Temps de lecture : 7 minutes


Covid-19 : la menace d’une 2e vague épidémique s’intensifie

Temps de lecture : 7 minutes

Catégorie Société , Gros plan

Temps de lecture : 7 minutes

L’inflation du nombre de contaminations au coronavirus se poursuit au Maroc. Pour davantage de transparence, le ministère de la Santé a décidé de communiquer davantage sur l’évolution de la pandémie dans le pays. De plus, la production des masques de protection a atteint les 14 millions d’unités par jour, assurant largement la demande du marché national. Le département d’Aït Taleb appelle pour sa part à la vigilance, et averti que «tout comportement inconscient risque de provoquer une deuxième vague du virus». Une menace qui plane également sur le reste du monde.

Temps de lecture : 7 minutes

Selon les derniers chiffres du ministère de la Santé, pendant les dernières 24 heures, le Maroc a enregistré 308 nouvelles infections au coronavirus, 0 décès, 131 guérisons, 15.832 personnes confirmées non porteuses du virus et 177 patients en cours de traitement. Sur les 12 régions que compte le pays, 10 ont signalé de nouvelles contaminations, notamment Casabalnca-Settat (+42), Tanger Tetouan-Al Hoceima (+124), Marrakech-Safi (+45), Rabat-Salé-Kenitra (+3), Fès-Meknès (+31), Laâyoune-Sakia El Hamra (+49), ​​Daraa-tafilalet (+1), Guelmim-Oued Noun (+5), Souss-Massa (+5) et Dakhla-Oued Ed Dahab (+1). Le bilan national s’élève aujourd’hui à 15.079 personnes positives au Covid-19, 242 décès, 11.447 rétablissements, 82.0185 cas exclus après des tests négatifs et 3390 cas actifs. Le taux de létalité est de 1,6%, tandis que celui des rémissions est de 75,91%. 



Par ailleurs, le Conseil du gouvernement a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au samedi 8 août à 18h. Ce nouveau prolongement s’inscrit dans le cadre d’un projet de décret présenté par Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur. Ce dernier concerne également un allègement des dispositifs de confinement, dont la faisabilité restera à la discrétion de la tutelle après examen de la situation sanitaire dans les provinces et régions du royaume, précise H24Info.



 



Renforcement de la communication liée au Covid-19



D’après Yabiladi, le ministère de la Santé a annoncé un renforcement de sa communication, impliquant des interventions télévisées régulières de ses responsables régionaux. Dans un communiqué, daté du mercredi 8 juillet, ledit département indique qu’un point de presse hebdomadaire sera effectué chaque vendredi, «afin de fournir des données détaillées concernant l’évolution de la pandémie semaine par semaine, en plus des messages de sensibilisation sur le virus». Ce rendez-vous se fera à 18h (heure locale), et «sera diffusée en direct sur les télévisions publiques, la MAP, la chaîne YouTube du ministère de la Santé ainsi que sa page Facebook officielle». Cette initiative vise à informer les Marocains quant à l’évolution de la courbe de la pandémie dans le pays, le nombre d’infections, de rémissions et de décès ainsi qu’à rappeler les moyens et les comportements à adopter pour se prémunir contre la maladie.



 



Le Maroc produit désormais 14 millions de masques par jour



Dans sa livraison de ce 9 juillet 2020, L’Économiste rapporte que le royaume a réussi à doubler sa production de masques de protection en seulement deux mois. Aujourd’hui, les usines en produisent 14 millions par jour. Le journal soutient que «plus de 300 entreprises marocaines détiennent la certification Imanor [Institut Marocain de Normalisation], pour la fabrication de masques sanitaires de protection». Alors que certaines unités de fabrication confectionnent des masques de protection en tissu réutilisable, d’autres sont spécialisées dans le tissu non tissé. Ces dernières cumulent à elles seules «10 millions de pièces par jour, contre 4 millions pour les producteurs de masques réutilisables».



En citant des sources du ministère de l’Industrie, le quotidien affirme que du 21 mai au 8 juin 2020, 18,5 millions de masques de protections ont été exportés par 69 entreprises vers 11 pays. «Les masques en tissu tissé représentent 77% de cette offre à l’export, contre 23% en tissu non tissé. La France arrive en tête avec 33,6% des volumes exportés, suivie du Portugal avec 28,5%, ou encore de l’Espagne avec 14,6%», souligne la même source. Et d’ajouter que depuis la mi-mai, le pays a maintenu une réserve de 30 millions de masques pour satisfaire la demande nationale.



 



Aït Taleb évoque une deuxième vague de la pandémie



Intervenant, le mardi 7 juillet, devant la Commission des affaires sociales de la Chambre des conseillers, Khalid Aït Taleb, ministre de la Santé, a mis en garde, pour la deuxième fois en moins de 2 semaines, contre une deuxième vague du coronavirus. Selon l’édition du jour d’Ahdath Al Maghribia, le ministre a prévenu qu’une telle exacerbation de la crise sanitaire conduirait à une deuxième période de confinement sanitaire, et ce bien que le Maroc soit classé 63e à l’échelle mondiale en termes de nombre de contaminations et de taux de létalité. Ainsi, il a tenu à souligner la nécessité du maintien d’un niveau élevé de vigilance, pour éviter tout risque de recrudescence. Le ministre a expliqué que «tout comportement inconscient risque de provoquer une deuxième vague du virus, plus virulente et plus meurtrière», surtout si elle intervient en hiver, saison «propice à la prolifération de la grippe saisonnière», ajoute Le360.



Toutefois, Aït Taleb a affirmé que pour le moment la situation reste stable et maitrisable, malgré l’apparition de clusters épidémiques dans les environs de Kénitra, dans les villes du Nord, à Laâyoune et à Safi. Il a ainsi exhorté l’ensemble des citoyens à respecter les mesures de prévention et de sécurité sanitaire pour éviter une éventuelle nouvelle vague du Covid-19.



 



2e vague épidémique quasi inévitable dans le monde



Selon Daily News, une deuxième vague mondiale du nouveau coronavirus devient de plus en plus inévitable. Citant l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), le journal averti que si la crise sanitaire empire, elle pourrait conduire 80 millions de personnes supplémentaires au chômage dans les pays les plus avancés du monde. «C’est un chiffre terrifiant, surtout si l’on considère les millions et les millions d’emplois qui ont déjà été perdus», déplore la même source. L’OCDE a également noté que la crise économique résultant de la pandémie est très différente de tout ce qui a été vu auparavant. «Jusqu’à dix fois moins d’heures ont été travaillées dans certains pays, par rapport aux premiers mois de la crise financière de 2008», précise l’Organisation dans son dernier rapport.



Par ailleurs, face à l’accélération de la pandémie, les autorités sanitaires «ont décidé dans plusieurs pays de réintroduire des mesures de confinement ou de protection sanitaire des citoyens, souvent localisées», explique France24. C’est d’ailleurs le cas de l’Allemagne qui a décidé de reconfiner les 600.000 habitants des cantons voisins de Gütersloh et de Warendorf, en Rhénanie-du-Nord–Westphalie, dans l’Ouest du pays. L’Espagne, le Portugal et le Royaume-Uni ont également opté pour l’isolation de certaines zones de leurs territoires, accompagnée par un durcissement des dispositifs préventifs. Pour ce qui est des États-Unis, certains États du pays ont ralentit, voire même arrêté, le processus d’assouplissement des dispositions du confinement, «avec notamment la fermeture des bars en Californie, au Texas et en Floride, ainsi que des fermetures de plages en Californie et en Floride», poursuit la même source. Les écoles, quant à elles, ne rouvriront leurs portes qu’après le 17 août. Rappelons que les USA sont le pays le plus endeuillé par le Covid-19, dénombrant 3.180.299 contaminations et 135.211 décès.


Khalid Aït Taleb

Réforme de la santé : Aït Taleb rassure

Invité dimanche de l’émission "Décryptage" diffusée par la radio MFM, le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Aït Taleb, a répondu en direct, deux heures durant…
Grippe saisonnière : le citoyen inquiet

Grippe saisonnière : le citoyen de plus en plus inquiet

La grippe saisonnière inquiète tout le monde autant que la Covid-19. À l’échelle nationale, plusieurs citoyens ont affirmé présenter des symptômes grippaux plus sévères que d’habit…
Concours du barreau : Ouahbi entre le marteau et l’enclume

Concours d’accès au barreau : Ouahbi entre le marteau et l’enclume

Après sa déclaration provocatrice, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a provoqué un tollé. L’acharnement médiatique contre lui a commencé lorsqu’il a répondu à un journa…
Forum de la MAP : Ouahbi s'explique sur la polémique du concours d’accès aux barreaux

Concours d’accès aux barreaux : les explications de Ouahbi

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, était, mardi 24 janvier, l'invité du Forum de la MAP, qui s’est tenu sous le thème "Code pénal : les enjeux de la réforme". Cette renc…
Grand froid : à la rescousse des zones enclavées

Grand froid : à la rescousse des zones enclavées

Sur instructions royales, la Fondation Mohammed V pour la solidarité a mis en place l’action solidaire "Grand Froid" dans les zones les plus touchées par la vague de froid inhabitu…
Le Maroc séduit toujours les retraités français

Le Maroc séduit toujours les retraités français

Même si la Grèce et le Portugal sont les nouvelles destinations favorites des Français à la recherche d'un supplément de qualité de vie, le Maroc conserve ses adeptes. Le Royaume a…
Stress hydrique : les dernières pluies sauveront elles la donne ?

Stress hydrique : les avantages et les inconvénients de la vague de froid

La sécheresse est l'un des principaux défis auxquels le Maroc est confronté. Ces derniers mois, la hausse des températures et la pénurie des précipitations, provoquées par le chang…
CMC : comment consolider l’économie nationale ?

CMC : comment consolider l’économie nationale ?

Le Centre marocain de conjoncture (CMC) vient de publier son Bulletin thématique intitulé "État social et développement humain". Sous le n°55-56, ce dernier rapport annuel du Centr…