Temps de lecture : 3 minutes


Le registre social unifié sera généralisé à partir de 2023

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Politique , Gros plan

Temps de lecture : 3 minutes

Le registre social unifié entrera en vigueur en 2022 dans la région de Rabat-Salé-Kénitra, alors que sa généralisation se fera entre 2023 et 2025 dans l’ensemble des régions du royaume. L’annonce a été faite vendredi dernier par Noureddine Boutayeb, ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur.

Temps de lecture : 3 minutes

Nouveau changement pour la mise en service du nouveau système de ciblage. Ce dernier a été repoussé à 2022, rapporte le quotidien Aujourd’hui le Maroc dans son édition du lundi 6 juillet 2020. En effet, le ministère de l’Intérieur compte lancer le Registre social unifié (RSU) en 2022 dans la région de Rabat-Salé-Kénitra, tandis que la généralisation du Registre national de la population et du Registre social unifié se fera entre 2023 et 2025 dans l’ensemble des régions du royaume. Cela devrait permettre à l’Intérieur de se concentrer pleinement sur les préparatifs pour l’organisation des élections législatives et communales.



L’annonce a été faite le 3 juillet dernier par le ministre délégué auprès du ministère de l’Intérieur, Nourredine Boutayeb. Ce dernier qui intervenait devant la Commission de l’intérieur, des collectivités territoriales, de l’habitat et de la politique de la ville à la Chambre des représentants, a fait savoir que pour le registre national de la population, les études ont été menées et les appels d’offres lancés. Noureddine Boutayeb a également mentionné que pour le registre national unifié, les appels d’offres ont été élaborés, rapporte le quotidien Le Matin.



Le responsable ministériel a fait savoir que la création du registre national de la population permettra «la mise en place d’une base numérique, centrale et sécurisée des données qui peuvent être collectées, enregistrées, conservées et actualisées, et comportant des informations à caractère personnel de l’ensemble de la population sur le territoire national, y compris les mineurs et les nouveau-nés ainsi que les étrangers résidant au Maroc».



Ce dispositif sera utilisé en tant qu’identificateur civil unifié pour les personnes souhaitant bénéficier des programmes d’appui social offerts par l’État, les administrations publiques et les collectivités territoriales, a précisé le ministre. Le responsable a également indiqué, lors de son intervention, que le projet de loi a accordé une grande importance à la protection de la confidentialité des données personnelles, et ce en soulignant la nécessité de respecter les dispositions de la loi N° 09.08 relative à la protection des personnes physiques en matière de traitement des données à caractère personnel.



Concernant l’agence nationale des registres, Noureddine Boutayeb a expliqué que cette institution a pour objectif de veiller au fonctionnement permanent et sécurisé des plateformes numériques afin de fournir des services d’inscription aux registres tout en assurant la fiabilité des données sociales et économiques déclarées par les familles.


Le Maroc reconsidère son partenariat avec le Parlement européen

Le Maroc reconsidère son partenariat avec le Parlement européen

Le Parlement européen (PE) a vivement critiqué le Maroc. Ce dernier s’est arrogé le droit de juger la justice marocaine de manière flagrante, partiale et n’a accordé aucune considé…
Le Maroc reconsidère son partenariat avec le Parlement européen

Le Maroc rejette les critiques du Parlement européen

Une nouvelle fois, l'institution législative européenne adopte un texte très dur envers le Royaume. Les députés européens ont vivement critiqué la détérioration de la liberté de la…
Sahara, Maroc-UE… les dernières révélations de Aziz Akhannouch

Sahara, Maroc-UE… les dernières révélations de Aziz Akhannouch

Pour la première fois depuis la prise de sa fonction, le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, accorde une interview exclusive à un média étranger. Il s’agit du journal français L…
Le 11 janvier 1944 : un tournant de l’histoire du Maroc

Le 11 janvier 1944 : un tournant dans l’histoire du Maroc

Le 11 janvier est une date célébrée chaque année au Maroc. Elle constitue un tournant dans l’histoire du Royaume. Cette année 2023, on commémore le 79ᵉ anniversaire de la présentat…
Maroc-Israël : des perspectives prometteuses, selon Simon Skira

Maroc-Israël : des perspectives prometteuses, selon Simon Skira

LeBrief : Le mois de décembre dernier a vu la célébration des deux ans de reprise des relations entre le Maroc-Israël. Quel bilan faites-vous ? Simon Skira : Le Maroc et Israël ont…
Sahara : l’UE soutient fortement le Maroc

Sahara : l’UE soutient fortement le Maroc

Le Maroc a accueilli, le 5 janvier, le haut représentant de l’Union européenne (UE) pour les Affaires étrangères, Josep Borrell. Il s’agit de la première visite officielle du repré…
Sahara : l’UE soutient fortement le Maroc

Le Maroc et l’UE déterminés à renforcer leurs relations

Le Maroc, premier partenaire économique et commercial de l’Union européenne sur le continent africain, a été choisi par Josep Borrell pour son premier déplacement à l’étranger de l…

2022 : l’année des succès diplomatiques

Le Maroc a réalisé des succès majeurs en 2022 par rapport à la question du Sahara. 40% des États africains et cinq groupements régionaux ont désormais des consulats à Laâyoune et D…