Aller au contenu principal

Ouverture des frontières : les précisions de Bourita et la mobilisation de la RAM

Après l’annonce de la réouverture des frontières maritimes et aériennes du Maroc à partir du 15 juillet, Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, a tenu à préciser que cette décision exceptionnelle ne concerne que les citoyens marocains, les résidents, et les membres de leur famille. C’est dans ce sens que la Royal Air Maroc (RAM) a publié ce vendredi 10 juillet son programme de vols spéciaux correspondant à un nombre limité de destinations, composé en partie de lignes déjà desservies par la compagnie.

Par H.L.B, Publié le 10/07/2020, mis à jour le 10/07/2020
Teaser Media
Ouverture des frontières : les précisions de Bourita et la mobilisation de la RAM

La réouverture des frontières du Maroc le 15 juillet est une «opération exceptionnelle» qui ne bénéficie qu’aux citoyens marocains, aux résidents, et aux membres de leur famille, a précisé ce jeudi Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères. C’est lors du Conseil du gouvernement du 9 juillet que le ministre a avancé cet éclaircissement, notant que la démarche du gouvernement ne signifie pas le retour du trafic d’avant la pandémie du Covid-19. D’après Le Matin, il a soutenu que le pays n’autorise l’entrée que des citoyens marocains, qu’il s’agisse de touristes, d’étudiants ou de résidents à l’étranger, d’étrangers titulaires d’une carte de séjour marocaine et des membres de leurs familles.

Pendant son intervention, Bourita a souligné que les personnes souhaitant bénéficier de cette initiative exceptionnelle doivent présenter une preuve de leur citoyenneté ou de leur résidence marocaine, ou celle d’un membre de leur famille, rapporte Hespress Fr. Ces derniers doivent en plus se soumettre à un test PCR moins de 48 heures avant leur départ pour le Maroc, ainsi qu’à un test sérologique pour affirmer qu’ils ne sont pas porteurs du virus. Si un voyageur présente des symptômes de la maladie à son arrivée au royaume, il sera soumis à des examens médicaux supplémentaires. 

En outre, Médias24 ajoute que le ministre a assuré que les Marocains résidant à l’étranger (MRE) et les étrangers qui se trouvent actuellement au Maroc peuvent également quitter le pays à partir du 15 juillet, mais sous des conditions spécifiques. Pour ce qui est des étudiants marocains récemment admis dans des universités étrangères, les hommes d’affaires, les ressortissants qui cherchent à se faire soigner à l’étranger et les étrangers titulaires d’une carte de séjour marocaine, ces derniers doivent obtenir une autorisation exceptionnelle pour quitter le Maroc.

 

Mobilisation des compagnies aériennes marocaines

D’après L’Économiste, ce sont les compagnies aériennes Air Arabia et Royal Air Maroc (RAM) qui assureront lesdits voyages aériens à destination et en provenance du Maroc. Dans un communiqué de presse, daté du jeudi 9 juillet, la RAM a ainsi annoncé la mise en place d’un nouveau programme de vols, adapté aux conditions imposées par le gouvernement. Conformément aux recommandations des autorités publiques et aux normes sanitaires internationales, la compagnie nationale souligne que le port d’un masque de protection est obligatoire durant ses vols, et que seuls les sacs à main et les sacs pour enfants et pour ordinateurs seront autorisés comme bagages à main. Selon la même source, la RAM a précisé que ces services procèdent régulièrement à la désinfection des avions de sa flotte et de tous les espaces utilisés par les passagers, de l’enregistrement à l’embarquement. «Les mesures de sécurité sanitaire seront extrêmement respectées lors de l’opération d’embarquement, notamment le respect de la distanciation physique dans la zone d’embarquement, dans les bus de correspondance et au niveau des escabeaux et des passerelles», soutient le communiqué.

Concernant les lignes qui seront lancées, leurs vols sont «désormais disponibles à la vente sur le site Internet de la compagnie nationale et à travers ses centres d’appel et ses agences commerciales», ajoute Médias24. Les vols en question figurent sur le tableau ci-après :

RAM

Rappelons enfin que les points de passage maritime concernés par la réouverture des frontières marocaines sont les ferries des ports de Sète, en France, et de Gênes, en Italie.


  • Partagez

Conseil de gouvernement : priorité à la lutte contre le Covid-19

L’évolution de la pandémie du coronavirus au Maroc et comment la contenir, tels étaient les princip...

Covid-19 : prolongation de l'état d'urgence sanitaire au 10 septembre 2020

Réuni ce jeudi 6 août à Rabat, le Conseil de gouvernement a décidé de prolonger d’un mois l’état d’...

Pétition de la vie : création d’un fonds au profit des patients atteints de cancer

La commission des pétitions de la Chambre des représentants a présenté le mardi 4 août un rapport sur "la pétition de la vie" à Saad Dine El Otmani, chef du gouvernement, appelant à la création d...

L’amazighe bientôt intégrée lors des travaux de la chambre des conseillers

Un nouveau règlement intérieur, qui prévoit des nouveautés de taille concernant notamment la langue amazighe, vient d’être adopté à la chambre des Conseillers. Ainsi, des moyens seront mis à la dispos...

Fête du trône : retour sur les réformes socio-économiques annoncées par le Roi

S’adressant à la nation, le mercredi 29 juillet, le roi Mohammed VI a exhorté le gouvernement et se...

Fête du Trône : 21 ans de progrès

Le 30 juillet 1999, Sa Majesté le roi Mohammed VI est monté sur le trône du Maroc, après la dispari...