition du mardi 21 juillet 2020. Cette évolution enregistrée lors de ces deux dernières années scolaires a abouti à une hausse considérable du pourcentage du préscolaire public dans le secteur. Ce dernier est désormais de 23% contre 13% au cours de l’année scolaire 2017-2018. Le département de Saïd Amzazi s’est félicité jusque-là des résultats obtenus par le programme national de généralisation et de développement du préscolaire. Le ministère s’est dit déterminé à «poursuivre ses efforts en collaboration avec ses partenaires nationaux et internationaux, pour atteindre les objectifs fixés».


Vague de froid : les habitants de certaines régions en difficulté

Vague de froid : les habitants de certaines régions en difficulté

Le Maroc fait face à une vague de froid intense qui touche plusieurs régions. La baisse des températures a un impact dévastateur sur les populations des zones reculées, où les rude…
Khalid Aït Taleb

Réforme de la santé : Aït Taleb rassure

Invité dimanche de l’émission "Décryptage" diffusée par la radio MFM, le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Aït Taleb, a répondu en direct, deux heures durant…
Grippe saisonnière : le citoyen inquiet

Grippe saisonnière : le citoyen de plus en plus inquiet

La grippe saisonnière inquiète tout le monde autant que la Covid-19. À l’échelle nationale, plusieurs citoyens ont affirmé présenter des symptômes grippaux plus sévères que d’habit…
Concours du barreau : Ouahbi entre le marteau et l’enclume

Concours d’accès au barreau : Ouahbi entre le marteau et l’enclume

Après sa déclaration provocatrice, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a provoqué un tollé. L’acharnement médiatique contre lui a commencé lorsqu’il a répondu à un journa…
Forum de la MAP : Ouahbi s'explique sur la polémique du concours d’accès aux barreaux

Concours d’accès aux barreaux : les explications de Ouahbi

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, était, mardi 24 janvier, l'invité du Forum de la MAP, qui s’est tenu sous le thème "Code pénal : les enjeux de la réforme". Cette renc…
Grand froid : à la rescousse des zones enclavées

Grand froid : à la rescousse des zones enclavées

Sur instructions royales, la Fondation Mohammed V pour la solidarité a mis en place l’action solidaire "Grand Froid" dans les zones les plus touchées par la vague de froid inhabitu…
Le Maroc séduit toujours les retraités français

Le Maroc séduit toujours les retraités français

Même si la Grèce et le Portugal sont les nouvelles destinations favorites des Français à la recherche d'un supplément de qualité de vie, le Maroc conserve ses adeptes. Le Royaume a…
Stress hydrique : les dernières pluies sauveront elles la donne ?

Stress hydrique : les avantages et les inconvénients de la vague de froid

La sécheresse est l'un des principaux défis auxquels le Maroc est confronté. Ces derniers mois, la hausse des températures et la pénurie des précipitations, provoquées par le chang…