Temps de lecture : 4 minutes


Ouverture des frontières : les précisions de Bourita et la mobilisation de la RAM

Temps de lecture : 4 minutes

Catégorie Politique , Gros plan

Temps de lecture : 4 minutes

Après l’annonce de la réouverture des frontières maritimes et aériennes du Maroc à partir du 15 juillet, Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, a tenu à préciser que cette décision exceptionnelle ne concerne que les citoyens marocains, les résidents, et les membres de leur famille. C’est dans ce sens que la Royal Air Maroc (RAM) a publié ce vendredi 10 juillet son programme de vols spéciaux correspondant à un nombre limité de destinations, composé en partie de lignes déjà desservies par la compagnie.

Temps de lecture : 4 minutes

La réouverture des frontières du Maroc le 15 juillet est une «opération exceptionnelle» qui ne bénéficie qu’aux citoyens marocains, aux résidents, et aux membres de leur famille, a précisé ce jeudi Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères. C’est lors du Conseil du gouvernement du 9 juillet que le ministre a avancé cet éclaircissement, notant que la démarche du gouvernement ne signifie pas le retour du trafic d’avant la pandémie du Covid-19. D’après Le Matin, il a soutenu que le pays n’autorise l’entrée que des citoyens marocains, qu’il s’agisse de touristes, d’étudiants ou de résidents à l’étranger, d’étrangers titulaires d’une carte de séjour marocaine et des membres de leurs familles.



Pendant son intervention, Bourita a souligné que les personnes souhaitant bénéficier de cette initiative exceptionnelle doivent présenter une preuve de leur citoyenneté ou de leur résidence marocaine, ou celle d’un membre de leur famille, rapporte Hespress Fr. Ces derniers doivent en plus se soumettre à un test PCR moins de 48 heures avant leur départ pour le Maroc, ainsi qu’à un test sérologique pour affirmer qu’ils ne sont pas porteurs du virus. Si un voyageur présente des symptômes de la maladie à son arrivée au royaume, il sera soumis à des examens médicaux supplémentaires. 



En outre, Médias24 ajoute que le ministre a assuré que les Marocains résidant à l’étranger (MRE) et les étrangers qui se trouvent actuellement au Maroc peuvent également quitter le pays à partir du 15 juillet, mais sous des conditions spécifiques. Pour ce qui est des étudiants marocains récemment admis dans des universités étrangères, les hommes d’affaires, les ressortissants qui cherchent à se faire soigner à l’étranger et les étrangers titulaires d’une carte de séjour marocaine, ces derniers doivent obtenir une autorisation exceptionnelle pour quitter le Maroc.



 



Mobilisation des compagnies aériennes marocaines



D’après L’Économiste, ce sont les compagnies aériennes Air Arabia et Royal Air Maroc (RAM) qui assureront lesdits voyages aériens à destination et en provenance du Maroc. Dans un communiqué de presse, daté du jeudi 9 juillet, la RAM a ainsi annoncé la mise en place d’un nouveau programme de vols, adapté aux conditions imposées par le gouvernement. Conformément aux recommandations des autorités publiques et aux normes sanitaires internationales, la compagnie nationale souligne que le port d’un masque de protection est obligatoire durant ses vols, et que seuls les sacs à main et les sacs pour enfants et pour ordinateurs seront autorisés comme bagages à main. Selon la même source, la RAM a précisé que ces services procèdent régulièrement à la désinfection des avions de sa flotte et de tous les espaces utilisés par les passagers, de l’enregistrement à l’embarquement. «Les mesures de sécurité sanitaire seront extrêmement respectées lors de l’opération d’embarquement, notamment le respect de la distanciation physique dans la zone d’embarquement, dans les bus de correspondance et au niveau des escabeaux et des passerelles», soutient le communiqué.



Concernant les lignes qui seront lancées, leurs vols sont «désormais disponibles à la vente sur le site Internet de la compagnie nationale et à travers ses centres d’appel et ses agences commerciales», ajoute Médias24. Les vols en question figurent sur le tableau ci-après :


RAM

Rappelons enfin que les points de passage maritime concernés par la réouverture des frontières marocaines sont les ferries des ports de Sète, en France, et de Gênes, en Italie.


Aziz Akhannouch et Pedro Sanchez

Maroc-Espagne : nouvel élan à la coopération bilatérale

Le brouillard épais qui enveloppait les liens entre les royaumes du Maroc et d'Espagne est en train de se dissiper. Depuis la fin de la brouille diplomatique déclenchée par l'accue…
Promotion de l’investissement : Akhannouch fait le point

Promotion de l’investissement : Akhannouch fait le point

Aziz Akhannouch a présenté la politique adoptée pour la promotion de l’investissement. Ce lundi, lors de la séance plénière consacrée aux questions orales à la Chambre des représen…
Union africaine : adoption d'un livre blanc pour exclure le Polisario

Union africaine : adoption d’un livre blanc pour exclure le Polisario

Les premiers ministres et les chefs africains de différents départements se sont réunis à Marrakech le 28 janvier. L'objectif de cette rencontre : exclure la "pseudo République ara…
Maroc-Irak : début d’une nouvelle ère des relations

Maroc-Irak : début d’une nouvelle ère des relations

Le Maroc et l’Irak sont décidés à entamer une nouvelle étape dans leurs relations. Ce samedi 28 janvier, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Mar…
Le Maroc reconsidère son partenariat avec le Parlement européen

Le Maroc reconsidère son partenariat avec le Parlement européen

Le Parlement européen (PE) a vivement critiqué le Maroc. Ce dernier s’est arrogé le droit de juger la justice marocaine de manière flagrante, partiale et n’a accordé aucune considé…
Le Maroc reconsidère son partenariat avec le Parlement européen

Le Maroc rejette les critiques du Parlement européen

Une nouvelle fois, l'institution législative européenne adopte un texte très dur envers le Royaume. Les députés européens ont vivement critiqué la détérioration de la liberté de la…
Sahara, Maroc-UE… les dernières révélations de Aziz Akhannouch

Sahara, Maroc-UE… les dernières révélations de Aziz Akhannouch

Pour la première fois depuis la prise de sa fonction, le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, accorde une interview exclusive à un média étranger. Il s’agit du journal français L…
Le 11 janvier 1944 : un tournant de l’histoire du Maroc

Le 11 janvier 1944 : un tournant dans l’histoire du Maroc

Le 11 janvier est une date célébrée chaque année au Maroc. Elle constitue un tournant dans l’histoire du Royaume. Cette année 2023, on commémore le 79ᵉ anniversaire de la présentat…